Visite de l’ambassadeur de suisse au Mali : Engagement de la Suisse au Mali

7

L’Ambassadeur de Suisse au Mali, avec résidence à Dakar, Mme Muriel Berset Kohen, accompagnée du Directeur du Bureau de la Coopération suisse à Bamako, M. Mirko Manzoni, a rencontré vendredi 7 septembre le Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale du Mali, Son Excellence M. Tieman Coulibaly. Cet entretien avait pour but de faire le point sur la situation au Mali et dans la région, ainsi que sur l’engagement de la Suisse au Mali.

L’Ambassadeur de Suisse

L’entretien avec le Ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale SE Monsieur Tieman Coulibaly a été agréable et constructif. Les échanges ont porté sur la situation politique et humanitaire actuelle au Mali. L’Ambassadeur a exprimé les vives préoccupations de la Suisse face à la crise que traverse actuellement le Mail et la solidarité de la Suisse face aux souffrances de la population malienne. Cet entretien a démontré la bonne entente entre les deux pays, y compris dans les domaines du développement et de la recherche de la paix.

L’Ambassadeur a souligné que la Suisse est au côté du peuple malien dans cette période difficile. Dès le début de la crise actuelle, la Suisse s’est prononcée sans ambiguïté en faveur de l’intégrité territoriale du Mali. Elle ne reconnaît aucune indépendance d’une des parties du territoire malien proclamée de manière unilatérale. La Suisse n’a aucun intérêt qui lui soit propre ou spécifique. Tous ses engagements en matière de bons offices sont impartiaux.

Dans la recherche de la paix, la Suisse apporte son soutien à la médiation de la CEDEAO. Son soutien a pour objectif d’aider les parties au conflit à trouver une solution négociée par la voie du dialogue à la résolution pacifique des conflits; de contribuer à la stabilisation du pays et de retrouver un Mali uni, démocratique, respectueux de ses diversités et des droits de l’homme.

En matière de coopération au développement, les relations qui lient la Suisse et le Mali sont très bonnes, étroites et remontent à 35 ans de travail commun. L’Ambassadeur de Suisse a assuré M. Coulibaly de la continuité des interventions de la coopération suisse au Mali en faveur des populations, dans les régions où il est possible de le faire. Ailleurs, la coopération suisse participe à l’assistance humanitaire. La Suisse continue à collaborer avec les structures décentralisées maliennes et les collectivités territoriales dans les domaines de l’éducation de base, de la formation professionnelle, de la sécurité alimentaire et de la gestion publique locale.

L’aide humanitaire suisse a débloqué 10 milliards de Francs CFA depuis le début de l’année pour répondre à la crise alimentaire au Sahel et à la crise politique au Mali et ses répercussions sur les pays avoisinants. Cette somme a servi notamment à financer des opérations d’urgence du Programme d’Alimentation Mondiale (PAM), du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), du Comité International de la Croix-Rouge (CICR) et d’ONGs suisses dans les pays les plus touchés.

Bamako, 11 septembre 2012

Source : Le Département Fédéral des Affaires Etrangères – DFAE/Suisse

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. Le Mali peut bien se passer des aides “humaniatires” Suisse. Et d’ailleur depuis des mois on se debrouille sans tous ces aides qu’ils ont bloquee ou coupee. Cest peut etre eux qui ont plutot besoin de nos pays.

  2. “La Suisse n’a aucun intĂ©rĂŞt qui lui soit propre ou spĂ©cifique.” dit Mme l’Ambassadeur. Oui aucun interet! Sauf qaunt aux fonds detournes par les despostes afircains et depotes dans des banques Suisses. Le la reunion du MNLA (un groupe de bandits armes qui collabore avec l’Al-Qaeda du Maghareb )a ete financee a la hauteur de 20,000 Euro par la SUISSE… que de plus?

    • Bien vu mon ami.
      Ce que la suisse aime bien; c’est les despotes africains style att, qui volent le peuple, pour mettre les millions dans les comptes suisses.

      Qu’elles aient se faire foutre cette pouffiasses …

  3. je pense que la coopĂ©ration avec la suisse doit finir c’est bon on ne veut plus de vos argents

  4. Il faut que les maliens commencent enfin Ă  ĂŞtre serieux et Ă  faire respecter notre pays,notre peuple par nos partenaires comme nous leur devons du respect.
    Notre diplomatie doit ĂŞtre Ă  la dimension de notre peuple:respectuex des autres et se faire respecter par ces autres,laborieux et apprecier partout dans le monde car partout oĂ» vous voyagez, tout le monde reconnait que les maliens en gĂ©nĂ©ral sont de gros travailleurs et rarement des bandits !!!.Nos dirigeants viennent de dĂ©montrer Ă  travers le regime sortant que l’administration, les politiques Ă©taient très en retard sur le peuple et pour cette raison dĂ©passer par le fait du soutien du peuple Ă  ceux qui ont renverser ces autoritĂ©s et ce pouvoir qui ramenaient tout Ă  eux mĂŞmes, leurs proches et partisants!!!L’afrique ,le Mali ne peut jamais ĂŞtre gerĂ© ainsi car les risques de soulèvement ne sont pas Ă  Ă©carter.
    A travers ce passage je ne vois que ce que les suisses ont dit,quant Ă  l’ambassadeur du Mali: rien alors que beaucoup de responsables politiques ont durant ces derniers temps critiquĂ© l’attitude de la Suisse dans crise au Nord du Mali,et avant mĂŞme que l’Ambassadeur de la Suisse ne vienne d’elle mĂŞme,elle devrait ĂŞtre convoquĂ©e pour explication et dĂ©sapprobation!!!mais ces mendiants acceptent tout au prix mĂŞme de vendre le pays !!!C’est le mĂŞme comportement du regime sortant qui s’est permis d’accepter tout:mĂŞme d’autres armĂ©es venir transformer le pays en champ de battailles et malgrĂ© les cris de la population rien Ă  changer et voilĂ  le resultat aujourd’hui!!!
    Donc soyons serieux: si ceux qui sont choisis ne sont pas à la hauteur,de grâce effacez vous et laissez la place aux hommes valereux!!!

  5. De la poudre aux yeux!Que rĂ©pond ils par rapport aux accusations de l’honorable DĂ©putĂ© Assarid?Que font ils au cĂ´tĂ© du MNLA en Mauritanie et au Burkina.Ne soyons pas dupe.Que le Gouvernement montre sa rigueur et sa fermetĂ© Ă  ces genres de coopĂ©ration Ă  double face.L’un des maux qui a favoriser au dĂ©clin de l’ancien rĂ©gime, Ă  Ă©tĂ© le laxisme partout dans la gestion.Le PrĂ©sident de la RĂ©publique,le Premier Ministre,les Ministres,les Directeurs GĂ©nĂ©raux,les Conseillers de tout ordre…etc,doivent ĂŞtre des personnes responsables,dignes,compĂ©tents,patriotes,valables.Ils reflètent l’image de l’autoritĂ© d’Ă©tat.Le respect envers une nation s’obtient par le carrisme,le dynamisme,le courage patriotique,la fermetĂ© et la loyautĂ© de ses hauts responsables.

Comments are closed.