Motion de condamnation des liens occultes entre le Qatar et les narcoterroristes dans le nord du Mali :

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer

Depuis le 01er avril 2012, les populations de Tombouctou, Gao et de Kidal vivent un calvaire permanent. Leur liberté est prise en otage par des groupes armés terroristes et criminels au nom d’une raison avouée, l’application d’une charia galvaudée et des raisons inavouées, le narcotrafic, le trafic humain avec à la clé des prises d’otages, le trafic d’armes, la contrebande des cigarettes et des produits alimentaires.
 Ces groupes armés terroristes sont : le MNLA (mouvement national de libération de l’Azawad), Ançar Dine, AQMI (Al Qaeda au Maghreb Islamique), le MUJAO (mouvement pour l’unicité et le djihad en Afrique de l’ouest), et le Boko haram.
Criminels dans l’âme, jusque-là nourris par le « haram », c’est-à-dire des rançons arrachées contre la libération d’otages. Ces groupes terroristes ont réussi à établir des liens de financements occultes avec le Qatar. En effet, après l’affrontement meurtrier entre le mnla et le MUJAO à Gao le 27 juin dernier, sous le couvert «d’aides humanitaires» le Croissant-Rouge du Qatar, des officines de prosélytisme d’un djihadisme  sanguinaire se sont incrustées dans les régions nord du Mali sous occupation.

Le Qatar qui n’applique pas dans son Emirat la charia au pied de la lettre à coup d’amputations et de flagellations, exporte et soutiendrai à travers le monde des terroristes déguisés en djihadistes sans foi ni loi dans les pays en crise tel que le Mali. Ainsi pendant que le Qatar préserve la vie de ses citoyens et leur procure un produit intérieur brut par habitant de 97.967 $, il s’arroge le droit de faire cravacher, de faire amputer les mains et les jambes des Maliens à Tombouctou, Gao et Kidal par les valets de son impérialisme islamiste marqué du sceau du narco-terrorisme.

Nous, différentes organisations de la diaspora malienne de France ainsi que les amis du Mali,

Considérant que, selon nos sources d’informations, le Qatar serait impliqué dans le financement occulte des islamistes, djihadistes qui terrorisent et martyrisent  les populations des régions nord du Mali.

Considérant que, la présence et les agissements du Qatar dans les régions du Mali sous occupation sont ni plus ni moins, qu’une forme de prosélytisme d’un islamisme radical et sanguinaire, financée de façon occulte par l’Emirat et exécutée  d’une main de fer par de djihadistes qui ne jurent que par les rançons, les pétrodollars qataris et le narcotrafic.

Considérant que, ces pratiques du Qatar destinées à des fins bassement impérialistes, sournoisement islamistes et servilement terroristes sur le territoire malien constituent une grave violation de la souveraineté du Mali.

Considérant que, les forces d’occupation dans les régions nord du Mali qui ont sauvagement agressé les paisibles populations, sont unies autour des causes du terrorisme et d’un islamisme débridé et qu’elles ont commis les crimes exécrables d’Aguel Hoc en janvier dernier ainsi que les scènes de pillages et de désolation à Tombouctou, Gao et Kidal en mars dernier.

 Considérant que :
les exactions perpétrées par ces narcoterroristes habillés en islamistes continuent !
les exécutions sommaires continuent !
la justice expéditive par des justiciers terroristes continue !
les lapidations à mort continuent !
les amputations de mains et de jambes des civils désarmés continuent !
les humiliations publiques à coup de cravache continuent !
la démolition systématique des monuments continue !

Considérant que la situation demeure plus que jamais préoccupante, voire alarmiste,  explosive et insupportable pour nos compatriotes humiliés et meurtris.

 Considérant que le président de la république par intérim, M. Dioncounda Traoré, a effectué une visite au Qatar du 21 au 24 octobre dernier. A l’issue de cette visite, le président de la république a expliqué face à l’opinion publique nationale et internationale que l’Emir du Qatar a donné l’assurance que son pays en aucun moment a soutenu et ne soutiendra ni les sécessionnistes ni les terroristes.

 Considérant que l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) vient d’attribuer au Qatar, pendant son 14ème Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement à Kinshasa, le statut d’ »Etat membre associé » pendant que celui-ci n’est ni passé par l’étape d’un « Etat observateur », ni n’est un pays francophone

Considérant enfin que cette faveur n’a été octroyée au Qatar sur un plateau d’argent par l’OIF qu’à cause de ses pétrodollars dont une partie est investie dans le financement de la construction des écoles coraniques dans les pays d’Afrique francophones avec des visées islamistes radicales.

Condamnons avec la dernière énergie les accointances malsaines du Qatar avec des narcoterroristes alignés prétendument  derrière la bannière de l’islam dans les régions de Tombouctou, Gao et Kidal

 Refusons toutes négociations avec ces groupes terroristes du MNLA , du MUJAO, d’Ançardine, d’AQMI
boko haram et alliés.

 Rejetons l’imposition de la charia par des obscurantistes soutenus par le Qatar,

 Rejetons la colonisation économique, culturelle et religieuse de notre pays par  les islamistes soutenus par le  Qatar.

 Exigeons du Qatar, un arrêt immédiat, sans prétexte ni délai, de toute ingérence dans les affaires intérieures du Mali.

 Prenons acte de l’assurance donnée par le Qatar à notre président Dioncounda Traoré, de ne point soutenir les groupes sécessionnistes et terroristes, mais exigeons cependant que le Qatar prouve sa bonne foi sur le terrain.

 Demandons au gouvernement du Mali, en tout état de cause, de privilégier et de faire respecter les intérêts légitimes des populations maliennes au détriment de tout fonds qatari qui alimenterait le  terrorisme international au nom d’un islamisme imposé par le sang et des larmes.

 Tirons la sonnette d’alarme auprès des Etats de l’OIF afin qu’ils surveillent la destination et l’usage des financements du Qatar  dans les milieux islamistes des Etats respectifs.

 Encourageons enfin la France, notamment le président François Hollande, pour ses prises de  positions maintes fois affichées de façon claire et courageuse soutenant une intervention militaire des troupes africaines avec l’appui logistique de la France sous mandat onusien dans le nord du Mali pour combattre les narcoterroristes.

Vive le Mali !
Vive le Mali, Un, Indivisible et Laïc !
Vive le Peuple Malien Unis dans la Paix !

Les signataires :   APSM  (Alliance Patriotique pour la Souveraineté du Mali) : 06 95 00 87 56
CMFPaix (Collectif des Maliens de France pour la Paix) : 06 64 82 35 02
CORENOM : collectif des Ressortissants du Nord Mali : 06 21 17 86 27
Collectif d’Alfortville : 06 81 56 04 65
EJM : Espace Jeune Pour le Mali : 06 32 91 89 22
FDR Le Front uni pour la sauvegarde de la démocratie et la République : 06 15 73 51 40
MDDM : (Mouvement pour la Dignité et les Droits des Maliens : 06 99 01 81 59

Fait à Paris le 03 Novembre 2012

(Correspondance et photos de notre correspondante permanente à Paris Djénèba KOÏTA)