Distinction internationale : Le Paccem Faso Jigi honore le Mali agricole

0

Le Forum sur la Révolution Verte en Afrique a vécu. Les soldats de l’économie agricole africaine se sont donnés cette année rendez vous à Arusha en Tanzanie pour magnifier « la révolution verte africaine » en exposant les initiatives et en consacrant les meilleures stratégies de développement durable.

A cet exercice, le Mali agricole doit être fier de la récompense du PACCEM Faso Jigi, une union de coopérative agricole qui a pignon sur rue à Ségou voici une décennie. Sur le 6 prix que le Forum sur la Révolution Verte en Afrique a décerné, Faso Jigi/ PACCEM s’est adjugé celui des organisations d’agriculture, tout comme la Société Neema Agricole du Faso a obtenu le Prix des organisations du secteur privé, celui des jeunes et des femmes revenant à Africaworks du Mozambique. Les trois autres distinctions sont allées à des structures agricoles ougandaises et tanzaniennes qui ont opté soit pour l’amélioration des cultures ou pour le développement urbain. En tout cas, en décernant ce prix au PACCEM, les organisateurs prouvent que cette union coopérative agricole contribue remarquablement à la croissance agricole et la sécurité alimentaire en Afrique. Avec 5 000 petits producteurs et productrices regroupés dans 200 coopératives de base, le PACCEM Faso Jigi de Ségou permet à ses membres, à juste titre, de jouer un rôle actif dans les filières céréales et échalotes, afin d’obtenir un juste prix et un revenu stable grâce à la garantie des prêts pour la production, l’appui à la production, la mise en marché collective des excédents céréaliers, la garantie des prêts d’équipements de production, de gestion des opérations post-récoltes et de transformation pour l’échalote. Pour rappel, le PACCEM Faso Jigi participe activement et chaque année à la constitution du stock de sécurité alimentaire du Mali à travers le PAM et l’OPAM (2 400 tonnes en 2010 ; 3 200 tonnes en 2011 ; 2 000 tonnes en 2012 et une prévision de 3 500 tonnes en 2013).  En outre, il commercialise dans la région de Ségou par campagne (Tominian et San ne sont pas dans sa zone d’intervention) 5 000 tonnes de céréales, 300 tonnes d’échalotes avec un chiffre d’affaire annuel s’élevant à 1 milliards 500 millions. En recevant des mains de Kofi Annan, Président du Conseil d’Administration du Forum de la Révolution Verte (AGRA en anglais) Faso Jigi/PACCEM a étalé devant le jury la qualité des services rendus à ses membres, la politique de ses innovations, la bonne gouvernance qui règne au sein de l’organisation….De quoi dédier, selon son Secrétaire Exécutif Boubacar Soumaré cette récompense à ses producteurs membres, aux élus de l’union qui ont chacun obtenu un mandat, aux employés et aux partenaires. Le Ministre de l’Agriculture, Dr Yaranga Coulibaly s’est dit fier de cette distinction, au nom d’un Mali agricole en marche.

Moutta

PARTAGER