Nuit du mérite sportif, 3e édition : Le Foot, le Basket et le Cyclisme à l’honneur

1

La Fédération malienne de football, la Fédération malienne de basket-ball et la Fédération malienne de cyclisme sont les lauréates de la troisième édition du grand gala déroulée vendredi dernier à l’hôtel Laïco Amitié de Bamako. Le trophée de la troisième édition de la Nuit du Mérite sportif organisé par le Comité Olympique et Sportif du Mali (CNOSM) a été remporté cette année par des associations. Il s’agit de : la Fédération malienne de football (Fémafoot). C’est la première fois qu’une association sportive inscrive son nom au palmarès de la Nuit du Mérite sportif. Ce trophée récompense chaque année les sportifs et les dirigeants les plus méritants.
Le président du CNOSM, colonel Brahima Diabaté, a expliqué ce choix : «Aucun athlète malien ne s’est illustré cette année, contrairement à certaines associations qui ont obtenu leurs meilleurs résultats depuis plus de 40 ans». La Fédération malienne de basket-ball (FMBB) et la Fédération malienne de cyclisme complètent le podium.
En 2012, le football malien a redoré le blason du pays avec la médaille de bronze des Aigles acquise à la CAN Gabon-Guinée Equatoriale (une première pour une sélection nationale depuis plus de quarante ans), avant de se qualifier avec brio pour la phase finale de la CAN 2013 en Afrique du Sud. Ce n’est pas tout. Dans les compétitions des clubs, le Mali a connu une année mémorable. Le  Djoliba AC et le Stade malien de Bamako se sont qualifiés pour la phase de poules de la coupe de la Confédération (une performance à saluer à ce niveau). Comme le bonheur n’arrive jamais seul, les Rouges du Djoliba AC ont atteint et perdu la finale contre les Congolais de l’AC Léopards.
La  qualification des Aiglons à la phase finale du championnat d’Afrique de la catégorie mérite un clin d’œil.
Au basket-ball, trois résultats retiennent l’attention : la médaille d’argent remportée par la sélection nationale féminine au dernier Championnat d’Afrique U-17 avec en prime une qualification pour la prochaine coupe du monde, les qualifications des deux sélections seniors à l’Afrobasket et le championnat d’Afrique qu’abriteront respectivement la Côte d’Ivoire et le Mozambique.
Les  cyclistes aussi ont fait parler d’eux. Ils n’ont pas remporté de titre sur le Continent, mais participé à toutes les compétitions sous-régionales. «Le cyclisme malien a été sur tous les fronts en 2012», a expliqué en clair le président du jury du CNOSM, Brahima Diabaté. Pour le jury, la réouverture du Vélodrome du Stade Ouezzin Coulibaly à la faveur d’une nouvelle compétition lancée  par la Fédération malienne de tutelle dans le cadre de la promotion de la discipline au Mali. Ce Vélodrome est, faut-il le rappeler, unique dans la sous-région.
Sur le plan individuel, le trophée du meilleur dirigeant de l’année est revenu à Idrissa Bah, le président de la Fédération malienne d’athlétisme, tandis que feu Boubacar Diouf (ancien président de la Fédération malienne de taekwondo, de la Fédération malienne d’escrime et ancien Secrétaire général du (CNOSM) a reçu le prix fair-play. Une distinction instaurée d’ailleurs cette année par la Commission d’organisation. Quant aux prix spéciaux appelés «Devoir de mémoire», ils ont été décernés à feu Marcel Dakouo (sacré plusieurs champion du Mali du 800m), feu Boubacar Diouf, feu Pierre Diakité (ancien vice-président de la Fédération malienne de boxe, Seydou Traoré dit Guatigui (ancien gardien de but de l’AS Réal et des Aigles du Mali) et Mamadou Ely Diarra dit Diarra-Djan (ancien président du Nianan de Koulikoro). L’émotion était grande au moment de la remise de médailles aux représentants aux différents récipiendaires.
Dans son discours, le président du Comité National Olympique et Sportif du Mali (CNOSM), Habib Sissoko rappelle que la Nuit du Mérite sportif est ancrée dans l’agenda du CNOSM pour magnifier l’excellence.

«Cette reconnaissance est un témoignage à l’endroit des Associations sportives nationales, des dirigeants et sympathisants du sport, des athlètes et personnalités ayant servi et contribué à la promotion et au développement du sport de notre pays». Habib Sissoko, au nom du CNOSM, n’a pas manqué l’occasion d’évoquer la crise au nord du Mali.  Une zone occupée par des bandits armés et des terroristes. «Cette soirée de fête ne saurait occulter ce temps de misères pour nos compatriotes dans le nord de notre pays. Nous ne saurions gommer ce temps de défis pour l’ensemble de notre pays. Aujourd’hui, une autre réalité s’impose au Mali pourtant pays de dynamisme, de tolérance et de dignité, mais cette réalité ne pourra pas nous écraser. Le peuple malien est un grand peuple et ses enfants vont relever les défis de leur génération», a indiqué le président du CNOSM sous les ovations nourries de l’assistance. Après avoir félicité les différents lauréats de la soirée, le président du CNOSM rendra un vibrant hommage au Ministre de la Jeunesse et des Sports, Hamèye Founé Mahalmadane pour son soutien et «les reformes initiées au seul profit du sport malien», au directeur général de Sotelma-Malitel Norredine Boumzebra pour «son soutien et son accompagnement» et au parrain de cette troisième édition de la Nuit du mérite sportif, Mamadou Seydou Traoré dit Babou, ancien international de basket-ball. Pour terminer, Habib Sissoko dira que la le CNOS Mali travaille déjà pour réussir une bonne participation aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro (Brésil) en 2016, avant de remettre un chèque d’un million de F CFA à l’USFAS, vainqueur de la 8è édition de la CAMFOOT à Abidjan en Côte d’Ivoire.
Le Ministre de la Jeunesse et des Sports, Hamèye Founé Mahalmadane, de dire solennellement que la Nuit du Mérite sportif a un sens pédagogique et éducatif pour tous les acteurs du sport.
La soirée a été agrémentée par la prestation applaudie de Toumani Diabaté et son Groupe Symetric orchestre  sans oublier celle de Soumaïla Kanouté.
Ladji Adama Koné, avec Yéhia

Offers are valid from 1 November 2013 to 31 December 2016

Some of them were so arrogant.prada uk
Given a restart, Schranz beat Killy’s time.louboutin pas cher
Au terme de sa scolarité obligatoire, il entreprend des études musicales complètes au Conservatoire supérieur de musique de Genève.hogan outlet
We need a (quarterback) who manages and controls this team.kelly hermes
Now he hopes he can stay relaxed with the great short game that has him in position to win his first title in his 214th tour event.mulberry handbags uk

Chip ins: Defending champion John Senden shot 3 over 74.discount mulberry bags uk
Cam Nelson, Devin Ross, Colin Baxter, Conan Amituanai, Lolomana Mikaele and Nate Ness would be the backbone of teams that went to the Holiday and Alamo bowls.prada borse outlet

PARTAGER

1 commentaire

  1. Au foot et dans le sport en général… et dans d’autres domaine… Quand on constate à tort ou à raison, les discriminations qu’il y a… On peut se demander sur la portée de certaines distinctions. Mais c’est bien d’encourager…!

Comments are closed.