Mali: Que doit faire l’opposition !

0
Modibo Traore
Modibo Traore

Dans une contribution qu’il  nous a fait parvenir, Modibo Niarga Traoré, président de l’Association pour le développement de la Commune V (ADCV), nous parle des différents rôles qu’une opposition doit jouer dans le contexte malien. Outre les prises de positions politiques, l’opposition malienne doit se retrouver sur le terrain social et culturel.

La démocratie est un régime politique qui exige une division sociale, c’est-à-dire la présence d’une opposition et d’une société civile forte et constructive. Pour toutes ces raisons, je partage entièrement la présence d’une opposition au Mali. Cependant, je que je déplore, c’est l’amateurisme de cette opposition.

Pour moi, la mission d’’opposition dite constructive ne doit pas seulement se limiter à critiquer  les actions du gouvernement. Elle doit aussi prendre en compte des propositions allant dans le sens de la construction d’une nationale malienne forte et prospère. En outre, ce que je reproche à notre opposition, c’est de ne pas prendre en compte tous les problèmes qui minent notre société et qui sont indépendants des autorités en place. Je veux parler  des divorces par exemple. J’estime que l’opposition doit en outre insérer dans son calendrier le traitement des sujets concernant les nombreux divorces qui concernent notre société. Les familles sont aujourd’hui décimées par ce phénomène. Je crois que notre opposition si, elle s’y met, peut éveiller les consciences.

Donc, pour moi, l’opposition en plus des questions politiques, doit s’attaquer aux questions sociales et culturelles. En le faisant, elle le ferra pour le peuple et pour elle-même. Et l’histoire retiendra que l’opposition malienne contribue au bien être social. Pour l’instant, il ne me reste qu’à prier pour un Mali unifié et prospère.

Modibo Traoré, président  de l’AJDCV

Source : Delta-News

 

 

 

PARTAGER