« Libérez les bérets rouges afin qu’ils participent à l’opération Serval »

59 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

À  monsieur le Président de la République par intérim

Monsieur le Président,

Tout d’abord permettez-moi  de vous rendre hommage et de vous dire  merci pour avoir eu le courage et la clairvoyance de faire appel au président Français M. François Hollande et à l’Onu pour aider notre armée à stopper l’avancée des djihadistes sur Bamako.

Monsieur le Président, au moment  où des terroristes et trafiquants de tous genres ont décidé de mettre un coup d’arrêt fatal à l’existence même de notre nation, dixit le président Hollande, l’histoire nous  impose à  nous démocrates maliens et  à vous,  chef suprême  des armées, qui avez la lourde charge de décider du sort de  notre pays, de prendre vos responsabilités en ces heures dramatiques de l’histoire du Mali.

Monsieur le président, au moment où des soldats étrangers viennent au prix du sacrifice ultime (puisse l’âme du Lieutenant  Damien Boiteux reposer en paix), combattre pour libérer notre pays, le moment n’est-il pas venu de poser enfin le problème de nos vaillants bérets rouges et de les relaxer purement et simplement afin qu’ils aillent combattre aux côtés des soldats français, sénégalais, nigérians, nigériens, burkinabés etc. bref aux côtés de leurs frères d’armes ?

Monsieur le  Président, est-il utile de rappeler que le régiment des commandos parachutistes, plus connu sous le nom de 33e RPC, constitue le corps d’élite  de l’armée malienne depuis sa création en 1961 et qu’il a été au cœur des défis auxquels les forces de défense et de sécurité ont constamment eu à faire face ?

Comme il en existe partout dans le monde, le 33e RPC, composé d’éléments aguerris, formés pour des missions difficiles et ultra sensibles à un rôle primordial et déterminant à jouer dans cette guerre qui nous a comme vous l’avez si bien dit  été imposée par l’ennemi.

Si nous nous référons aux différents modèles d’unités d’élite, on peut citer le GIGN (Groupe d’intervention de la gendarmerie nationale), le GIPN (Groupe d’intervention de la police nationale), le Raid (Recherche assistance intervention dissuasion) en France et le Swat (Specials weapons attack tactics) aux USA.

Pour rappel, c’est après les événements tragiques des JO de Munich et le massacre de la délégation israélienne par un commando palestinien que les polices européennes décidèrent de lancer des décrets pour former des unités capables de lutter contre les différentes formes de terrorisme et pour gérer les situations de crise.

Tout comme ces unités spéciales, les bérets rouges disposent de compétence et de savoir-faire spécifiques et sont entraînés à intervenir dans  des situations d’extrême violence où à haut risques telles que les prises d’otages, les actes de terrorisme, les mutineries dans les prisons ou les interpellations d’individus dangereux ou de forcenés.

Ces soldats de l’extrême, en plus d’être polyvalents ont tous une spécialité (combat, tireur d’élite, négociateur…).
Ce  sont ces capacités qui leur permettent d’atteindre le niveau d’efficacité nécessaire à leurs missions.

« Sauvez des vies au mépris de la sienne » tel est la devise de ces soldats d’élite et chacun de ces « guerriers représente à lui seul un commando d’élite et il est important de rappeler que  le 33e RPC a participé à toutes les opérations de guerres depuis sa création, notamment les deux conflits frontaliers qui ont opposés notre ays au Burkina en 1974 et 1985 .

N’oublions pas non plus la rébellion de 1963, matée par un certain capitaine un vrai de vrai, Dibi Sillas Diarra et celle de 1990 par Siaka Koné, tous deux bérets rouges, ayant combattus au front sans jamais fuir.

Ce sont ces mêmes bérets  rouges qui ont livré un combat héroïque face aux terroristes de la pire espèce, Aqmi, MNLA et Ançar Eddine lors des derniers affrontements dans le Nord.

Les populations de Gao pourront témoigner que ce sont nos braves soldats d’élite dont la tête est mise à prix aujourd’hui par des soldats déserteurs qui ont libéré le pont de Wabaria pour permettre à la population et aux militaires loyalistes de quitter la ville avant l’arrivée des renforts des bandits armés.

Si le siège de Kidal a autant duré sans que la ville ne tombe c’est parce que les bérets rouges avaient abandonné la garde rapprochée du président ATT pour aller renforcer les soldats au front, toute chose qui a empêché  la ville de tomber, ce qui a d’ailleurs favorisé le putsch.

Il faut croire que dans leur sombre logique d’entretenir le culte de leur bienfaitrice la junte, l’ancien PM et certains membres de son gouvernement fantoche étaient d’une méfiance viscérale envers tout ce qui touche l’ancien régime à tel point qu’ils ont voulu effacer de la surface de la terre le Colonel Abdine Guindo et ses hommes.

Sinon pourquoi dissoudre un régiment de presque 1400 hommes rompus aux combats, habitués à vivre et à se battre dans des conditions d’extrême violence et chargés de la sécurisation, de la protection des institutions et ce au moment où les 2/3 du territoire national sont occupés pour les remplacer par des   » sacs à dos   »  comme on le dit si bien dans l’armée ?

D’ailleurs, cette  dissolution illégale, décision unilatérale prise par le chef de l’ex-junte au lendemain de la  soi-disant tentative de contre coup d’état ne doit-elle pas faire l’objet d’une procédure judiciaire ou au moins la saisine de l’Assemblée nationale ?

La détestation de ces BR est donc si forte  que certains sont prêts  à tout pour faire plaisir à leur maitre et faire disparaitre ainsi le corps d’élite de l’armée malienne ?

Il est temps pour les Maliens d’ouvrir leurs yeux et de comprendre que n’eut été l’intervention de la France, Bamako serait à l’heure actuelle envahie par des terroristes de la pire espèce.

Notre argent, celui du contribuable malien a servi à former cette unité et il est de notre devoir d’exiger leur libération sans condition.
Monsieur le président par intérim, l’heure est grave et il est temps de prendre enfin vos responsabilités.
Les bérets rouges doivent au plus vite être relaxés, purement et simplement!!!
Leur place n’est nullement en prison ou dans la nature, traqués comme des bêtes lors d’une chasse à coures!!!
Les Maliens et l’armée malienne ont besoin de ces supers hommes aguerris dont la place et le rôle ne sont plus à démontrer au sein de notre « armée ».

Il est grand temps de restaurer le 33e RPC  et qu’il retrouve sa place au sein de l’armée malienne afin que celle-ci puisse faire face à sa mission régalienne de défense de l’intégrité territoriale.

Plus que jamais, vous et les vraies autorités militaires devez, au nom de l’intérêt national, tout mettre en œuvre pour concrétiser la réconciliation de la grande muette.

La relaxe pure et simple et la restauration des corps des commandos- para au plus vite  est un impératif national pour la libération de nos régions, tombées aux mains des terroristes et narco- trafiquants à la suite de ce coup d’Etat débile qui a engagé le pronostic vital du Mali.

Monsieur le président, le monde entier à les yeux tournés envers vous, envers nous, envers le Mali et prenez vo responsabilités. Soyez un vrai chef, soyez le chef suprême des armées, car vous êtes reconnus seuls par nos partenaires et entrez dans l’histoire pour celui qui aura eu courage de réparer une injustice qui a contribué à la descente aux enfers de notre pays.

Monsieur le président, dissociez-vous de ces gens qui par peur de perdre leur siège ont fini  par perdre leur âme!
Nous avons ce devoir de mémoire envers  feu le  Lieutenant Boiteux qui de l’au-delà nous scrute et ne comprendrait pas notre silence et inaction face à la persécution  des bérets rouges.

Enfin tout en vous réitérant  encore une fois mes sincères  remerciements pour ces décisions hautement salutaires qui ont permis d’éviter le chaos à notre pays, permettez moi de vous saluez avec la déférence qui est de mise.

Bamako le 13 janvier 2013.

Irène Coulibaly
Citoyenne d’un pays occupé dans ses 2/3

 

 
SOURCE:  du   15 jan 2013.    

59 Réactions à « Libérez les bérets rouges afin qu’ils participent à l’opération Serval »

  1. Bala

    Je suis étonnez qu’ont nous présente les bérets rouge come les sauveur du Mali incroyable mais vrais

  2. Altermonde

    Liberez-les vraiment car ce sont eux qui sont efficaces dans les opérations en ville avec les djihadistes qui commencent à se mêler à la population.

    C’est le travil des commandos qui restent à faire à Konna et Diabaly pour nettoyer ces localités.

  3. C’est de la merde enfin il faut que Diouncounda prend ses responsabilités en libérant les bérets rouges qui coûtent cher à l’Etat en gardant en prison : ils faut les garder encore eux et leur peuvent apporter du plus à l’armée malienne au lieu d’immobiliser toutes ses forces. Vive l’armée française et vive l’armée malienn qui est au front. A bas les lâches qui se cachent à Bamako et dans les autres villes.

  4. veridique

    Tous les pays alliés ont envoyé leur commando pour liberer notre pays. Francais, togolais, burkinabes, senegalais, nigerians, nigeriens etc, tous , sauf le Mali… Pendant que les commandos des autres pays se battent sur notre sil pour nous liberer; non content de rester fanafonner à kati, le cpt de la Gueule sanogo, après avoir massacré, humilié et torturé nos commandos , nos braves berets rouges, refuse de les liberer pour qu’ils aillent au front combattre l’ennemi avec leurs freres afriçains et leurs amis Français. Pourquoi cela? parce qu’il a peur et parce qu’il ne pense qu’à lui meme. Mais très sérieusement, croit-il qu’il a une seule chance de s’en sortir?seuls des idiots comme lui et sa racaille peuvent le penser.Nous autres savons que le vin est tiré pour lui et sa racaille. Il a au moins l’occasion maintenant de mettre le Mali au dessus de ses interets égoistes en liberant sans delai nos berets rouges pendant qu’il est encore temps.Saura-t-il le saisir?

  5. Koumba Sacko

    Nous disons tout le monde sait avec 1brin d’honnêtetė que les bérets rouge ont trahi leurs frères d’armes en les attaquant et cela est anticonfraternel car l’armée est 1corps

    Nous disons ils se sont laissés manipuler par des politiciens véreux et étaient aveuglés par la défense de leurs privilèges que les autres corps n’avaient pas

    Nous disons avec l’état d’urgence tout citoyen lambda valide a le droit d’aller se faire recruter en tant que reserviste prêt à partir au front en cas de besoin

    Nous disons après la victoire sur les ennemis il faudra reconstituer 1nouvelle armêe malienne composée uniquement de personnes qui y viennent uniquement par vocation et tous les corps doivent avoir les mêmes privilèges

    • Leuk

      Tu es un vrai idiot toi, tu es au US et tu ne comprend rien? dommage pour le Mali

    • veridique

      c’est les berets verts qui ont dabord attaqué les berets rouges. Les berets verts pnt été les premiers à tirer sur les berets rouges…lorsque drogués et soulés, ils tiraient sur koulouba

    • Jit

      Koumba , il me semble que une pres pauvre lecture de la situation des BR. C’ impossible a mon Avis de jouir de toutes ses facultes mention et de supporter ces vau riens de kati. Les BR n’ont Jamais attaque une institution contrairement aux declaration hazardeuse de l’i diot CMD.

    • Kayes

      DONC RENVERSER UN PRESIDENT DEMOCRATIQUEMENT ELU EN TUANT LES FRERES D’ARME QUI GARDENT LE PALAIS N’EST PAS UNE TRAHISON. C’est cela le problème de la plupart des maliens prendre partie de façon aveugle. Apprenons à être honnête ce serait un bon début pour la sortie de crise.

    • Toi tu es le pire idiot de ta famille et tu es malhonnêtes. Aujourd’hui tous les maliens cherchent la réconciliation et les bérets verts qui ont destitué un président démocratiquement élu qui ont violé la constitution et qui ont mis l’économie à terre. La vérité va triomphé un jour toi tu es un amaldeme de pure race

  6. dinosaure

    L’AEROPORT DE SEVARE DOIT ETRE BAPTISE AEROPORT DAMIEN BOITEUX.

  7. koudis

    C’est la spécialité malienne ça… on profite de chaque occasion pour se montrer et pas de la belle manière… En ce moment même il y a un important nombre de bérets rouges qui se battent à Sevaré et à Diabali… Si on veut aider son pays on ne crie pas… Tout malien en bonne santé est un soldat pour le pays, bérets rouges, jaunes, grises,etc… on a pas besoin de passer dans la presse pour monter au front……. « « « « « Le patriotisme mal compris, au lieu d’être une vertu, devient un défaut ridicule » » » » » 8-O 8-O 8-O

  8. Simbo BERTHE

    Je salue Irène COULIBALY pour son courage. Je partage son désir de rehabilitation des BR. Seulement, je ne pense pas que la couleur du beret changera la donne face aux assaillants. Je pense plutot qu’il faut creer une nouvelle armée appellee  » Force de Defense Nationale (FDN) » ou autre… Constituée de nouvelles recrues selectionnées sur des critères stictement militaires, et devouées totalement au respect des institutions democratiques et aux valeurs républicaines.
    Le mal du Mali c’est surtout ces officiers qui un moment donné se prennent pour des politiciens, alors retournent les armes de la nation contre la nation elle-même.

    • Altermonde

      @Simbo BERTHE

      Ce n’est pas affaire de couleur du beret, mais plutôt affaire d’opérations commando pour déloger les ennemis des concessions avec le minimum de victimes civiles. Ca c’est leur travail.

      Liberez-les vraiment car ce sont eux qui sont efficaces dans les opérations en ville avec les djihadistes qui commencent à se mêler à la population.

      C’est le travil des commandos qui restent à faire à Konna et Diabaly pour nettoyer ces localités.

  9. Merci ma soeur et tres heureux de vous retrouver. Comme le dit l’adage, « quand tu tues ton mechant chien, celui du voisin te mordra ».
    J’espere qu’a partir d’aujourd’hui, a la suite de cette correspondance, les hommes oseront porter « le pantalon » et sortiront de l’ombre et de la « langue de bois Nationale » que nous entretenions depuis ce maudit jour du 22 Mars 2012 ou des maudits ont jete le sort sur le Mali. QUI DIT QUE BOLI N’EST PAS FETICHE?

  10. Djon Te

    IRENE COULIBALY
    CITOYENNE D’ UN PAYS JAMAIS LIBERE …
    JE NE SAIS PAS QUE LE CODE D’ OPERATION -SERVAL- N’ EST PAS MALIEN,ALORS QUE LES BERETS ROUGES SONT DES MALIENS… INVENTEZ MALIENS ET MALIENNES VOTRE NOM DE CODE D’ OPERATION DE TROUPES MALIENNES -PEUT ETRE -LAVRES-
    JE NE SAIS PAS AUSSI QUE CES DEUX CAMPS -ROUGE ET VERT-ARMES SIGNIFIERAIT LE GRAND RETOUR DU GRAND DESORDRE DES GRANDS BABOUIN GROS NEGRES DU MALI ET QUE BEAUCOUP DE PETITS BABOUIN COMME MOI IRENE EN RECOLTERONT LES CONSEQUENCES GRAVES…
    MOI IRENE -JE NE DIFFERENCIERAI PAS ENTRE VOLONTEE PERSONELLE ET RAISON DE QUELQUE SORTE QUE CE SOIT

    :wink: CITOYENNE D’UN PAYS JAMAIS LIBERE, IRENE COULIBALY :!:

  11. hamed sanogo

    Quelle preuve de courage ma soeur !!! Vous avez dit tout haut ce que tout le pays pense tout bas .Et le plus rigolo c’est que celui qui a décidé de l’instection du corps des bérets n’a ni la qualité ni l’autorité de le faire . Même le Chef suprême des Armées ne peut prendre une telle décision à la légère ,alors qu’il est le seul habilité à le faire; En plus ,les bérets rouges doivent bénéficier d’un pardon même si l’acte qui a été posé ne le mérite pas car il est beaucoup moins grave que le coup d’état stupide et débile qui nous a plongés ds 20 ans ds 1 gouffre et de honte avec à la clé notre honneur et notre dignité bafoués . Ceux qui crient sur tous les toits que notre armée seule pouvait libérer le Nord ont eu leur réponse avec la fuite à Konna et Diabali de l’armee malienne. , Nous devons ouvrir nos yeux et comprendre que nous n’avons pas face à ces gens une armée capable , le corps qui pe leur tenir tête , les bérets rouges font l’objet d’injustice , de violation de leurs droits

    • nekkaned

      Vous avez raison. Ils ne sont pas enfermés quand même ! Les soldats qui se battent avec courage et détermination qui tuent les chefs Yiad Ag Ghalli, Abou Zeid et les autres criminels contre l’humanité n’ont pas demandé l’autorisation. Le soldat qui a tiré Yiad AG GHALLI et dont je l’espère on connaitra le nom, il a pas écrit une lettre pour demander l’autorisation. Cessez donc ces fanfaronades !!

  12. votremali

    Je demande personnnellement à tous les maliens ouvriront nos yeux. Franchement , il est grand temps pour DIONCOUDA de prendre sa responsabilité .

    Les berets rouges doivent etre integrer rapidement que possible. Je suis pas vraiment contre les berets verts mais les berets rouges sont mieux aguerri pour mener à coup ce combat.

    Pendant qu’ont es entrain de demander l’aide humains à tous nos pays voisins , nous avons un importants apports chez capable de faire face à l’ennemi ,pourquoi les retenir en prison ?

    Sanogo cet opportuniste qui ne fait pas la difference entre sa main droite et gauche , se permet d’emprisonner nos BR. Ce fils de pute s’est tres bien que la liberation de ces BR le portera prejudise , parce qu ils font prendre le nom de la liberation du nord. On t’attend à pied ferme après la liberation du nord .

    • arden

      mon frère, Je vous signale une foi de plus que les bérets rouges ne sont pas tous en prison. Ils sont à peu prèt 30 en prison et plus de 1235 commandos présentement au camp de Djikoroni et de Koulouba. Ils attendent et prçet pour le combat. Ils n’ont pas d’arme pour le moment.

  13. Un jeune G

    LES GARS, VOUS LAISSEZ LES ETRANGERS VENIR DEFENDRE ET MOURIR POUR VOTRE PATRIE, PENDANT QUE VOTRE ARMEE ARMÉE ATTEND A BAMAKO ?????? J’exagère un peu mais, je ne suis pas loin de la réalité….ces commandos ne sont toujours pas partis au front???? Je pense que si les hommes tardent, les femmes quant à elles, vont passer à l’action pour défendre leurs enfants…

  14. Fou du Mali

    LIBÉRER LES BÉRETS ROUGES LIBÉRER LES BÉRETS ROUGES LIBÉRER LES BÉRETS ROUGES. ILS SONT EN PRISON A TORT.
    Leur place n’est pas la prison. ARRÊTER SANOGO sa place c’est la prison.

  15. Aly baba

    JE SOUTIENT VOTRE IDé.

  16. tienimango

    sanogo est un fils de pute…un homme sans dignite et sans parole un voyoux asoife de pouvoire…

    • youroukoutana

      respectez vous

      ces bérets rouges ont trahit le peuple malien. Malgré leur traitrise, ils ont été affectés dans d’autres unités pour servir la nation.

      • arden

        C’est vous qui ne vous respecter pas. Au lieu de dire qu’ils ont étés affectés, dit alors comment, pourquoi et par qui ils ont étés affectés. ils ont étés affectés par la haine et la jalousie de certains chefs militaires. Tu es un imbécile qui ne comprend rien. cherchez à vous renseigner.atarder mentale

      • fassogloma

        mon oeil way

  17. DIOPGALSEN

    La vérité c’est qu’après cette crise il faut reconstituer toute l’armée malienne. Cette histoire de bérets rouges et de bérets verts n’est pas normale. Soit on est soldat malien, soit on ne l’est pas.

    Au Sénégal (pays que je connais le mieux) la formation est transversale. Même dans la police (qui est paramilitaire) on retrouve d’anciens commandos et d’anciens parachutistes ce qui fait que tout le monde se connaît et se respecte.

    Et puis nous avons trois corps de commandos qui se valent: Les fantassins de Thiès (bérets marrons), les commandos marins (bérets verts), les commandos de l’air (bérets bleus)… Mais ce qui les unit c’est l’appartenance à un même corps celui des commandos et non pas la couleur de leur béret….Ensuite nous avons les parachutistes (bérets beiges) qui sont aussi des commandos sans compter les corps d’élite de la gendarmerie et de la police. Tous ces hommes et femmes se connaissent et se respectent.

    • arden

      Mr vous ne connaissez pas les réalités du mali avec le problème des parachutistes. ce n’est pas la couleur des béréts même si les parachutistes sont sans bérets au mali, certains et surtout ceux qui vous ont renseignés sont jaloux et ils ont la haine, rien que la haine. Si non pourquoi on ne peu pas mettre fin au problème. De toutes facon un jour ca va finir d’une manière à une autre. on vera bien. Moi je pense que nous sommes tous des maliens et les maliens doivent se lever et dire la vérité à ce SANOGO. Personne ne peu faire le mali seule. le mali a existé avant sa naissance, et le sera MEME APRES SA MORT.

  18. vaut mieux d’alleer dans les prisons et libirez les prisonniers que de laisser les berets rouges dans cette situations l’armee devrait se reconcilier aussi vite que possible.quelqu’un qui connait que les armes comment ne doit pas etre exposer comme ça!!!Merci coulibaly

  19. maiga a souma

    je ne vois pas en quoi dioncounda est si attaché à sanogo et sa bande, sanogo et sa bande ont notre pays à genoux.

  20. cliclac

    Vu le deroulement de la situation sur le terrain; vu le fait que la France a decidé d’augmenter son effectif prouvent à juste titre qu’on a que des gens ki ne font que des rafales et se tailler au lieu du coup sur coup. Les enfants des autres sont entrain de perir pour nous :!: :!: :!: alors aux autorités, si on a des gars un peu capable qu’ils soient rouges, verts ou même jaunes peut importe, pensez y. La France ne restera pas indéfinement

  21. nonalinertie

    Simple question de bon sens. Vous arrêtez votre cors d’élite et faites appel à d’autres de vous aider. Et à chaque rencontre avec l’ennemi, vous perdez. Quelque soit votre peur des Bérets rouges, le bon sens et l’actualité exigent de les réhabiliter pour lutter contre l’ennemi commun national…

  22. sidibe mamadou

    oui ce vrais les berez rouge doit libere immediatement presque cest son malienne.ills doi libere on peu pas detruit notre arame acauss de un presonne.j ai vous dir .m presidant .liberez les bere rouge.

  23. Merci beaucoup Monsieur COULIBALY pour la clairvoyance et la justesse de votre analyse.
    Une réhabilitation du régiment para est plus que indispensable pour la libération du nord mali.
    sans mettre l’huile sur le feu, les militaires maliens savent le rôle primordial de ce régiment dans les combats de ce genre.
    Toutes les rebellions du nord ont pris fin grâce à l’intervention des bérets rouges qui ont préféré aller au nord que de garder le président de la république, ainsi cette bande de fuyards dirigées par un capitaine qui a échoué à l’école du prytanée militaire, un lieutenant KONARE qui a échoué à son brevet de para et un adjudant chef SOIBA DIARRA, renvoyé du régiment para pour indiscipline, ont profité de la situation pour s’emparer du pouvoir et dilapider les maigres ressources du pays d’une part et d’autre part laisser envahir les 2/3 de notre grand mali par les islamistes et bandits de tout genre.
    Alors il faut rapidement résoudre ce problème des bérets rouges qui n’ a que trop duré.
    Merci d’avance le chef suprême des forces armées maliennes , prof DIONKOUNDA

  24. Demba Sissoko

    Madame Irène Coulibaly,
    Merci de défendre l’inclusion des bérets rouges. Ils ont vraiment leur place au front. Une place que les bérets verts auront du mal a remplir.
    Pour votre information, en ce qui concerne les FAS( forces armées et de sécurité)de la République du Mali c’est plutôt l’opération « BADENKO » et non « SERVAL » pour les français. Donc sur le terrain les opérations BADENKO et SERVAL se complètent.

  25. non corromput

    pourquoi vous vous laissez trompez de guerre. les soldats sont là à mourir pour vous et en plus vous avez l’audace de vous ingérer dans des situations qui vous dépasse pauvre écervelé. vive l’armée malienne que Dieux bénis le Mali.

  26. yayyyy

    MN PRESI on n peut pas dire que chaque malien doit se considere comme soldat de la nation ,alors qu on a les berets rouge enferme en prison injustement ,liberez les ;ou bien jusqu’a present vous avez peur du capi de wiski et des putes ;rassurez vous il n peut plus rien .on a deja des vrais militaire sur notre territoire les poltrons ce taisent ;donc prend la decision en vrai chef de l’armée.CMD ON EST AVEC VOUS

  27. C’est pourtant claire il faut qu’ils soient LIBERES les Berets ROUGES de la 33 bataillons PARACHUTISTES .
    Sanogo , pas le president lebert les pendant qu’il est temps , libert les si non vous serrez tuer a cause de ces Berets Rouges , votre mort anticipee pourrait parvenir a cause de cette affaire dites de Berets Rouges .
    Ce n’est pas une le chef de commite de reforme de l’armee , etes-vous d’ailleurs capable d’organiser votre personalite a plus forte raison une ARMEE ?Liberez pendant qu’il est grand temps .

  28. kassim tangara

    je suis d’accord avec vous qu ‘on libère les bérets rouge car il doivent participer aux combats pour faciliter la recuperation car armèe terre malienne n’esyt mieux preparer pour ce combat mêmee si il vayant et ont le coeur ,mais on doit reconnaitre l’importance des ses bérets aux combats qui ont été former avec l’argent du contribuable maliens. le présiodent doit prendre son responsabilité et nous demontrer qu’il est le veritable président du mali en liberant les béreets rouge.

  29. SID

    La nation a dépensé fortune pour la formation de ces BR. Même en temps de crise dans les plus grandes nations comme les USA on a toujours recours à l’Homme qu’il faut quant il le faut. Si les BR sont les mieux aptes à faire face à de telles situations alors que tout soit élaboré pour permettre leur présence sur le front. Tout compte fait, ce n’est pas tous les BR qui sont concernés par ce contre coup d’état. Et même si on doit les juger, dans ce cas Sanogo et toute sa bande de racaille doivent aussi l’être tout autant car un coup d’état reste le même quelque soit celui qui l’a perpétré; Alors que Sanogo et sa bande aillent au Diable au lieu de vouloir à tout pris défendre leurs culs dans le luxe auquel ils se sont habitués au profit de notre contribuable. Lettre bien rédigée Irène Coulibaly. Vive l’armée malienne dans son unité et intégralité!!!!!!

    • Altermonde

      C’est pas affaire de couleur du beret ici, mais plutôt affaire d’opérations commando pour déloger les ennemis des concessions avec le minimum de victimes civiles. Ca c’est leur travail.

      Liberez-les vraiment car ce sont eux qui sont efficaces dans les opérations en ville avec les djihadistes qui commencent à se mêler à la population.

      C’est le travail des commandos qui restent à faire à Konna et Diabaly pour nettoyer ces localités

  30. Johnbolibana

    Merci FATOBOUGOU KA, tu sais, à vrai c’est dire toujours ces mechants qui ne tentent que pour leur simple propre interêt; ceux-là qui ont pillés le pays. maintenant qu’ Un tel ou tel proche d’eux qui est responsable de son comportement insensé et qui se trouve dans de mauvaise posture leur dérange et c’est le seul moyen pour eux pour essayer de noyer le poisson dans l’eau. Les BR ne sont pas plus Maliens que les autres.

  31. samba sow

    Les berets rouges qui ont tenté de renverser le mali à un moment donné étaient aux commandes de Dioncouba et fort heureusement ils ont échoué dans leur sale bésoigne, et il n’est pas question aujourd’hui de les libérer, il doivent être jugés et la fin de la transition nous en dira claire. Pas le moment de distraire le peuple malien, faisons face aux choses sérieuses qui sont: libération des régions nord; organisation d’élections réelles pas comme celles organisées par Alpha Omaar Konaré et ATT et le procès de tous ceux qui ont pillé ou comploté contre le Mali durant les 20 dernières années.

    • modiak

      Dans ce cas vous voulez que la France seule et nos amis africains libèrent seuls le Mali. Sinon je ne trouve pas que notre armée puisse faire quelque chose avec à chaque fois des Bérets Verts qui détallent laissant derrier eux de pauvres populations sans défense. Deux fois en une semaine.Aujourd’hui l’armée a besoin de tous ses Hommes.Tu oublies que les Berets Verts ont mis en danger deux fois les institutions de cette republique. Non 20 ans c’est court ajoute la période GMT ceux sont les Berets verts qui faisaient la pluie et le beau temps.Je ne sais pas quelles sont vos motivations mais je sent trop de haine dans vos propos. On a pas besoin de ça maintenant.

    • tabouchi

      Mon frere entre berets rouges et ce chien de kati qui a renverse l’ordre constitutionnelle ? L’article 124 de la constitution malienne est tres claire. va lire cet artcile au lieu de defendre les chiens de kati.Vous parlez de ceux qui ont pille et vole pendant 20 ans. Quelle action avez vous entreprise pour exiger leur jugement. Et les chiens de kati qui roulent dans le luxe ou ont ils eu cette soudaine richesse. 2 grands problems que le mali doit faire face apres cette crise : l’nalphabetisme et le gnangoya. Tout le monde est aigri les uns contre les autres au mali et cela est tres destructeur pour l’avenir de ce pays. On calomnie les autres quelque soit ce qu’il fait en bien ou en mal car on veut etre a sa place. Si vous etes honnete envers vous meme faites le bilan des 9 mois des chiens de kati.ils ont fait pire que les autres . Leur seul merite avoir ramener ce pays de 20 ans en arriere. Meme les aveugles voient leur bilan.

  32. Johnbolibana

    Le moment n’est pas propice pour les BR s’il vous plait et ce n’est pas la manière. Nous ne sommes dans le cadre de sensiblisation politique comme vous faites. S’il vous plait taisez-vous.

    • modiak

      si si si c’est bien le moment les verts détallent tous les jours devant l’énemilaissant nos populations méduisées. Deux batailles livrées deux perdues. Tu oublies vite la dernière c’est hier seulement han

  33. FATOBOUGOU KA

    les vrais bérets rouges sont présentement au front c’est à dire sur le champ de bataille pour ceux qui ne le savent pas. renseignez-vous auprès de votre entourage. cependant, ces quelques individus mal intentionnés qui voulaient faire disparaitre le MALIBA méritent d’être gardés en prison en attendant la fin de la libération des régions nord.20 à 30 (en prison), même s’ils ont reçu toutes les formations du monde ne peuvent rien au regard des missions que l’armée malienne accomplie aujourd’hui sur le champ de l’honneur. VIVE L’ARMEE MALIENNE DEBARASSEE DES TRAITRES!!!! QUE DIEU SAUVE LE MALI!!!!

  34. RAS LE BOL

    Lierez nos bérêts rouges, libérez les!

  35. m@gmail.com

    Nous avons depassé ce cap M. COULIBALY, Le cas BR sera reglé après la liberaration des region nord. Je pense que ce n’est pas le moment de créer d’autres problèmes. Le Mali est un pays de tolérant ces deux corps vont se pardonner INCHALLA. Que le Tout Puissant preserve le Mali.

  36. RAS LE BOL

    Bravo madame, Diouncouda doit plus que prendre ses responsabilités face à cette situation des bérets rouges (ils constituent un corps d’élite de l’armée malienne). Ils doivent vraiment être associés à la libération du pays.
    Monsieur Diouncounda, agissez par rapport à la situation des bérêts rouges (le monde entier vous regarde et attend votre réaction)comme vous l’avez fait en demandant l’aide de la france pour une intervention.

  37. veridique

    Un seul mot: Liberez nos berets rouges!

  38. fakolyhakika1

    Article sans commentaire. Dioncounda ets face à dieu, face au peuple malien, face à sa responsabilité, face à l’histoire, face à sa conscience et à son honneur. Et que dieu te protège du complot des paranos.

    • Johnbolibana

      Cest vrai que le Mali est un pays de tolérance, mais ce n’est vous qui êtes concernés pour définir ce que Dionkounda ou qui d’autres pour demander la libération des BR qui ont été trompés par Abdine pour aider ATT de revenir au pouvoir. Cet attarder de chef ignorant et apatride qu’il était qui a été suivi par nos frères de BR. Le moment n’est de parler de BR. Prions Allah pour la récuperation totale du nord Mali le reste suivra. Sinon sans les BR Les BV peuvent et surtout mieux que le BR, l’infanterie n’est BR s’il vous plait.

      • Abdoulaye GUINDO

        Avec un tel pseudo on ne peut que soutenir le rat de Kati; AU FAIT IL EST OU CE BÂTARD???? Dans son trou entrain de dessaouler ou cherchant à fuir??? N a t- il toujours pas dit que lui et sa petite bande de cloportes drogues pouvaient sauver le Mali???PAS UN SOLDAT ÉTRANGER NE FOULERA LE SOL MALIEN??? Quelle honte Messieurs les bilakoro…