Propos sur l’ExĂ©cutif : Le sinistre jeu de chaises musicales

12
Me Balla Seye
Me Balla Seye

Si on nous avait dit, avant les Ă©lections, que c’est lĂ  que l’on se retrouverait aujourd’hui, il ne fait aucun doute que la majoritĂ© des Ă©lecteurs qui ont votĂ© pour le PrĂ©sident Keita, auraient rĂ©flĂ©chi Ă  deux fois.

Au gouvernement familial dĂ©criĂ© par tout le monde semble en effet avoir aujourd’hui succĂ©dĂ© un gouvernement de couverture et de services rĂ©ciproques qui frise incontestablement l’indĂ©cence. Ainsi les changements opĂ©rĂ©s dans diffĂ©rents DĂ©partements n’ont-ils d’autre objet que celui de rendre opaques les opĂ©rations des Ministres qui Ă©taient en charge de ces domaines et ce, dans l’objectif d’enlever aux curieux toutes vellĂ©itĂ©s de lecture. De  mĂŞme, la rĂ©apparition de certaines tĂŞtes, vues et revues, dont la moralitĂ© est sujette Ă  caution, donne la dĂ©sagrĂ©able impression que le PrĂ©sident de la RĂ©publique et le Premier Ministre ne sont pas les seuls et vĂ©ritables auteurs de la composition de la nouvelle Ă©quipe gouvernementale. Enfin, les nominations Ă  tout va de personnes incontestablement indĂ©licates et incompĂ©tentes aux postes clĂ©s des services de l’Etat semblent irrĂ©elles tant les cadres respectables et valables foisonnent dans le pays et sont prĂŞts Ă  servir. C’est Ă  se demander si le pouvoir exĂ©cutif se soucie rĂ©ellement de l’intĂ©rĂŞt supĂ©rieur de la Nation.

La situation devient alarmante car le PrĂ©sident semble avoir gâchĂ© tout le crĂ©dit que les maliens lui avaient accordĂ© en votant massivement pour lui,avec l’espoir qu’Ă  dĂ©faut d’ĂŞtre rĂ©solus, leurs problèmes allaient au moins ĂŞtre recensĂ©s et dĂ©battus. Au lieu de cela, ils assistent, pantois, Ă  des discours, voyages, nominations et autres affectations qui jusque-lĂ , n’ont donnĂ© aucun rĂ©sultat palpable. La situation devient d’autant plus inquiĂ©tante que depuis son Ă©lection, le PrĂ©sident de la RĂ©publique n’a concrĂ©tisĂ©aucune de ses promesses de campagne : lutter contre la corruption et l’impunitĂ©, rĂ©guler le chĂ´mage des jeunes, rĂ©gler le problème du Nord… Pour l’instant, seuls semblent l’intĂ©resser la protection et le bien-ĂŞtre de son entourage. Et pourtant, avec l’histoire des surfacturations, on avait pensĂ© que la leçon Ă©tait une fois pour toutes assimilĂ©e et que ce type d’Ă©cart n’aurait plus droit de citĂ© dans notre pays. Que nenni.

A travers la composition du nouveau Gouvernement et les dernières nominations dans l’administration, on se rend aisĂ©ment compte que les choses n’ont guère Ă©voluĂ© et qu’au contraire, le PrĂ©sident semble persĂ©vĂ©rer dans l’inquiĂ©tante voie qu’il a jusque-lĂ  empruntĂ©e, Ă  savoir puiser dans les anciens rĂ©gimes qui nous ont menĂ©s Ă  l’Etat de dĂ©crĂ©pitude dans lequel nous nous trouvons actuellement et faire comme si de rien n’Ă©tait. Une seule chose peut expliquer cela : il n’y arrive pas. Autrement, le choix ne se serait pas portĂ© sur ceux qui ont failli nous faire perdre le pays, car on ne saurait imaginer que le PrĂ©sident dĂ©sire la mĂŞme chose.

La plus belle femme ne peut donner que ce qu’elle a ” et ce gouvernement, limitĂ© sur tous les plans, y compris celui de l’intĂ©gritĂ©, ne donnera que ce qu’il a : l’expĂ©rience de faire couler le Mali une nouvelle fois. C’est peut-ĂŞtre l’habitude de l’Ă©chec.

De ce fait, tout ce que les gens nous avaient dit afin de nous inciter Ă  ne pas voter pour lui semble se rĂ©aliser. Ce qui est bien dommage. Et ce qui rend encore plus triste, c’est lesrares Ministres pour qui la population avait beaucoup d’estime qui plient l’Ă©chine et se prĂŞtent Ă  cette danse macabre. Mais l’adage est bien connu : ” Le pouvoir corrompt “.

En tout Ă©tat de cause, il est clair que la situation qui prĂ©vaut actuellement et qui correspond malheureusement Ă  ce qu’on appelle la mauvaise gouvernancene saurait perdurer et qu’il incombe de la circonscriretrès rapidement. Les attentes des Maliens sont déçues et les pays quise sont prĂ©cipitĂ©s Ă  notre chevet sont dans l’expectative. Pendant ce temps, le Nord brĂ»le et les perspectives de rĂ©solution du conflit ne sont guère reluisantes. A choisir entre l’autonomie et une dĂ©centralisation poussĂ©e, il est Ă©vident qu’il n’y a pas lieu de tergiverser et qu’il faut garder une position ferme. Mais surtout il est plus que temps de mettre un terme Ă  cette confusion et de penser sereinement Ă  l’avenir.Quand on voit la vitesse Ă  laquelle avancent nos voisins et notamment la CĂ´te d’Ivoire, on ne peut que se demander ce qu’on a bien pu faire au bon Dieu pour mĂ©riter pareil sort.

Mais pour cela, encore faut-il que nos dirigeants se ressaisissent et arrĂŞtent de confier la gestion de l’Etat Ă  des personnesqui n’ont rien dans la tĂŞte et qui ne pensent qu’Ă  se remplir les poches. Toutefois, si tel Ă©tait le but recherchĂ© en vue des prochaines Ă©chĂ©ances Ă©lectorales, ils devraient savoir que nous ne sommes pas dupes et qu’Ă  force de tirer sur la corde, elle finira par casser. A un moment ou Ă  un autre, il faudra quand mĂŞme craindre la colère du Peuple. On en a vu les prĂ©misses Ă  Gao et le jour oĂą il dĂ©cidera de sortir dans les rues de Bamako, on risquera d’assister Ă  la mĂŞme chose qu’au Burkina Faso.

* Docteur en droit

Enseignant-chercheur

Avocat Ă  la Cour

 

 

 

 

 

PARTAGER

12 COMMENTAIRES

  1. A lire ce que vous Ă©crivez on remarque aisĂ©ment avec les fautes d’orthographe que le fameux doctorat n’est que du vent,on sait comment il a obtenu après tant d’annĂ©es et de tricheries ce diplĂ´me.Vouloir se promener entre les bars et raconter ta vie dans les grains ne grandiront pas ce Monsieur.
    Il n’a meme pas pu dĂ©fendre ses amis qui avaient des soucis recemment tout ce qu’il sait faire c’est de raconter en public les secrets de l’instruction……
    Je m’en arrĂŞte lĂ  car s’il pense se faire de la publicitĂ© ainsi qu’il continue les autoritĂ©s politiques l’ont dĂ©jĂ  dans leur collimateur vivement ta fĂŞte bientĂ´t…..espèce de lâche .
    Vus ĂŞtes tous sur la liste noire on s’occupera de vous.

  2. j’ai pitiĂ© de celui qui se nomme vĂ©ritĂ©. Etudier en France et avoir un doctorat n’est pas donnĂ© Ă  n’importe qui. Je ne comprends pas qu’est ce tu entends par “Ă©choue en France”. Me Balla SEYE y a obtenu son doctorat prĂ©cisĂ©ment Ă  Saint Etienne pour ton info. tu peux te renseigner via les ressources Ă©lectroniques. Si tu n’a pas Ă©tĂ© capable de faire comme lui Ă  CathĂ©drale ou si tu n’arrive pas Ă  faire comme lui dans la vie de tous les jours, laisse le tranquille. ce sont des gens comme toi qui font le pays continue de couler, aucun raisonnement intellectuel. Je suis sĂ»r que c’est toi qui est aigri, parce que tu n’arrive pas Ă  faire un travail intellectuel comme Me SEYE

  3. Pour qui te connait sait bien que tu es Ă  la base de ces commentaires espece d’aigrai je connais ton parcours depuis la cathedrale et comment as tu eu ton diplome? tu te vante de cela?il y a en cent mille comme toi au Mali.Au lieu d’etre au sommet tu ne fais que courir derriere tes pitoyables honoraires heureusement que ton grand frere est une reference sinon toi es un ZEROOOOOOOOOOOOOOO

  4. Merci Président ,rare sinon inexistant jusqu'alors ceux qui ont voté IBK, qui sont dans le regret aujourd’hui mais incapables de l'avouer de façon aussi intelligente.

  5. Mr la vérité, les attaques personnels sont propres au gens de petit coefficient intellectuel et demeurant dans le langage des caniveaux, au cas si tu le sais pas on plus dans ce genre de forum
    Maitre seye est bel et bien diplômé et n a connu aucune difficulté au cours de son cursus de la cathédral a la France, donc il est libre de s exprimer et dire ce qu il pense en tant que citoyen l aigri c est plutôt toi, parceque tu as peur, c est pourquoi tu perds les pédales
    Courage Maitre Seye
    God bless

  6. En voici un autre aigri nomme Balla seye qui après avoir echoue en France revient au bercail mais par jalousie attaque les gens gratuitement qui ne sait pas la moralité de cet avocat au lieu de vous attaquer aux gens avancez un peu toi qui est dans les bars à la quête de putes soyons sérieux un peu le Mali ira sans vous tes autres copains et petits frères occupent de hautes fonctions et toi tu en veux mais n aura pas aigri va avec ta grosse tête

  7. Bravo frangin. Belle analyse de la situation politique du Mali. Ce mal n'est pas l'apanage du seul Mali, beaucoup d'autres pays Sur notre continent don't gouvernés part design incompétents qui see soucient plus de se remplir les poches qu'autres choses. Les dirigeants s'entourent de courtisans qu'ils placent à des postes stratégiques afin de mieux spoiler le pays.

Comments are closed.