Répliques de Dr ANASSER AG RHISSA aux critiques de Tiébilé Dramé et à celles de l’opposition, relatives au projet d’accord d’Alger

19
Dr ANASSER AG RHISSA, Expert TIC, Gouvernance et Sécurité
Dr ANASSER AG RHISSA, Expert TIC, Gouvernance et Sécurité

Dr ANASSER AG RHISSA, Expert TIC, Gouvernance et Sécurité

 

Accord d’Alger pour la paix et la réconciliation au Mali : Lettre ouverte au Président, aux Maliens et aux partenaires sur les répliques de Dr ANASSER AG RHISSA aux critiques, de Tiébilé Dramé et à celles de l’opposition, relatives au projet d’accord d’Alger.
Excellence Monsieur le Président de la République du Mali,

Excellence Monsieur le Secrétaire Général de l’ONU.

Excellence Monsieur le représentant spécial du Secrétaire Général de l’ONU au Mali, Chef de la MINUSMA,

Excellence Monsieur le Chef de la File de la médiation,

Excellence Mesdames et Messieurs les représentants des partenaires du Mali,

Excellences Messieurs les médiateurs pour la crise Malienne,

Excellences Messieurs les facilitateurs pour la crise Malienne,

Excellence Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale du Mali,

Excellence Monsieur le Premier Ministre du Mali,

Excellences Mesdames et Messieurs les Ministres,

Excellence Monsieur le Ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale du Mali, chef de la délégation Malienne aux pourparlers inclusifs,

Excellence Monsieur le Haut représentant du Président Malien dans les pourparlers inclusifs inter-Maliens,

Excellence Monsieur le Ministre de la réconciliation nationale,

Excellence Monsieur le Ministre de la défense et des anciens combattants du Mali,

Excellence Monsieur le Ministre de la sécurité et de la protection civile,

Excellence Monsieur le ministre de l’économie numérique, de l’information et de la communication du Mali, Porte-parole du gouvernement,

Mesdames et Messieurs les participants aux pourparlers inclusifs inter-Maliens,

Chers frères et sœurs Maliens,

 

Je suis un patriote Malien de la société civile sans affiliation politique particulière.

 

Mes seules motivations, c’est de contribuer à établir la vérité, la paix et la réconciliation nationale au Mali.

 

L’ESSENTIEL POUR NOUS, AUJOURD’HUI, C’EST DE METTRE EN LUMIÈRE LA VÉRITÉ.

 

Pour ce faire, j’ai fait des répliques aux critiques situées dans le document « Mali : au-delà de l’accord d’Alger … » de Tiébilé Dramé, aux critiques de l’opposition et à celles du consultant et enseignant de Sciences PO Paris, Joseph Brunet-Jailly.
Une réplique a pour but de contribuer à établir la vérité sur l’utilité de l’accord d’Alger pour les Maliens (impact positif sur la paix, sur la sécurité, sur la réconciliation, sur la justice, sur le développement, sur les institutions, …, sur leur vie en général).
Il y a deux tendances, les pro-accord (ceux qui soutiennent l’accord d’Alger) et les autres (émettant des critiques contre l’accord d’Alger).
Etant des frères et sœurs de la même famille Malienne, nous ne sommes pas en guerre entre nous, mais en quête de cette vérité pour le bien-être des Maliens.
Dès qu’on avance un argument ou une critique, les uns et les autres se rangeront du côté de la vérité en leur âme et conscience.
Devant tous mettre le Mali avant toute considération, les Maliens s’uniront, indépendamment des bords politiques, sur la base de cette vérité autour de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali et le mettront en œuvre pour le bonheur de TOUS.

  1. Mes répliques au document « Mali : au-delà de l’accord d’Alger … » de Tiébilé Dramé (PARENA)

 

Nous remercions Tiébilé Dramé, pour votre document « Mali : au-delà de l’accord d’Alger … », qui accepte le projet d’accord d’Alger comme une étape mais, malheureusement, temporaire.
On note des incohérences et des inconsistances dans ce document car d’un côté l’accord, issu des pourparlers inclusifs d’Alger, sera mis en œuvre via la conférence de consensus nationale et de l’autre on conçoit, via les assises nationales, un nouvel accord de paix, de bonne gouvernance, de réconciliation nationale et de cohésion sociale.

En effet, il dit que :
– l’accord d’Alger pourra être soumis à la conférence de consensus nationale et en même temps vous dites que cette dernière sera le lieu d’appropriation de l’accord par les forces vives du pays, discutera de ses modalités d’application et clarifiera ses zones d’ombre.
– la restauration de la paix et de la stabilité, la refondation des institutions, une nouvelle constitution, un nouveau pacte national de paix et de bonne gouvernance seront à l’ordre du jour des assises nationales.
Ce qui implique que l’accord d’Alger pour la paix et pour la réconciliation au Mali sera pratiquement mis de côté après une période temporaire car ces assises vont reprendre le processus complet pour aboutir à un nouvel accord de paix comme le propose le consultant et enseignant Joseph Brunet-Jailly.
Il a confirmé que la signature d’un accord de paix, de bonne gouvernance, de réconciliation nationale et de cohésion sociale interviendra à l’issue de ces assises.
Après cette période temporaire de mise en œuvre de l’accord d’Alger, faut-il tout arrêter brutalement ?
Que faire des processus de mise en œuvre en cours et les ressources mobilisées ?
Dommage, la proposition de Tiébilé Dramé occasionnera d’énormes pertes de temps et de ressources et dispersera les énergies. 
Elle nécessitera aussi une synchronisation permanente entre les assises nationales et la conférence de consensus nationale pour connaitre le moment opportun de fin de la période temporaire.
Il aurait été mieux, comme le propose le projet d’accord d’Alger, d’avoir une seule conférence d’entente nationale.
Je propose que cette dernière soit inclusive à travers une méthodologie inclusive adaptée (j’en ai proposé une dans mes répliques) et ait des ramifications régionales.
Concernant le dialogue avec les djihadistes, il serait judicieux de le lancer surtout concernant la réinsertion des djihadistes Maliens repentis sincèrement, cas des enfants Maliens enrôlés de force par les djihadistes.
J’ai fait une proposition dans ce sens sous forme d’une lettre ouverte adressée en ligne au Président, aux Maliens et aux Partenaires, voir à l’adresse ci-dessous :
http://www.maliweb.net/contributions/accord-dalger-pour-la-paix-et-la-reconciliation-au-mali-incompatibilite-et-irrecevabilite-des-propositions-de-lhonorable-amenokal-mohamed-ag-intalla-sur-la-sortie-de-crise-mais-n-909082.html
Finalement, les critiques, relatives au projet d’Accord d’Alger pour la paix et pour la réconciliation au Mali, du consultant et enseignant Joseph Brunet-Jailly sont, malgré tout, identiques aux vôtres et à celles de l’opposition toute entière.

 

  1. Répliques aux critiques de l’opposition et à celles du consultant et enseignant Joseph Brunet-Jailly

 

2.1. Répliques du Professeur Younouss Yamèye Dicko au consultant et enseignant Joseph Brunet-Jailly

 

Nous remercions le  Professeur Younouss Hamèye Dicko pour sa bonne réplique aux critiques du consultant et enseignant Joseph Brunet-Jailly malgré le fait de s’être réduit à celles, concernant les aspects institutionnels, intégrées dans son premier article.
Ces critiques sont relatives au projet d’Accord d’Alger pour la paix et pour la réconciliation au Mali.
Le Pr Younouss Yameye Dicko, comme il l’a dit lui-même, était obligé d’arrêter sa lecture à cause des inconsistances qu’il a rencontrées dans le texte de Joseph Brunet-Jailly que nous remercions, malgré tout, pour l’analyse qu’il a faite.

 

Il a donc fait ses répliques sur la partie qu’il a lue.
En ce qui me concerne, j’ai lu les deux articles du consultant Joseph Brunet-Jailly de bout-en-bout et mes répliques ont porté sur les critiques situées dans ses deux articles.
Sachez que les critiques du consultant et enseignant Joseph Brunet-Jailly, intégrées dans son deuxième article, sont aussi graves et présentent des incohérences.

 

Comme l’a dit le consultant Joseph Brunet-Jailly lui-même, il est parti de l’analyse de l’opposition et de la presse pour faire son analyse. Au final, il a abouti au même résultat (la même analyse).
Ses critiques sont les mêmes que celles de l’opposition.

 

2.2. Mes Répliques aux critiques de l’opposition et à celles du consultant et enseignant Joseph Brunet-Jailly

 

Vous trouverez ci-dessous, sous forme de lettre ouverte en ligne adressée au Président, aux Maliens et aux Partenaires, mes répliques aux critiques du consultant et enseignant Joseph Brunet-Jailly et à celles de l’opposition.

 

On y pointe à l’adresse internet :
http://www.maliweb.net/lettres-ouvertes/accord-dalger-pour-la-paix-et-la-reconciliation-au-mali-repliques-de-dr-anasser-ag-rhissa-a-un-changement-du-processus-et-de-methode-du-projet-daccord-943402.html

  1. Mettre le Mali en avant, Prendre de la hauteur et S’unir autour du projet d’accord d’Alger indépendamment des bords politiques

 

Aujourd’hui, une dynamique est enclenchée pour l’union, indépendamment des bords politiques, autour de cet accord pour la paix et la réconciliation au Mali qui sera signé le 15 Mai 2015 à Bamako.
Il est important d’organiser, comme semble le proposer certains, un débat sur l’ORTM et/ou Africable, pour aider à la compréhension du projet d’accord d’Alger et de son utilité pour le Mali.

Je souhaite que soit organisé un débat avec plusieurs débateurs, de l’opposition, de la majorité, de la société civile avec la participation d’experts étrangers.
Je suis prêt à participer en tant qu’un de ses débateurs.
Notre ami, consultant Joseph Brunet-Jailly, pourra être invité en tant qu’expert étranger.
Je lance un appel à l’ORTM et/ou Africable ou tout autre opérateur de télévision pour organiser ce débat.

 

  1. Conclusion

Pour aboutir à la paix, la sécurité, l’unité, la réconciliation  et au développement durable dans un Mali Un et Indivisible sans fédération et pour générer le bien-être aux Maliens, il est indispensable que les Maliens s’unissent autour du projet d’accord d’Alger paraphé le 01 Mars 2015 et le mettent TOUS en œuvre pour leur bien-être collectif.

 

Faisons revenir l’espoir et la cohésion en développant un élan national, indépendamment des bords politiques, autour de ce projet d’accord d’Alger.

 

Un comité national, avec des ramifications régionales, doit être créé pour supporter et impulser cet élan.
J’ai écrit au Président Malien, à son Premier Ministre, au Chef de la délégation Malienne aux pourparlers inclusifs inter-Maliens d’Alger et au Ministre de la réconciliation nationale pour faire cette proposition.

  1. Contact

Dr ANASSER AG RHISSA
Expert TIC, Gouvernance et Sécurité
E-mail : Webanassane@yahoo.com

TEL (00223) 78 73 14 61

PARTAGER

19 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    Merci pour les très nombreux internautes et Maliens qui m’ont déjà téléphoné ou m’ont écrit pour me féliciter pour mes répliques aux critiques, de l’opposition et de Tiébilé Dramé, relatives au projet d’accord d’Alger.

    Sachez que ce n’est pas fait pour importuner qui que ce soit.

    Depuis le début de la crise jusqu’à maintenant, je milite pour la vérité, pour la paix et pour la réconciliation nationale.

    Vous le savez, peut être, que depuis le début de la crise, je gère une passerelle internet pour la réconciliation nationale et pour la paix au Mali et j’agis sur le terrain pour contribuer à la réconciliation nationale et à la paix, cas des meetings et ateliers de GAO et de Bamako et de l’aide aux communautés de GAO pour la définition et la conception de projets de développement durable.

    Mes idées vont toujours dans le même sens, contribuer à établir la vérité, la paix et la réconciliation au mali.

    Cette lettre ouverte dédiée à mes répliques aux critiques de l’opposition et de celles de Tiébilé Dramé, relatives au projet d’accord d’Alger, va dans le même sens.

    En tant que patriote Malien de la société civile, je contribue au rétablissement de la vérité, à la paix et à la réconciliation nationale à travers mes répliques.

    Je ne suis ni de l’opposition ni de la majorité, je suis juste un citoyen Malien de la société civile.

    Je n’ai aucun problème avec l’opposition (je connais personnellement certains de ses dirigeants qui sont des amis), je souhaite juste rétablir la vérité à travers mes répliques et permettre aux Maliens d’opter en connaissance de cause et en leur âme et conscience pour ce projet d’accord d’Alger.

    Prenons de la hauteur et unissons-nous, indépendamment des bords politiques, autour de ce projet d’accord d’Alger pour la paix et pour la réconciliation au Mali.

    Ne ménageons aucun effort, prenons-nous la main dans la main, pour tirer notre pays de cette crise qui n’a que trop duré.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC, Gouvernance et Sécurité
    E-mail : Webanassane@yahoo.com
    TEL 78 73 14 61

  2. Apparemment ce Dr. Vient de toucher a beaucoup de plaits. Les blogueurs anonyme de l’opposition ici sont à ses trousses. SVP amener vos arguments de contradiction au lieu d’insultes gratuite à la malienne ou des efforts mal sein de le Discréditer.

  3. Chers compatriotes,
    Je n’en veux pas du tout à ce Monsieur…
    Comme dans toutes ses autres sorties…
    C’est normal et on est au Mali…
    Seul conseil ne lui en tenez jamais rigueur…
    Il est intelligent ce mec très intelligent d’ailleurs mais il est malade aussi et très très malade. Une schizophrénie à sa dernière phase intriquée d’une mégalomanie catatonique.

    Excusez moi c’est pas par plaisir d’offenser

    • Bonjour,
      Merci Dia dia de votre message et du fait de reconnaître que je suis intelligent et j’apporte de contributions pour solutionner le problème du Mali.

      Contrairement à ce que vous dites, vous tentez d’offenser par plaisir.

      Dommage, un tel jeu ne marche pas chez moi.

      Comme vous vous comportez comme docteur en médecine, pouvez-vous vous occupez de votre propre cas au lieu de recourir à des amalgames ?

      De mon côté, tout va bien.

      Aujourd’hui, le vrai malade, c’est le Mali, miné par la crise, nous devons TOUS l’aider à sortir de cette crise qui n’a que trop duré.

      N’oubliez pas d’apporter votre contribution au lieu de recourir aux amalgames.

      Bien cordialement
      Dr ANASSER AG RHISSA
      EXPERT TIC, Gouvernance et Sécurité
      TEL 78 73 14 61

  4. La position de ce chercheur de portefeuille Anacer Ag Rhissa est connue pour ceux qui savent analyser.
    Anacer Ag Rhissa est un malheureux suppôt qu’il est inutile de lire désormais car n’importe qui peut déviner ce qu’il dira : soutien aveugle d’IBK pour avoir un strapontin.
    Malheureusement pour lui, les maliens ne sont pas dupes et retiendront de lui un opportuniste collabo du pouvoir contre l’intérêt supérieur du Pays.
    Il a beau crié, la majorité des maliens et amis du Mali ne changeront pas de convictions: le document dit “accord d’Alger” n’est pas un accord ou c’est plutôt un accord de compromission de l’Etat malien.

    Laissons Ag Rhissa continuer ses basses oeuvres.

    • Bonjour,
      Merci de votre message.

      Vous pouvez, pour vous faire plaisir, dire ce que vous voulez et faire autant d’amalgames que vous voulez pour diviser les Maliens. C’est cela la basse oeuvre.

      Tout cela ne vous grandit pas.

      Sachez que c’est un honneur que de chercher à servir son pays.

      Contrairement à vous qui essayez d’enflammer au lieu de chercher la solution idoine aux problèmes qui nous préoccupent.

      Le projet d’accord d’Alger est un compromis entre parties prenantes Maliennes sous la supervision d’une médiation internationale, et pas une compromission, pour trouver une solution durable à la crise Malienne.

      Ce n’est pas l’idéal mais il est acceptable et est basé sur un bon cadre.

      Admettez-le ou pas, je ne suis d’aucun bord politique.

      Je suis un citoyen Malien qui a une conviction.

      Ma conviction, c’est que chaque Malien peut contribuer à établir la vérité, la paix et la réconciliation au Mali et qu’à travers une volonté collective on trouvera la solution idoine à notre problème commun.

      Ne vous dérobez pas en croyant que le projet d’accord est pour IBK et son gouvernement.
      Sachez que le gouvernement n’a été qu’une partie prenante au processus inclusif d’Alger.

      IBK ou pas, ce projet d’accord, une fois signé sera exécuté par les Maliens pour le bénéfice des Maliens.

      C’est pourquoi, TOUS les Maliens, INDÉPENDAMMENT DES BORDS POLITIQUES, doivent s’unir autour de ce projet d’accord pour le mettre en œuvre et corriger ses éventuellement imperfections.

      Bien cordialement
      Dr ANASSER AG RHISSA
      EXPERT TIC, Gouvernance et Sécurité
      TEL 78 73 14 61

  5. C’est très surprenant, cette analyse de Rhissa!
    Tout le monde sait que ce texte n’est pas bon!
    Les leaders religieux en ont parlés!!
    Mêmes certains partis de la mouvances présidentielles!
    Ce texte tombera comme une mangue mûre? Sait andré se!

    • Bonjour,
      Merci, frère Koto, de votre commentaire.

      Sachez que ce projet d’accord est issu d’un compromis multi-parties prenantes, toutes maliennes, sous la supervision de la communauté internationale.

      Il présente un bon cadre et fera l’objet de suivi-évaluation par un comité international et aussi par un observateur extérieur, c’est pourquoi, il répondra aux besoins des Maliens si une union sacrée de TOUS les maliens, indépendamment de leurs bords politiques, se fait autour de ce projet d’accord pour sa mise en oeuvre.

      La seule alternative viable, aujourd’hui, c’est créer cette union sacrée en mettant le MALI au centre des préoccupations de TOUTES/TOUS.

      Bien cordialement
      Dr ANASSER AG RHISSA
      EXPERT TIC, Gouvernance et Sécurité
      E-mail: Webanassane@yahoo.com
      TEL 78 73 14 61

  6. Ca y est! 😆 😆 😆 😆 😆
    Dr Rhissa est descendu dans le COLLISEUM et il ne porte meme plus de gants pour soutenir l’INFAMIE. 😆 😆 😆 😆 😆
    Au fait au nom de qui Dr Anasser Ag Rhissa replique aux critiques d’un membre de l’opposition? Je croyais personnellement que vous n’aviez pas de coloration politique, en tout cas pas au niveau de vos contributions ecrites? WALIMA DON YELEMANA GNAMAKORO? 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Il y a quelques jours seulement vous vous plaigniez que le Pr. Bruneau Jailly developpait les theses de l’opposition et qu’il faisait publier ses reactions dans les journaux de l’opposition etc, moi je croyais au moins que vous vous n’alliez jamais vous retrouver dans pareille posture. Djaaaaaaaa……!!!!! 😆 😆 😆 😆 Et vous ce que vous faites comme ca on appelle ca comment?
    Au fait, serait-il possible que vous nous disiez FORMELLEMENT enfin si vous etes de la majorite ou de l’opposition? Cela me permettra d’AIGUISER en fait a l’avenir certaines de mes questions parce qu’il est grand temps que l’on se dise certaines verites. Au plaisir de vous relire 😉 .

    • Bougo, merci pour cette analyse et cette contribution, et merci d’avoir demasque ce Dr qui se dit patriote, alors que le “miel ne doit pas se dire doux”.

      • Bonjour,
        Merci cher frère Kinguiranke de votre message.

        Je suis bien un patriote Malien.

        Qui est mieux placé que moi pour le dire ?

        Sachez que je n’ai jamais été masqué.

        Depuis le début de la crise jusqu’à maintenant, je milite pour la vérité, pour la paix et pour la réconciliation nationale.

        Vous le savez, peut être, depuis le début de la crise, je gère une passerelle internet pour la réconciliation nationale et pour la paix au Mali et j’agis sur le terrain pour contribuer à la réconciliation nationale et à la paix, cas des meetings et ateliers de GAO et de Bamako et de l’aide aux communautés de GAO pour la définition et la conception de projets de développement durable.

        Mes idées vont toujours dans le même sens, contribuer à établir la vérité, la paix et la réconciliation au mali.

        Cette lettre ouverte dédiée à mes répliques aux critiques de l’opposition et de celles de Tiébilé Dramé, relatives au projet d’accord d’Alger, va dans le même sens.

        En tant que patriote Malien de la société civile, je contribue au rétablissement de la vérité, à la paix et à la réconciliation nationale à travers mes répliques.

        Je ne suis ni de l’opposition ni de la majorité, je suis juste un citoyen Malien de la société civile.

        Je n’ai aucun problème avec l’opposition (je connais personnellement certains de ses dirigeants qui sont des amis), je souhaite juste rétablir la vérité à travers mes répliques et permettre aux Maliens d’opter en connaissance de cause et en leur âme et conscience pour ce projet d’accord d’Alger.

        Prenons de la hauteur et unissons-nous, indépendamment des bords politiques, autour de ce projet d’accord d’Alger pour la paix et pour la réconciliation au Mali.

        Ne ménageons aucun effort, prenons-nous la main dans la main, pour tirer notre pays de cette crise qui n’a que trop duré.

        Bien cordialement
        Dr ANASSER AG RHISSA
        EXPERT TIC, Gouvernance et Sécurité
        E-mail : Webanassane@yahoo.com
        TEL 78 73 14 61

    • BOUGO ,

      LES VÉRITÉS SONT CONNUES SUR CET EXPERT EN TIC ET TOC DEPUIS TOUJOURS .
      QUI EST-IL ????
      IL REPRESNTE QUOI ???? ……… A PART SE VENDRE A TOUT PRIX …..
      QUI L’A NOMME COMME CONSEILLER EN TIC ET TOC UNIVERSEL DU MALI ?????????
      IL EST BIEN DÉVOUÉ CET INTELLECTUEL ………. TRES PRÉTENTIEUX ………….

      SALUT L’ARTISTE 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      • Bonjour,
        Merci Evil Devil de votre message et du fait de reconnaître que je suis un intellectuel dévoué.

        Je suis un intellectuel Malien de la société civile sans bord politique.

        Ma conscience et mon patriotisme dictent mon comportement et le service (expertise, conseil, consultance, …) que je rends pour le Mali.

        Et vous, que faites-vous pour notre pays, votre pays ?

        A TRAVERS L’INTELLIGENCE COLLECTIVE, NOUS BÂTIRONS NOTRE PAYS EN METTANT DE COTE LA JALOUSIE.

        Bien cordialement
        Dr ANASSER AG RHISSA
        EXPERT TIC, Gouvernance et sécurité
        TEL 78 73 14 61

    • Bonjour,
      Merci Bougobalini de votre message.

      Sachez que contribuer à solutionner la crise Malienne permettra à tous les Maliens de vivre dans la quiétude.

      L’ESSENTIEL, AUJOURD’HUI, EST QUE CHACUN (E) APPORTE SA PIERRE A L’ÉDIFICE POUR LA PAIX, LA SÉCURITÉ, LA RÉCONCILIATION ET LA CONSTRUCTION DU MALI.

      En tant que patriote Malien de la société civile, je contribue au rétablissement de la vérité, à la paix et à la réconciliation nationale à travers mes répliques aux critiques de l’opposition relatives au projet d’accord d’Alger.

      Je ne suis ni de l’opposition ni de la majorité, je suis juste un citoyen Malien de la société civile.

      Je n’ai aucun problème avec l’opposition (je connais personnellement certains de ses dirigeants qui sont des amis), je souhaite juste rétablir la vérité à travers mes répliques et permettre aux Maliens d’opter en connaissance de cause et en leur âme et conscience pour ce projet d’accord d’Alger.

      Prenons de la hauteur et unissons-nous, indépendamment des bords politiques, autour de ce projet d’accord d’Alger pour la paix et pour la réconciliation au Mali.

      Ne ménageons aucun effort, prenons-nous la main dans la main, pour tirer notre pays de cette crise qui n’a que trop duré.

      Bien cordialement
      Dr ANASSER AG RHISSA
      EXPERT TIC, Gouvernance et Sécurité
      E-mail : Webanassane@yahoo.com
      TEL 78 73 14 61

      • Dr Anasser tout le monde dit que cet accord n’est pas bon, meme le president l’a dit. Comment se fait-il que vous continuez a vouloir nous faire croire le contraire? Vous faites vraiment l’avocat du diable dans cette histoire a moins que vous n’ayez participe a l’elaboration de cette COMPROMISSION auquel cas vous serez bien dans votre role de la soutenir.

        Vous me dites que vous n’etes ni de la majorite ni de l’opposition, mais comment se fait-il que vos “repliques” NE sont exclusivement dirigees que contre l’opposition? Jamais on ne vous a vu prendre position contre les conneries de MANDE ZONKEBA et vous voulez me convaincre que vous n’etes ni pour l’un ni pour l’autre? Le Malheur Est que c’est si grave que ca fait meme pas rire ce genre de discours. C’est vraiment le monde a l’envers.

        Quand on fait l’equilibriste entre les anges et les demons, il y a de forte chance que l’on finisse dans le camps des seconds. Pensez-y

        Quelle honte!!!

        • Bonjour,
          Merci Bougobalini de votre commentaire.

          Le Président a dit que ce n’est pas un bon accord mais un accord équilibré et acceptable issu de compromis et non de compromissions.

          Je dis comme le Président que c’est un accord acceptable s’appuyant sur un bon cadre.

          Il est issu de compromis entre parties prenantes Maliennes sous la supervision de la communauté internationale qui garantit sa mise en œuvre et son suivi-évaluation.

          C’est pourquoi, il est acceptable si tous les Maliens s’unissent pour sa mise en œuvre.

          J’ai participé, comme tous les Maliens qui le souhaitaient à travers des tables rondes, des ateliers et des propositions, à la création de ce projet d’accord.

          J’étais Président et modérateur du groupe « défense et sécurité » d’une des tables rondes des forces vives organisées par le gouvernement pour amender le pré-accord d’Alger et faire des propositions.

          Nos propositions ont été retenues et ont contribué à ce projet d’accord.

          Mettant le Mali en avant, mes répliques ne sont faites que pour établir la vérité et contribuer à la paix et à la réconciliation au Mali.

          Elles ne sont pas dirigées vers l’opposition pour la discréditer mais juste pour établir cette vérité sur l’utilité du projet d’accord d’Alger pour les Maliens.

          Comme vous le savez, je gère une passerelle internet sur la réconciliation nationale au Mali depuis le début de la crise Malienne.

          Pour votre information, sachez que pour le problème de surfacturation posé par l’achat d’équipements militaires et celui de l’avion présidentiel, j’avais proposé de rompre le contrat pour l’achat des équipements quitte à payer des frais de rupture prématuré de contrat.

          De même, pour l’avion présidentiel, j’avais proposé de le vendre pour payer des équipements à l’armée.

          Où étiez-vous quand j’avais fait ces propositions ?

          Etes-vous convaincu maintenant ? Dites la vérité.

          Maintenant que je fais ces répliques aux critiques de l’opposition pour établir la vérité, vous vous réveillez pour m’indexez d’être de la majorité.

          Détrompez-vous, je suis simple citoyen, patriote Malien, sans bord politique, qui contribue, comme il peut, à établir la vérité, la paix et la réconciliation au Mali.

          Ce n’est pas le monde à l’envers, ce n’est pas la honte, c’est la vérité tout simplement. Il faut s’y faire.

          Je ne fais pas l’équilibriste entre les anges et les démons mais j’éveille l’attention sur la vérité à travers ces répliques. Cette dernière est toujours du côté des anges.

          Contrairement à ce que vous insinuez, mon objectif n’est pas d’indexer quiconque comme étant le démon mais d’aider à établir cette vérité.

          Nous avons intérêt, pour le bien-être collectif des Maliens, à aller vers cette vérité.

          Elle permettra de nous unir indépendamment des bords politiques.

          Bien cordialement
          Dr ANASSER AG RHISSA
          EXPERT TIC, Gouvernance et Sécurité
          TEL 78 73 14 61

          • Dr Anasser je ne vois aucune verite de votre part ici a part faire du surplace a ceux qui sont deja embourbes a essayer de justifier cette partition programmee de notre pays.

            Vos propositions pour vendre “l’avion de malheur” ou de casser le contrat d’armements frauduleux, je ne l’ai pas lu et je ne me rappelle meme pas l’avoir vu ici. Alors peut-etre que vous pouvez me les montrer. Meme dans le cas ou vous l’aurez fait, c’est sur que ca n’a pas ete publie partout comme vos “repliques”.

            Dr Rhissa vous dites que vos contributions n’ont pour but que de retablir la verite, mais beaucoup d’autres choses se sont passees dans ce pays sans que vous n’ayez juge necessaire de retablir ces verites a ce que je sache. Pourquoi? Et puis comment se fait il que vous intervenez seulement quand on parle du nord ou de l’accord? C’est bizzare non!

          • Bonjour,
            Merci Bougobalini de votre message.
            Qu’insinuez-vous, je n’interviens pas que sur les problèmes du nord du Mali, voir ci-dessous.
            Soyez juste, jugez-en vous-mêmes.
            J’AI SOUVENT PRIS POSITION SUR CERTAINS SUJETS D’INTERET NATIONAL, COMME LA PROPOSITION DE SOLUTION (VOIR SUR INTERNET) AU PROBLEME D’INSECURITE AU MALI ET DANS LA ZONE SAHEL, DEPUIS AU MOINS 2011, SOUMISE A ATT ET AUX CHEFS D’ETATS DE LA ZONE SAHEL, LA PARTICIPATION AUX POURPARLERS INCLUSIFS INTER-MALIENS DE L’OPPOSITION, EN PARTICULIER DE TIEBILE DRAME, ET DES POPULATIONS DE BASE, LE CONTRAT DE FOURNITURE DE MATERIELS MILITAIRES ET DE VOITURES, L’AVION PRESIDENTIEL, LE PROBLEME D’EBOLA AU MALI, ETC …
            Je ne suis pas de l’opposition ni de la majorité, malgré tout, en tant qu’intellectuel, j’interviens souvent pour proposer des solutions aux problèmes qui nous préoccupent, CAS L’INSECURITE AU MALI ET DANS LA ZONE SAHEL, DE LA RECONCILIATION NATIONALE A TRAVERS LA PASSERELLE INTERNET QUE JE GERE DEPUIS 2012.
            SACHEZ QUE TOUTES MES PROPOSITIONS sont basées sur un développement équilibré, durable et équitable de TOUTES les régions du Mali avec une intégration équitable des communautés.
            Concernant mes prises de position, en particulier sur l’affaire des équipements militaires, vous trouverez pour vous édifiez, un des articles (vous pouvez regarder sur internet pour d’autres articles), dont l’adresse se trouve ci-dessous, qui a été publié le 23 janvier 2014, sur mali jet :
            a_la_une_du_mali/105059-inculpation_de_michel_tomi_pour.html
            ========== Vous trouverez ci-dessous la copie de ma réponse à l’article ci-dessus. =============
            Bonjour,
            Le Ministère de la défense et des anciens combattants avait signé, le 13 novembre 2013, le contrat de fourniture de matériels militaires et de voitures avec la société GUO Star pour un montant de plus de soixante neuf milliards de francs CFA.

            Dans l’affaire TOMI, ce dernier a été inculpé en France, entre autres, de corruption d’agent public étranger.

            Compte-tenu du fait que le chef de l”entreprise Française qui doit fournir le matériel militaire et les voitures à GUO Star a été inculpé en liaison avec cette affaire TOMI et que le marché correspondant est controversé et fait l’objet d’interrogations du FMI, ne serait-il pas mieux que le Ministère de la défense et des anciens combattants du Mali annule ce contrat ?

            L’article 31 de ce contrat donne cette possibilité de résiliation du contrat en invoquant au moins une des raisons données dans cet article.

            Ceci d’autant plus que le paiement de la première tranche devra avoir lieu le 31 mai 2015.

            Dans le contrat aucune pénalité n’est prévue pour une telle résiliation.

            Une telle résiliation permettra de refaire un autre contrat, soumis à la contrainte d’attribution d’un marché public, avec une autre société.

            Ce qui fera aussi que le Mali sera en règle avec le FMI qui invoque cette contrainte.

            Bien cordialement
            Dr ANASSER GA RHISSA
            EXPERT TIC, GOUVERNANCE ET SÉCURITÉ
            E-mail: Webanassane@yahoo.com
            TEL 78 73 14 61

Comments are closed.