Tentative de coup d’état en Gambie : Est-ce le début de la fin d’un régime ?

0

Le début de la fin d’un régime,

Alors qu’il effectuait ce mardi 30 décembre 2014 une visite privée à l’étranger (Qatar source officielle), un groupe d’homme lourdement armé coupe la chaine nationale et s’attaque au palais à bord de pirogue. Après plusieurs heures de combat intense.

 

Tentative de coup d’état en Gambie : Est-ce le début de la fin d’un régime ?Les forces armées et de défense restées loyales au chef de l’Etat ont  pris le dessus sur les assaillants .De retour au pays depuis quelques jours, le président Jammeh  a ordonné plusieurs arrestations dans les rangs de l’armée et même des civiles n’y ont pas échappé. Une semaine plus tard on continue à se poser toujours des questions, allant même à remettre en question l’unité du régime  «comment se fait-il que les assaillants soient au courant du déplacement du chef de l’Etat alors que c’est une visite privée (officieuse) si les complicités ne venaient pas alors de l’intérieur » s’interrogent des observateurs avisés.

Une armée loyale, Yahya  Jammeh dénonce un  complot international

Après le coup d’état raté de ce mardi 30 décembre, le président au pouvoir depuis plus de vingt ans a félicité son armée et a dénoncé ce coup dans un discours à la nation. Selon  l’homme fort de la Gambie, ce putsch manqué est l’œuvre d’un ancien garde du corps à la présidence avec la complicité de certaines nations étrangères qui veulent voir son régime s’effondrer. Même si aucune nation n’est particulièrement visée directement par Jammeh, certains observateurs pensent que ces propos sont adressés à son voisin le plus proche (Sénégal). Mais cette hypothèse semble ne pas tenir car le président gambien a accepté la construction du pont reliant les deux pays avec le  régime de Macky sall, après l’avoir refusé à  l’ex chef d’Etat. Cette acceptation est perçue  comme un signe de bonne entente entre Banjul et Dakar. D’autres observateurs et spécialistes de la Gambie pensent que son message est plutôt adressé à l’ancienne colonie (Angleterre)  qui n’a pas digéré le retrait de la Gambie  du Commonwealth le 2 octobre 2013 alors qu’elle en était membre depuis 1965,  le pays refusant les injonctions du Royaume-Uni au sujet des droits de l’homme.

Cette tentative de coup d’état aura certainement un impact fort  sur l’image de Yahya Jammeh positivement ou négativement  si l’on s’en tient au culte de la personnalité qu’il se consacre depuis quelques années. Il est  comme un homme infaillible. Sachant qu’un groupe était à deux doigts de réussir un putsch d’autres peuvent être tentés par l’aventure d’une part et d’autre part cela serai une autre campagne de renforcement de l’image de l’homme allant dans le sens que même à son absence on est peut rien contre lui. En tout cas les prochaines semaines  nous en dirons beaucoup plus sur cette affaire.

Pour  le journal : Le patriote Ibrahim ADIAIAKOYE DAKAR- Sénégal

PARTAGER