L’élection miss Cedeao 2012 s’est déroulée le 1er décembre Mariam Diallo de la Guinée sacrée la plus belle fille de la sous-région

1 réaction [-] Texte [+] Email Imprimer

samedi 1er décembre. il est 23h35. la scene resume toute l’emotion qu’on ressent a pareil moment. les deux mains sur le visage, une jeune et ravissante fille fond litteralement en larmes. elle sanglote meme, devant la nuee de reporters photo qui la mitraillent de flashs. entre-temps, dans la salle, des spectateurs explosent de joie. certains executent des pas de danse, d’autres agitent, dans l’allegresse, le drapeau tricolore, rouge-jaune-vert, de la guinee. vous l’aurez compris, celle qui cristallise, depuis peu, toute l’attention de la salle, est la representante de ce pays.

Candidate N°4, elle vient d’être désignée, du haut de son mètre soixante-dix centimètres pour 55kg, avec 115 points, Miss Cedeao 2012, par Mme Diakité Généviève, présidente du jury…

Deux heures plus tôt, elles étaient douze à prétendre à cet honneur dans un Palais des congrès de l’hôtel Ivoire, à Cocody, presque plein. Annoncée pour 21h, c’est avec une quarantaine de minutes de retard que la soirée va débuter. Un contretemps dû, selon les organisateurs, à des soucis techniques liés à la retransmission par satellite de la cérémonie. Il faut le dire, plus d’une dizaine de télés africaines et internationales avaient prévu offrir en direct à leurs téléspectateurs, cette 16ème élection de Miss Cedeao. Peu avant le bal des Miss, le ministre de l’Intégration et des Ivoiriens de l’extérieur, M. Ally Coulibaly, a souhaité le traditionnel akwaba aux nombreuses délégations de la Cedeao qui ont effectué le déplacement.

Ensuite, il a félicité le comité Miss Cedeao pour avoir su sensibiliser, pour cette édition, les populations sur les mutilations génitales. L’année prochaine, a promis le ministre Coulibaly, « le concours aura pour thème les ravages de la dépigmentation de la peau ».

Puis, place au spectacle. Le groupe Sotheca offre une balade rythmique à travers l’espace Cedeao, avec à la clé des pas de danse endiablés, et des chants entraînants. Le décor étant ainsi planté, les candidates  » affrontent «  la scène pour le premier passage en tenue traditionnelle. Chacune transporte le public au cœur de sa culture.

Entre deux intermèdes musicaux assurés par Meiway et Les Patrons, elles reviennent en tenue olympique.

C’est la fin de la première phase et aussi de l’aventure pour six candidates, celles de la Gambie, du Bénin, du Burkina Faso, du Mali, du Niger, et du Togo. Sous des ovations nourries, elles font leurs adieux, la gorge nouée de regrets. Les six « finalistes », reviennent en tenue de soirée, cette fois pour lancer un message de sensibilisation sur les mutilations génitales. A ce jeu, les Miss Cap Vert, Guinée, Côte d’Ivoire, Guinée, Nigeria, Ghana et Guinée-Bissau, essaient tant bien mal que mal de séduire jurés et public.

Après cet exercice pour le moins pas évident, le jury se retire pour les délibérations. Le temps pour Uniwax, le sponsor de l’événement de dévoiler sa collection de vêtements baptisée « Bijoux d’Afrique ». Au finish, c’est donc Mariam Diallo, 23 ans, 1ère dauphine de Miss Guinée 2012 et ingénieur télécom, qui rafle la couronne de Miss Cedeao. Elle reçoit au total un pactole de 11 000 dollars (soit environ 5,5 millions de FCFA), dont 6000 dollars de la Cedeao et 5000 dollars du Comité Miss Cedeao, et divers lots des partenaires. Avec 113 points, Jirzah Ellen Evora, Miss Cap-Vert, est élue 1ère dauphine.

Elle devance d’une courte tête, Joyce Ngozi Chidebe, Miss Nigeria, qui a obtenu 112 points. Ces deux belles femmes se consolent respectivement avec 5000 et 4000 dollars. Bien entendu, elles repartent les bras chargés de cadeaux.

Attendue, Miss Sénégal n’a pas daigné effectuer le déplacement, sans qu’on ne sache trop pourquoi. Notons que M. Désiré Kadré Ouédraogo, Président de la Commission de la Cedeao, était présent à cette fête de la beauté ouest-africaine.

                     Y. Sangaré

 
SOURCE:  du   8 déc 2012.    

Une Réaction à » L’élection miss Cedeao 2012 s’est déroulée le 1er décembre Mariam Diallo de la Guinée sacrée la plus belle fille de la sous-région

  1. blanche neige

    Miss Guinée la plus belle fille de la sous region
    Nafissatou Diallo la fille la plus riche de la sous region ! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: