Lettre ouverte aux partis politiques :  » Il faut demander pardon au peuple» : Quand un pays tombe aussi bas que le Mali d’aujourd’hui,

5 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Quand sa population martyrisée est déplacée et réfugiée par centaines de milliers, dans le pays et chez les voisins, distribuant péniblement ses souffrances,

Quand il faut assister, bouleversé mais impuissant, à ce triste ballet de convois humanitaires dans un pays qui se proclamait fièrement puissance agricole en maturation,

Quand un si terrible drame s’abat sur son pays,

Les partis politiques en cause ne sont-ils pas en devoir de s’interroger, et en conséquence de faire profil bas, de s’amender et de demander pardon   au peuple avant de s’agiter dans la pêche aux voix pour la reconquête du pouvoir ?

Le drame infligé à notre pays n’est que la conséquence logique d’une douloureuse dérive de la mise en œuvre institutionnelle et d’une déchéance morale politicienne qui précipitèrent notre vaillante armée dans le chao qui lui a été hélas prescrit !

Demander pardon au peuple dans ces circonstances, c’est lui porter un respect dû, et c’est lui présenter une toute petite preuve de grandeur d’âme, que le pardon demandé soit accepté ou tout simplement boudé.

Lassana Kamaté

Animateur du (Groupe de Reflexion: Sauvons notre Democratie). Tel: 62 54 28 55

SOURCE:  du   19 nov 2012.    

5 Réactions à Lettre ouverte aux partis politiques :  » Il faut demander pardon au peuple» : Quand un pays tombe aussi bas que le Mali d’aujourd’hui,

  1. Action plus

    Arrêter Monsieur Tintin. Les rebelles n’ont pas pu traverser Mopti pour arriver à bamako car ton armée était et est toujours position sur la ligne. Qd un Etat n’a ps d’armé, il disparait. En RDC malgré qd l’ONU est present, les rebelles sont arrivés à Goma. Ne te trompe pas; si tu es malien, n’abandonne pas ton armée. Il faut le reconnaitre, LES PARTIS POLITIQUES DOIVENT PUBLIQUEMENT DEMANDER PARDON AU PEUPLE MALIEN, et par là, tous ceux qui ont trahi ce peuple, qui on moillé dansl’argent sale du traffic qui nous a amné à ce niveau. Merci Monsieur Kamaté pour cette lettre. Il faut d’alleurs le demander le jour ou se tiendront au mali les concertations nationales. Il ne doit pas y avoir de fuite en avant (le FDR qui a peur de s’assoir devant les maliens et les notables de ce pays pour confesser sa faute) . Que Dieu garde le Mali

  2. tintin-toti-tata

    Monsieur Kamaté, ce peuple ne mérite aucun pardon de la par d’aucun groupement. Un peuple qui ne sait pas que quand le pays est attaqué par des étrangers il ne faut ne faire un coup d’Etat. Un Peuple qui n’est pas capable de réflexion d’analyse. Un peuple qui applaudit son bourreau. C’est le peuple malien qui est sorti pour soutenir Kadafi, et était content de voir les combattants (héros ) revenir de Lybie et peuple dit après pourquoi accueillir des gens avec des armes? Ce peuple ne mérite rien de rien. Les politiciens ne tombent pas du ciel. Ce sont des maliens descendants de maliens. Alors monsieur Kamaté vous vous trompé. Depuis combien de mois les populations de Sévaré ne dorment plus bien. Pouvez nous donner un seul acte que l’armée malienne a posé dans le sens de recouvrer les terres abandonnées?
    Les politiques ont oeuvré pour le retour de la constitution et aujourd’hui vous pouvez faire une contribution.
    Vive la république du Mali unie, laïque.

  3. calaho

    j’ai apporté la correction. merci
    il ne s’agit pas d’acheter des voies; il s’agit plutôt d’honorer la confiance que le peuple malien à un moment de l’histoire a placé en vous. il y a une phrase que le premier Ministre a dit à la télé mais qui malheureusement a échappé à beaucoup de malien voici la phrase » nous avons hérité de nos ainés un Mali uni, soudé et fort et que nous devons tout faire pour ne pas transmettre à nos enfants un Mali divisé, un Mali qui n’a plus son intégrité territoriale » tel était à peu près l’esprit de la phrase.
    si chacun travail de sorte à être fière de son passé; le Mali ira surement de l’avant. et puisque ceux à qui nous avons confié la destiné de ce pays n’ont pas agit dans ce sens sauf attirer l’humiliation sur ce pays alors qu’ils aient le courage de libérer leur conscience ne reste que de demander parton au peuple malien pour l’avoir menti durant vingt longue années.

  4. calaho

    il ne s’agit pas d’acheter des voies; il s’agit plutôt d’honorer la confiance que le peuple malien à un moment de l’histoire a placé en vous. il y a une phrase que le premier Ministre a dit à la télé mais qui malheureusement a échappé à beaucoup de malien voici la phrase  » nous avons hérité de nos ainés un Mali uni, soudé et fort et que nous devons tout faire pour transmettre à nos enfants un Mali divisé, un Mali qui n’a plus son intégrité territoriale » tel était à peu près l’esprit de la phrase.
    si chacun travail de sorte à être fière de son passé; le Mali ira surement de l’avant. et puisque ceux à qui nous avons confié la destiné de ce pays n’ont pas agit dans ce sens sauf attirer l’humiliation sur ce pays alors qu’ils aient le courage de libérer leur conscience ne reste que de demander parton au peuple malien pour l’avoir menti durant vingt longue années.

  5. non au contraire si tu vois que un mauvais president a été elu , parceque les electeurs ont pris les deux milles francs pour voter, voyons maintenant la consequence