Lettre ouverte du Collectif «Touche pas à mon Droit» au Député Konimba Sidibé

16 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Honorable Konimba Sidibé,

Le Collectif « Touche pas à mon Droit » vous adresse cette lettre ouverte pour vous exprimer toute sa déception de vous voir  vous rendre complice d’un jeu de duplicité et de confusion entretenu par le Ministre de la Fonction Publique quant à sa volonté de radier 263 jeunes maliens de la fonction publique. Vous n’avez fait que confirmer la rumeur selon laquelle les services du ministre Mamadou Namory Traoré et ses proches  n’ont eu de cesse de vous approcher sans relâche, pour vous faire changer d’avis. Eh bien vous avez changé d’avis, contre quoi ? Vous êtes le seul capable de le dire. Cependant nous avons constaté que vous ne pouvez rien faire de plus que ce que vous avez fait, pour poser des questions de complaisance et aider un ministre en difficulté en le caressant dans le sens du poil, omettant volontairement les instruments de droit qu’il a délibérément piétinés. C’est pourquoi votre monologue complaisant avec le ministre n’a trompé que vous-même. Vous avez répété ce que le ministre dit à tous ceux qu’il rencontre en privé et vos propos sont une pure répétition d’une scénette concoctée avec votre «interpellé». Votre façon de faire démontre tout de même le profond mépris que vous avez pour l’intelligence des Maliens à pouvoir discerner une interpellation tronquée et un règlement de comptes déguisé du vrai exercice démocratique. C’est pourquoi votre intervention a suscité des tollés désapprobateurs de tous vos collègues. Nous ne sommes ni les premiers, ni les seuls Maliens à être dans la fonction publique sans concours, vous le savez. Le délai de contestation du recrutement est forclos, vous ne l’ignorez pas. Le principe du droit acquis est un élément du droit malien, vous le savez aussi. Aucun de nos camarades ne s’est auto-recruté, c’est clair. Digne et responsable, le Ministre Moussa Sinko Coulibaly vous a volé la vedette en vous rappelant le principe de continuité de l’Etat et en signifiant pour sa part qu’il assumera l’œuvre de ses prédécesseurs. C’est ça le Mali. Votre fixation sur nous ne saurait être qu’une tentative pitoyable  de vengeance sur l’histoire dont, nous vous l’assurons, nous ne serons jamais les victimes. Ni vous ni le ministre n’êtes pas plus maliens que nous. La cité vous appartient autant qu’à nous et si nous devons la construire, nous devons regarder plutôt vers l’avenir que vers le passé, car quand un homme marche la face tournée vers l’arrière, il a toutes les chances de tomber. Mr le député Konimba Sidibé vient donc de signer une longue amitié avec Mamadou Namory Traoré ministre de la Fonction Publique, avec lequel il a passé seul à seul, 3 heures de temps mardi dernier, mais il n’a réglé aucun problème, ni fait avancer le pays d’un iota. Le député a sauvé d’éventuelles royalties, mais il ne peut nous enlever ni notre droit acquis, ni notre dignité de Maliens. Et comme le ministre sait que le débat est loin d’être clos, il se lance dans une fuite en avant, en disant ne plus vouloir revenir à l’Assemblée Nationale pour la même question. Il peut abuser de sa fonction de Ministre, mais qu’il sache qu’aucun abus ne saurait être éternel. Grâce à Dieu, aujourd’hui n’est pas la fin du monde, et tous les Maliens épris de justice se sont donnés le temps de se pencher sur le dossier de savoir que nous jeunes n’avons eu que le tort d’être considérés par certains comme l’agneau de sacrifice, d’une pompeuse mais douteuse et partielle volonté d’assainissement. Le Ministre a eu tout le loisir devant des questions comme choisies par lui-même et des réponses préparées de longue date. Un député, ancien ministre qui foule au pied le principe de la continuité de l’Etat, celui du droit acquis et qui tait volontairement toutes les similitudes précédentes, peut-il être considéré comme crédible ? Beaucoup avant nous ont été recrutés sans concours et beaucoup le seront dans de simulacres de «concours» et si c’est notre cas qui attire autant de méchanceté, nous nous assumerons jusqu’au bout. Jusqu’au bout avec l’aide de Dieu et celui du Peuple Malien dont le soutien nous est totalement acquis.

Bamako,

Pour le Collectif

Le Président

Hamadou KONDA



 

16 Réactions à Lettre ouverte du Collectif «Touche pas à mon Droit» au Député Konimba Sidibé

  1. Mme TOURE LOBO TRAORE

    Tout le médecin l’avocat n’est pas tenu pas le résultat de son travail. Cela reste à croire que les avocats qui disent pouvoir soutenir ces voleurs de l’Etat ont tout simplement besoin de leurs frais d’honoraire. C’est indigne et une honte d’avoir le titre de fonctionnaire sans passer par un concours.J’invite l’Etat à les mettre en prison et à dire le vrai droit.Ils font une mauvaise interpretation du droit. Les 90% des ces personnes étaient les vauriens de leur classe ont tout simplement ont acheté leurs diplomes. Leur compétence ne les permets pas d’etre fonctionnaire c’est pourquoi ils vont par la voie de la fraude. Quelle honte si vous etes des dignes maliens? L’honorable KONIMBA SIDIBE vaut infiniment mieux que les parents des faux fonctionnaires pour dire les voleurs,les ennemis du pays. Montrez nous que vous savez faire quelque chose.

  2. afka

    Mais le ridicule ne tue pas dans ce pays. Vous devez avoir honte d’être recruté à la fonction publique par trichererie à cause des brfas longs. Le temps de ATT est terminé cher Konta de Mopti. Vous devez mourrir plûtot que d’avoir honte. Quels maliens vous soutiennent. Ce que vous ne connaissez pas, c’est que tout le monde est content de votre radiation. Vous devez vous joindre à nous pour qu’on radie les autres recrutés frauduleusement pour la paix et la justice au Mali. Je sais vous avez été recruté à travers l’association Kaoural à Mopti. Cette fameuse association qui faisait recruter injustement les seuls jeunes de Mopti dans la fonction publique. Merci à va chercher du travail ailleurs.

  3. bougobali

    (si c’est notre cas qui attire autant de méchanceté, nous nous assumerons jusqu’au bout. Jusqu’au bout avec l’aide de Dieu et celui du Peuple Malien dont le soutien nous est totalement acquis).
    au lieu de te lamenter et d accuser les autres braves maliens il faut t en vouloir à toi d’abords pour avoir triche et payer 800 000 f avec remiz pour etre recrutré. detrompez vous, et lachez cette honteuz lutte, parceque tout le monde sait ce que vous pensez kil ignorent. ki ne connait pas ki ds ce pays là. bande de tricheurs reunis

  4. Malidenbaraka

    Je me demande, quel droit, ces gens révendiquent?
    Au moment ou ceux qui ont bien étudiés à l’école attendent pour passer leur concours, certains sachant que si les uns et les autres doivent être mis sur le même pied d’égalité, pour un concours juste ils ne passeront jamais; ils passent par la petite porte pour accéder à la fonction publique; qui sont-ils?
    des anciens de l’AEEM ou du mouvement citoyen ou encore de l’alliance qui a soutenu ATT en 2007.Quel est le parcours estudiantin des leaders du collectif? à savoir Safouné Togo, Amadou Konda etc?
    Chers compatriotes, si nous voulons un Mali nouveau, évitons de tomber dans le laxisme et dans l’erreur d’autre fois!!!
    les maliens connaissent leur parcours estudiantin…..je leur demande de se ressaisir et le plutôt sera le mieux; sinon nous jeunes diplômés allons exigés sans concours d’être recrutés…affaire à suivre

  5. andre samake

    Il faut laisser cet enfant cheri du « Namorila » de Dioila en paix car tout le monde commet des erreurs et en plus il n’est pas ce grand juriste de Paris II. Il n’est qu’un legislateur (elu) , une fonction qui ne requiert pas d’etre issu de la Sorbonne, ou de Harvard University ou de Oxford Univerty.Tout le monde peut etre depute a condition de connecter bien avec les electeurs (bucheron, paysans, universitaires, marchands, eleveurs…).

  6. Ibra67

    « Avec l’aide de Dieu et celui du Peuple Malien dont le soutien nous est totalement acquis ».
    1- Mr n’associe pas le nom de Dieu au vol qualifié
    2- Mr vous n’avez pas mon soutien moi étant un elément de l’ensemble du peuple.
    3- L’honorable Koniba n’a fait que son travail d’interpellation pour faire démontrer aux maliens que votre combat n’est pas noble.
    4- Mr et que repondez à tous ces enfants de pauvres qui ont été empechés d’intégrer la fonction publique par votre faute en complicité avec vos parents « bras longs » pourriez vous les dédomager devant le tribunal de Dieu? Honte à vous.
    Le Ministre a le soutien de tout le peuple malien n’en deplaisent aux mafieux nostalgiques d’un passé recent.
    La situation dans laquelle nous sommes aujourd’hui nous interpelle tous. Elles n’est que le fruit d’une injustice notoire depuis des années d’où la sanction divine qu’est le mal que nous subissons.
    Enfin Mr rien ne sert de vous lamenter votre combat vous asservira.

    • tintin-toti-tata

      Vous oubliez votre point 2 en disant que le ministre a le soutien de tout le peuple malien.

  7. Sékou DIALLO

    LES FONCTIONNAIRES LEGALEMENT RECRUTES, LES JEUNES CHOMEURS LAISSES POUR CONTRE ET TOUTES PERSONNES EPRISES DE JUSTICE DOIVENT SE LEVER AGIR ET SE BATTRE POUR LA CAUSE DU MINISTRE QUI N’A FAIT QUE REPARER UNE INJUSTICE. IL FAUT MONTRER A CES TRICHEURS QU’ILS NE SONT PAS PLUS MALIENS QUE LES AUTRES.JE DEMANDE AU MINISTRE DE CONTINUER SA LUTTE NOBLE CONTE LES IMPOSTEURS DE TOUS LES NIVEAUX QU’ILS SOIENT DANS LA FONCTION POURQU’UNE TELLE ACTION NE SE REPETE PLUS AU MALI.

    • justicequity

      Sekou diallo je ne sais pas dans quelle pays tu vis mais depuis 15 ans au moins, moins de 10% des fonctionnaires ont été recrutés de façon régulière arrête de rêver chaque année on connait les tarifs quand il y a des concours la seule différence entre ces 263 fonctionnaires et 90% des recrutés de ces 15 dernières années dans le privé comme dans le public est la forme un pseudo-concours pour ceux que tu appelles  » les fonctionnaire légalement recrutés » et une intégration directe.
      Je connais des gens qui n’ont jamais eu le bac et qui occupent des hauts postes de responsabilités , j’ai vu des gens qui ont eu tous les sujets des concours corrigés comme ça se fait pour le bac depuis plus de 10 ans ce n’est un secret pour personne.
      Vous rendez juste service aux tricheurs car dorénavant tout le monde passera le concours mais soit sûre que les résultats seront toujours connu d’avance.
      Va dans les administrations je vois des responsables à qui à qui je ne confirai même pas la gestion des w.c comme .
      Si notre chère armée dont beaucoup de maliens étaient fière à détaller devant moins d’un millier d’hommes c’est que l’écrasante majorité de ses effectifs ont été recrutés de façon arbitraire et pourtant jusqu’à présent aucun porteur d’uniforme n’a été virer des effectifs par ce ministre parce qu’ils iront lui faire la peau.

  8. anti voleurs

    Konta toi tu n’a meme pas hont d’afficher to visage à la télé ? ta femme doit te quitter. des voleurs regroupés au sein d’un collectif . Honte à vous et tous ceux qui vous soutiennes. S’il continuité de l’Etat pourqu’oi on na pas laissé SANOGo continué . Tou ça pour vous dire s’etait illegal . Quelque chose qui illegal peut etre annulé a tout moment. Honte

    • tintin-toti-tata

      Pour quoi sa femme doit lui quitter? C’est toi qui va donner à manger à sa femme? Si tu as des problèmes de femmes il faut le dire. On t’en trouvera une à Menaka.

  9. Le ministre a fait un bon boulot et nous le soutenons fermement. Ceux qui pensent qu’ils sont plus maliens que nous autres nous trouverons sur leur chemin. Vive le Mali dépourvu de tous les voleurs. Aujourd’hui, il y’a plus de 80 000 000 jeunes diplômés sans emploi au Mali, il est vraiment temps qu’on se ressaisisse et qu’on accepte la justice.

  10. antdem

    Vous parlez d’un droit acquis; franchement! N’est ce pas un droit voler? Et nul ne peut se prévaloir d’un droit indument acquis. Vous n’avez même pas honte. A votre place, j’éviterais de montrer mon visage au monde entier.

  11. c’est difficile de mettre tant d’hommes dans la rue même s’ils ont été recrutés de façon malhonnête ,mais Koniba est un homme droit qui a horreur du vol donc s’il cherche à comprendre quoi de plus normal de faire venir le ministre en charge du dossier et lui poser des questions.pourquoi les autres députés au lieu de quitter l’hémicycle n’ont pas poser les questions qui fâchent.je continue à penser qu’à l’assemblée on ne joue pas son rôle et c’est pas étonnant ,ils ont tout permis à ATT ,aujourd’hui nous n’avons nos yeux que pour pleurer.

  12. Seguka

    OK, mais si tu ne sais pas (selon le ministre) ni le nombre, ni les moyens alors…. Si et surtout, une action était intentée contre les recruteurs…. alors, on est ensemble sinon, c’est que de la farce!!!!!!!!!!!

  13. alsace

    « Le député a sauvé d’éventuelles royalties, mais il ne peut nous enlever ni notre droit acquis, ni notre dignité de Maliens. » LE VOL EST IL UN ACTE DE DROITURE OU DE DIGNITE? « Un député, ancien ministre qui foule au pied le principe de la continuité de l’Etat, …. » LE PRINCIPE DE LA CONTINUITE DE L’ETAT CONSISTE A GERER LES ACTES HORS EN METTANT DE L’ORDRE PAR LA RADIATION DES FAUX FONCTIONNAIRES, ON ASSURE BEL ET BIEN LA CONTINUITE DE L’ETAT.