Prime d’encouragement et de reconnaissance des talents africains dans l’espace UEMOA : Chérif Ousmane Madani Haïdara nommé Chevalier du mérite africain et Ambassadeur de la paix

1
Ousmane Chérif Madani Haidara entouré par d'autres récipiendaires
Ousmane Chérif Madani Haidara entouré par d’autres récipiendaires

En effet, la phase nationale de cet événement est organisée dans chacun des huit pays de l’UEMOA. L’étape finale est prévue courant novembre 2015 à Dakar en présence des lauréats de chaque pays. C’est dans la nuit du lundi 25  au mardi 26 mai que s’est tenue la phase nationale en présence des autorités politiques, des dignitaires religieux, des opérateurs économiques. Ce sont au total 17 personnalités maliennes évoluant dans plusieurs secteurs d’activités notamment des opérateurs économiques, des banquiers, des élus politiques, des dignitaires religieux, des médecins, qui ont eu droit à des prix.

Le grand prix est revenu au guide spirituel d’Ançar Dine Chérif Ousmane Madani Haïdara, non moins président du Groupement des leaders spirituels musulmans. Au titre de médiateur de la cause africaine, le leader religieux a été élevé à la dignité d’ ” Ambassadeur de la paix et de la cohésion sociale “. Il a aussi été désigné ” Chevalier de l’ordre national du mérite africain “.

Le promoteur de Hokan Africa M. Dosso, de nationalité béninoise, a déclaré que depuis douze ans, son  organisation récompense l’effort en Afrique ajoutant qu’il s’agit pour Hokan Africa de célébrer non seulement l’intégration, mais l’excellence en Afrique. Le travail est le lieu central de la quête de l’identité, a fait savoir le promoteur. Saluant Chérif Ousmane Madani Haïdara pour ses distinction, il a indiqué que ”  c’est un guide qui prône la paix à travers la  parole d’Allah, un guide exceptionnel qui a été identifié dans un continent où l’on s’entredéchire “.

Le guide spirituel d’Ançar Dine, qui s’est dit honoré, a salué Hokan Africa et tous les autres lauréats maliens. Il a saisi l’occasion pour appeler à l’unité nationale et à la cohésion sociale.

En outre, il a interpellé la communauté internationale à prendre ses responsabilités dans la crise qui déchire le Mali.

En clair, pour Chérif Ousmane Madani Haïdara, le Mali, dans son écrasante majorité, s’est inscrit dans une dynamique de paix en signant l’accord le 15 mai dernier. Il a appelé la communauté internationale qui a parrainé l’accord d’Alger, à faire en sorte que l’effusion de sang s’arrête au nord du Mali.

Notons que le PDG de Toguna industrie, la famille Simaga à travers sa compagnie SOMATRA, le président de l’APCMM, Mamadou Minkoro Traoré, l’honorable député de Yélimané Gassama Diaby, ont aussi eu droit à des distinctions.

Abdoulaye DIARRA

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.