Pour son soutien au rapprochement des structures russe et malienne dans la lutte contre le terrorisme : L’Inspecteur général de police Yahaya Sangaré décoré par la République fédérale de Russie

2

L’Inspecteur Général de police à la retraite depuis bientôt trois ans, Yahaya Sangaré, vient de recevoir une décoration de la République fédérale de Russie. Il s’agit d’une médaille pour le renforcement de la collaboration entre le Mali et la Russie dans le domaine de la lutte contre le terrorisme.

C’est dans une ambiance festive que cette médaille a été remise au récipiendaire, le dimanche 22 mai dernier, à son domicile à Baco Djicoroni. C’était en présence des membres sa famille et d’une délégation de l’Ambassade de la Russie au Mali.

C’est avec une grande joie que l’Inspecteur général de Police a reçu cette distinction des mains du Conseiller militaire, Alexander Omelynchuck. “Je reçois cette médaille avec beaucoup de fierté et de joie. Je dédie cette distinction à tous les frères d’armes qui continuent à se battre contre les terroristes au Mali et ceux qui ont perdu la vie dans cette noble cause. En fait, je devais recevoir cette médaille depuis 2012. Malheureusement, les événements de 2012 ont fait que la remise a été ajournée à plusieurs reprises. Aujourd’hui, je la reçois avec  beaucoup de joie, malgré que je sois à la retraite. Je m’occupe de mon champ et de certains chantiers. Pour ce faire, je dispose de plus de 200 ouvriers” dira Yahaya Sangaré.

Pour ceux qui ne savent pas, c’est en 1972 que Yahaya Sangaré a été recruté à la Police nationale en même temps que l’ancien Premier ministre Modibo Sidibé. Il a subi plusieurs formations, notamment en France, plus précisément à la Faculté des sciences  de Toulouse et Lille où il a décroché la maitrise en électronique, électrotechnique et auto magnétisme. Il détient aussi un Doctorat en hyper fréquence.  Sans compter plusieurs autres diplômes de haut niveau.

C’est en 1988 que Yahaya Sangaré a regagné le bercail où il était à l’origine de la création de l’Inspection de la police du district de Bamako, avant d’être directeur  du service  des Renseignements généraux de la capitale. Il servira ensuite au Bureau d’études et de planification à l’informatique de la Police, puis deviendra responsable des infrastructures et équipements et Officier de transmission de la Police. Il fut aussi Intendant technique à l’Intendance militaire, avant d’être Conseiller technique au ministère de la Sécurité intérieure et de la Protection civile d’abord sous Souleymane Sidibé dit Bebel puis sous le Général Sadio Gassama. Pour ce faire, il avait en charge les équipements et les infrastructures.

                A.B. HAÏDARA

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Monsieur l’INSPECTEUR GENERAL , a chacun son destin ! Félicitations et qu’ALLAH vous accorde une bonne santé ! Un homme aussi généreux que Yahaya SANGARE il n’y a n’a pas deux !

  2. “Pour ce faire, je dispose de plus de 200 ouvriers”.
    Ce vieux a l’air avoir du sens dans ses combats ! Toutes nos félicitations, M. Sangaré ! Si j’avais la possibilité de décorer quelqu’un, sachez que je vous décorerais moi aussi, pas seulement à cause de vos services rendus à la police, mais aussi et surtout pour avoir donné du travail à 200 ouvriers maliens. Que Dieu vous accorde une longue vie en pleine santé pour servir ce pays.

Comments are closed.