Bakary Touré remporte le 1er prix du concours sur la propriété intellectuelle et Sirantou Diarra, le concours Miss scientifique 2017

0

Le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Pr Assetou Founè Samaké Migan a présidé le mercredi 14 décembre dernier, la cérémonie de clôture de la 2ème édition de la fête des sciences à la Faculté des Sciences Techniques de l’Université des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako.

Cette deuxième édition de la fête des sciences avait un caractère particulier car ayant vu la participation des élèves des régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti et Tombouctou lui donnant ainsi une dimension nationale.

Dans son intervention, Dr Amadou Koné, président de la commission d’organisation  a remercié les deux départements en charge de l’Education au Mali et l’ensemble des partenaires pour leur forte implication ayant permis la bonne tenue de cette deuxième édition de la fête des sciences. Avant de remercier les exposants pour la présentation de leurs productions scientifiques. Mais aussi, l’ensemble des établissements scolaires qui ont participé à l’évènement à travers la visite des stands d’exposition.

A sa suite, le ministre Assetou Founè Samaké Migan s’est réjouie de la forte mobilisation pour cette deuxième édition de la fête des sciences. Une mobilisation qui dit-elle, témoigne de l’intérêt accordé à la science et d’une volonté commune d’attirer la jeunesse vers les sciences. Selon elle, cette deuxième édition a été l’occasion pour les participants de visiter les stands de démonstration, les laboratoires de démonstrations scientifiques, de participer aux deux tables rondes dont la première a porté sur la situation des filières scientifiques dans l’enseignement supérieur au Mali, les filles, les femmes, les sciences, les démons de l’électromagnétisme et leurs applications, le concept d’enseignement  et l’apprentissage du numérique, la programmation dans des écoles fondamentales et les lycées. Et la seconde table ronde sur le défi énergétique de l’Afrique face aux changements climatiques avec des pistes de solutions, l’économie numérique et la protection de l’environnement, les stratégies d’adaptation et d’atténuation face aux changements climatiques avec de nouveaux concepts, les signatures pétrographique et géochimique des formations paléoprotérozoïques du degré carré de Massigui (Mali Méridional), les implications géodynamiques.

Pour Pr Assetou Founè Samaké Migan, en plus de l’acquisition des connaissances, la fête des sciences permet de rapprocher les participants. C’est pourquoi, elle dira que c’est aussi un facteur important pour la paix au Mali.

A en croire le ministre, la science, la technologie et l’innovation mais surtout le développement de l’intelligence artificielle, constituent l’élément moteur permettant d’éradiquer la faim, de prévenir et lutter contre les maladies, d’assurer le bien-être et de créer la richesse.

C’est pourquoi dit-elle, le gouvernement à travers son département a mis en place différentes initiatives pour la promotion des sciences auprès des jeunes. Entre autres, la formation et le soutien accordé par son département aux élèves ayant participé à la compétition sur la robotique à Washington, la mise en place du Fonds Compétitif pour la Recherche et l’Innovation Technologique (FCRIT) avec le financement d’une cinquantaine de projets de recherche, etc….

Cette cérémonie a été  marquée par des remises de prix aux meilleurs élèves et étudiants ayant participé aux différentes compétitions scientifiques de l’évènement.

Il s’agit des concours sur la propriété intellectuelle dont le premier prix a été remporté par Bakary Touré, un non voyant, élève au lycée Louis Braille, sur l’art oratoire dont le premier prix est revenu à  Daffa Sissoko et sur l’historique de la science, organisé par le Club UNESCO de l’ISA et remporté par Coumba Keita. Mais également, le concours Miss Scientifique 2017 remporté par Sirantou Diarra du Complexe Scolaire Fatoumata Haidara de Nafadji. L’autre concours a porté sur l’expérimentation repartie en trois  niveaux : le test clinique de groupage sanguin, les feux tricolores et l’application des mathématiques. C’est le groupe du test clinique qui a remporté le 1er prix de ce concours.

M.D

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here