CIWARA : Le député Mohamed Tounkara honoré par la FNDA-CT

Député élu à Kita, Mohamed Tounkara, se débat jour et nuit pour le développement local. Cet engagement sans faille lui vaut le trophée Ciwara 2017 de la Fédération nationale des associations pour la décentralisation et le développement des collectivités territoriales (FNDA-CT).

La FND-CT a récompensé le 2 mai les acteurs sociopolitiques et économiques qui ont marqué l’année par des actes citoyens visant le développement des communautés à la base. L’initiative vise principalement à encourager d’autres auteurs à s’intéresser à l’épanouissement des collectivités.

Cette année, la Fédération a primé 25 personnes. Celui dont la récompense n’a surpris personne est bien l’honorable Mamadou Tounkara, député élu à Kita, sous les couleurs du Rassemblement pour le Mali (RPM).

Bien que né à Bamako, l’élu de la nation s’est engagé à apporter sa touche au développement de la terre de ses ancêtres, le Kaarta. Nourri de cette ambition, l’ex-immigré au Gabon où il évoluait dans le transit et le BTP, dès son retour au bercail en 2011, se lance dans la politique. Il reste fidèle au RPM, le parti dont il était le secrétaire général de la section du Gabon.

En 2013, il décide de devenir le député de son cercle, dans le but de contribuer au développement local. Sans hésitation, Kita lui ouvre les portes de l’Assemblée nationale.

 

Pourquoi le Ciwara à Momo ?

Affectueusement appelé Momo par les intimes, Mohamed Tounkara, depuis son élection à l’Assemblée nationale ne cesse de surprendre par des initiatives généreuses, citoyennes.

Conscient de la place que l’agriculture occupe dans le développement de sa circonscription, l’honorable Tounkara va d’abord mettre huit tracteurs à la disposition des communes de Kaarta afin d’améliorer la production céréalière. En plus, l’élu de la nation a formé et équipé des femmes dans chaque village à la fabrication du savon afin qu’elles soient économiquement autonomes.

Pour l’épanouissement des femmes, le député a installé douze moulins dans des villages et offert des charrettes aux familles en situation difficile. De même des commerçantes ont reçu des appuis financiers du député. Plusieurs associations féminines de Kita se frottent aussi les mains. Tout comme les leaders religieux et les anciens combattants.

Le député, président d’honneur du bureau de l’Union nationale de la jeunesse RPM, a beaucoup investi dans l’énergie et l’eau à Kita. D’abord, il a doté presque tous les villages de lampadaires qui sont alimentés par des panneaux solaires. En matière d’eau potable, il a réalisé huit forages et deux châteaux d’eau pour un investissement de plus de 30 millions de F CFA.

Le lauréat du Ciwara 2017 a financé l’ouverture d’une radio à hauteur de 21 millions. Il porte sur son dos les salaires des employés de la station FM.

Dans ses œuvres de bienfaisance, Mamadou Tounkara n’a surtout pas oublié sa formation politique. L’élu de la nation a offert gratuitement 46 motos aux maires, conseillers communaux et aux jeunes du RPM et trois véhicules à son staff de campagne.

Pour le développement intégral du Kaarta, Sofeto a obtenu auprès des partenaires un financement de 12 milliards de F CFA.

Ces différentes réalisations citoyennes ont motivé la Fédération nationale des associations pour la décentralisation et le développement des collectivités territoriales à décerner une prestigieuse récompense Ciwara à l’homme qui ne cesse d’œuvrer au développement de sa localité et à l’amélioration des conditions de vie de ses concitoyens.

Maliki Diallo

 

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here