A propos des pourparlers d’Alger : Les précisions du Colonel Abdou Karim Traoré

7
A propos des pourparlers d'Alger
Abdoul Karim Traoré

Merci de me donner l’opportunité de lever les équivoques qui entourent mes propos. Je présente mes excuses à tous ceux qui ont pu être troublés par les nuances peut-être pas assez claires de mes propos.

 

Je n’ai fait qu’énoncer un principe qui est que le fédéralisme est une forme d’Etat unitaire. Ça c’est un principe du droit constitutionnel. Mais je ne dis pas qu’il est la forme d’Etat propice au Mali, ni même envisageable dans le cadre de la sortie de crise.

 

Il appartient aux autorités maliennes et au peuple malien avec l’appui de la communauté internationale de trouver et de choisir le type d’organisation le meilleur, dans le respect du caractère unitaire de l’Etat malien. Il y a plusieurs formes d’organisation de l’Etat, les unes aussi différentes des autres. Je crois que le Gouvernement malien a fait déjà des propositions qui sont très intéressantes.

 

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. Il n’y a rien a nous expliquer, colonel, on a vu toutes les paysactions de votre boss Blaise au secour des bandits armés. Du moment où un burkinabe peut estimer que la destruction du Mali n’est pas la sienne et que l’avenir du Mali n’est pas le sien et que le Mali n’est pas son pays, ses terres et son peuple, L ‘AFRIQUE EST MAL PARTIE. Cest une pure tragedie. L’Afrique sans aucun doute vit sa generation maudite! Les peres panafricanistes tournent dans leurs tombes. Sinon qu’ ce que en realite un petit pays enclavé comme le Burkina pourra faire par soi-meme dans l’avenir sans l’integration sous regionale? Or le pion negros Blaise joue en faveurs des bandits anti-africanistes racistes qui veulent creer un etat apartheid et placer un precedent pour le morcellement continu de l’Afrique. Pour dire que le Burkina n’ est jamais a l’abri de ce qui arrivera au Mali comme malheur et vise versa. Mais helas les pions s’en foutent car ils n’ont pas de pays; ils n’ont que des boss!

  2. Ce type a deja clarifie la position du gouvernement sur kidal: le federalisme. Ce qui est claire, si jamais les delegues maliens signent le federalisme avec le mnla, ils ont interet a rester en alger. Car nous allons bruler toutes leurs maisons au mali. Ce mali nous a ete legue par les sounjata, kankan moussa, kaya makan cisse du ouagadou, askia mohamed, sony aly ber, babemba et tieba, etc… les touaregs sont des etrangers au mali. Nous acceptons car aujourd’hui ils sont maliens. Mais si jamais ibk accept le federalisme, il va sortir de sebenikoro comme att a fui le palais.

  3. Colonel
    Vous Comprenaint Vit mais ils fau expliquer Longtemps. federalisimes
    avec qui? MNLA nèst pas honte de mantir ils ont ni loi ni foi

  4. 🙄 ok ok, on a compris la précision !

    Comprenez que c’est la colère totale ici vis à vis des séparatistes…tous les mots sont disséqués à la loupe et analysés…alors que chacun pèse ses mots avant de les prononcer, car ça peut aider comme ça peut tout détruire… 🙁

    “parler c’est de l’argent, mais se taire c’est de l’or” et le vieux sage africain fait passer la parole, mais ne donne son avis qu’en dernière position avec un seul proverbe ! 😉

  5. il faut remuer la langue plusieurs fois avant de parler dit un adage de chez nous, mais c'est ce que le colonel n'a pas fait. Nous acceptons tes excuses mais dit toi que nous t'avons désormais à l’œil

  6. Il vaut mieux souvent se taire que de sortir des diatribes insensées. Tout simplement pathétique de la part d’un militaire de haut rang. Les maliens ne boivent pas l’eau par le nez. Tout le monde a bien compris le fond de ta pensée.

    • Je suis tout à fait d’accord avec vous, nama. On a tout compris, il a mis sur la place publique pour qui il roule à Alger. Que nos négociateurs prennent bonne note. Il n’a même pas honte avec ses explications pathétiques.

Comments are closed.