Pour soutenir les forces de défense et de sécurité dans l’effort de guerre : La Fondation Festival sur le Niger offre : 1 million Fcfa et sursoit à toutes activités festives

3

Suite à l’appel lancé par le Président de la République par intérim relative au soutien à l’effort de guerre, la Fondation Festival sur le Niger, à travers son directeur Mamou Daffé, a ouvert le bal dans la région de Ségou, en offrant la somme de 1 million de Fcfa. Elle  sursoit également à toutes les activités festives lors de la 9ème édition.

Mamou Daffe remettant le chèque au gouverneur de Ségou

C’est la salle de conférence du gouvernorat de Ségou qui a été le théâtre de cette cérémonie de remise sobre, mais riche en signification. C’était le mardi 15 janvier dernier , en présence du Gouverneur du district de Bamako et de nombreux responsables administratifs et militaires.

” Cultures en résistance pour la paix et la réconciliation”. C’est le thème de la 9ème édition du Festival sur le Niger qui se tiendra du 12 au 17 février prochain à Ségou. Le directeur du Festival sur le Niger, Mamou Daffé, qui a remis la somme de 1 million de Fcfa au gouverneur de Bamako, expliquera que ” cette contribution est une manifestation de l’engagement de la Fondation aux côtés de nos vaillantes Forces de défense et de sécurité, en cette période cruciale pour la vie de notre nation “.  Mamou Daffé ne compte pas s’arrêter là. Pour son amour pour la patrie et par solidarité avec les Forces de défense et de sécurité  engagées dans la libération du pays, la Fondation du Festival sur le Niger a décidé de faire de la 9ème édition une édition spéciale pour célébrer la paix et la réconciliation sous le signe de la réflexion. Par conséquent, elle sursoit à toute activité festive et mettra l’accent essentiellement sur deux  composantes : un Colloque International sur le thème : “Culture & Gouvernance“, et une exposition d’art sur le thème “Paix & cohésion sociale ”  avec à l’appui des formations artistiques à travers des Masters Class avec pour thème : “ De l’art et des artistes dans la crise du Mali “.  A cet effet, les séries de concerts géants habituellement programmés ont été reportées. ”  Avec la grâce de Dieu, elles seront organisées ultérieurement quand le pays aura retrouvé sa quiétude et son intégrité territoriale “ a-t-il précisé.

Dans un communiqué qu’il nous a adressé, le directeur explique qu’en maintenant cette rencontre annuelle des intellectuels et du monde de la culture, il veut signifier que rien ni personne ne peut faire chuter le Mali. ” Les terroristes ne nous atteindrons pas dans ce que le Mali a de précieux : la capacité de ses fils à vivre ensemble et à ne jamais baisser les bras devant l’adversité. Comme disait le Professeur Ki-Zerbo : ” n’an dara an sara “, si on se couche, on est mort. La Fondation Festival sur le Niger est la preuve que le Mali reste debout “.

       Clarisse Njikam

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Merci aux organisateurs du Festival sur le Niger pour leur sens du patriotisme.Ensemble nous bouterons nos ennemis.

Comments are closed.