Musique et développement : Bassekou Kouyaté distingué Tamani D’Or 2015

0
Bassekou Kouyaté est un musicien malien
Bassekou Kouyaté est un musicien malien

L’artiste musicien Bassekou Kouyaté a été nommé Tamani D’Or 2015 lors de la soirée de clôture du festival de musique international Tamani. Malgré la situation d’insécurité régnant au Mali, le festival a tenu sa 11è édition du 25 au 27 février 2016 au Palais de la culture de Bamako. Le festival qui a offert plusieurs distinctions aux artistes maliens a été aussi marqué par des concerts d’artistes étrangers et locaux. L’évènement était également un rendez-vous de réflexion à travers une conférence sur le rôle de la culture dans la construction de la paix.

Le Tamani de la musique d’inspiration traditionnelle a été décerné à Mamou Sidibé et celui du meilleur arrangeur à Oumar Konaté. Iba One est le Tamani du meilleur rappeur, M’Bouillé Koité est le Tamani de la révélation, le Tamani de l’espoir de la musique au Mali est Sidiki Diabaté, le Tamani du meilleur clip est Tal B. La chanteuse Safi Diabaté a eu le Tamani de la meilleure artiste féminine, celui du meilleur artiste masculin est Nampé Sadio. Quant au Tamani d’honneur spécial « paix et réconciliation », il a été décerné au groupe Amanar de Tombouctou et les artistes qui ont fait le single Mali Kanw.

L’après-midi du jeudi a été consacré à la cérémonie de lancement au cours de laquelle de nombreux artistes se sont produits. Le groupe de joueurs de Tamani, l’instrument de percussion de la musique traditionnelle ayant donné le nom du festival, a « ouvert le bal». Ensuite, d’autres artistes maliens ont suivi dont le groupe Sorofé (qui utilise plutôt le Kamalén Ngoni, un luth traditionnel) et la troupe de danse d’Ali Karambé qui a offert une prestation saisissante à l’assistance.

Les prestations des artistes étaient ponctuées de plusieurs interventions de personnalités invitées à la cérémonie d’ouverture. Ainsi, le maire de la commune V du district de Bamako, Boubacar Bah dit Bill, a loué le caractère salutaire du festival Tamani qui célèbre la paix et l’unité au Mali et dans la sous-région. «Si vous arrivez à nous faire vibrer, on ne peut que vous rendre hommage », a déclaré le maire de la commune V.

Si Tamani qui est à sa 11è édition tient encore ses promesses en temps de crise, c’est grâce à l’appui de nombreux sponsors. Des entreprises privées du Mali en passant par des compagnies étrangères, de nombreux sponsors sont restés fidèles à l’évènement malgré plusieurs reports de la présente édition en raison de l’insécurité qui bouscule l’agenda des organisateurs depuis le coup d’Etat de2012.

Un de ces partenaires de Tamani restés fidèles au poste est le Canada dont l’ambassadeur était présent à la cérémonie de lancement. « Le Canada est fière de contribuer au festival Tamani qui a pour thème la consolidation de la paix et la réconciliation au Mali », a déclaré Marc André Fredette, ambassadeur du Canada au Mali.

Pour coller à ce thème, le Tamani s’est donné la main au Festival sur le désert dirigé par Manny Ansar, un ressortissant de la région de Tombouctou. C’est d’ailleurs à cause de ce rapprochement que le groupe Touareg «Les enfant du pays » s’est produit sur scène dans la première nuit du festival Tamani. Cette même soirée, ils ont partagé la scène avec des artistes ayant actuellement la cote à Bamako comme Sidiki Diabaté.

Soumaila T. Diarra

PARTAGER