« Mali : tes enfants te regardent, agis ! »

0
« Mali : tes enfants te regardent, agis ! »

L’enfant a 6 ans, visage sale, yeux sombres, main tendue…boire et manger sont ses priorités. Livré à lui-même dans cette rue bondée, comment se distinguer, comment exister ? La route est longue. La destination inconnue. Arrivée prévue en terre malienne post-rébellion.

Après plusieurs rebellions touarègues, les enfants maliens et la mère patrie, souffrent toujours. A quoi ressemblera le Mali de demain ? Notre pays accouchera bientôt. La naissance aura été longue et douloureuse, mais laissera t-elle de belles perspectives à l’avenir de nos enfants? Seront-ils complices de cette rébellion ou y seront-ils totalement étrangers ? Quel aura été l’enseignement de cette crise majeure pour notre pays ? Liés par un lien indéfectible, nos enfants d’où qu’ils soient seront tous alimentés par le même désir : grandir en paix et se réconcilier !

Chers parents, qui sommes nous pour donner à nos enfants des armes à la place des jouets ? qui sommes nous pour leurs donner des pancartes à la place de feuilles et de crayons ?  A l’instar de ces femmes, Zeina, Assy et Anoky Wallet Erlaf qui instrumentalisent nos enfants du Nord pour servir des intérêts étrangers contraires à leurs valeurs et à leurs besoins fondamentaux,  ces femmes injectent en eux les germes d’un poison nommé islamisme radical. Elles retournent nos enfants contre notre république !

Aucun antidote n’existe, sauf peut-être ces autres femmes du Nord qui luttent contre le poison islamique, dernier rempart avant une issue qui est toujours fatale. Mères, pères du Mali quand vos fils et vos filles s’endormiront, quelle histoire leur raconterez-vous ? Un conseil, ne leur racontez pas celle d’Ansar Dine, ou sinon préparez-vous aux pires cauchemars.

Aïcha Sangaré

PARTAGER