«Timbuktu», le triomphe d’un film africain aux César

20
«Timbuktu», le triomphe d'un film africain aux César
Abderrahmane Sissako, le réalisateur de «Timbuktu», et ses sept César, le 20 février 2015.
REUTERS/Philippe Wojazer

« Timbuktu » du Mauritanien Abderrahmane Sissako a raflé sept César vendredi soir, à Paris. Du jamais vu pour un film africain. Produit par une Française, Sylvie Pialat, le film qui raconte la résistance des habitants du nord du Mali face aux jihadistes en 2012, est sacré dans les catégories meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur scénario, meilleur montage, meilleure musique, meilleur photo et meilleur son. 

« Timbuktu », c’est le cri de détresse d’un cinéaste, Abderrahmane Sissako, né en Mauritanie, étudiant à Bamako, apprenti cinéaste à Moscou et qui un jour découvre, effaré, que l’on peut lapider un couple à Aguelhoc dans le nord du Mali au XXIe siècle sous prétexte que cet homme et cette femme ne sont pas mariés.

« Timbuktu », c’est la force de la poésie face à l’arbitraire : des gamins qui jouent au foot sans ballon parce que les islamistes ont interdit le football. Un père qui gratte une guitare sous sa tente. Une existence qui bascule à cause d’une vache nommée GPS.

« Timbuktu », c’est la revanche d’un film qui a bouleversé le festival de Cannes l’année dernière, mais que le jury a ignoré.

« Timbuktu », c’est près d’un million de spectateurs en France, du jamais vu pour un film africain…....Lire la suite de l’article sur rfi.fr

PARTAGER

20 COMMENTAIRES

  1. Le film est une claque pour le Mali, les fonds européens pour la culture injectent plus d’argent, dans le cinéma malien, que ce qui a été investi dans le film de Sissako. Où va l’argent? Ah j’oubliais. Ils ont tous mangé les maliens.
    Encore une fois au lieu de regarder l’histoire dans les yeux on regarde ailleurs. Je ne veux insulter personne. La barbarie n’a pas de couleur, la connerie non plus!
    Hélas que les maliens soient encore accrochés au colonialisme et l’esclavage. Y’en a marre changé de disque quoi. Doh kera djadjiri fassa la. Eh on vit au 21e siècle. Prenons ce train à grande vitesse avant qu’il ne soit trop tard.
    Vous confondez tout comme à l’habitude, Tombouctou est la première université africaine depuis le moyen âge, un haut lieu de culture d’érudition. Elle (la ville) gardait dans ses bibliothèques une des richesses palpable de l’histoire du Mali, les manuscrits. Le choix de tombouctou comme décor de crise, primo est d’abord culturel. Le film est un concentré des trois régions du Mali, Gao à travers le personnage de Zabou (joué par ketly noel), les dunes Kidal (le couple touareg) la ville de tombouctou en elle même dont les tombeaux sont profanés un 3 avril. De ce fait le choix de Oualata qui ressemble à Tombouctou c’est parce que pendant la crise il ne pouvait pas tourné au Mali. Cela fait donc de lui un vendu? Qu’ont il fait nos braves réalisateurs maliens? Je veux entendre les réalisateurs maliens sur la question. Aussi Tombouctou est une ville majoritairement habité par des Maures et songhoi, depuis quand ces populations sont rebelles au Mali? A un problème il fallait un traitement intellectuel. Il se fout complètement de Kidal et des touareg, ce qui l’intéressait c’était la crise au nord Mali et les droits fondamentaux de l’homme bafoués. Quand je suis allé regardé ce film j’ai mis de côté mes émotions de sudistes, car la raison refuse que des gens soient lapidés en terre malienne. Et aussi que des soldats soient égorgés par des sanguinaires qui pour la plupart ne se sentait pas malien. Comme on le dit verba volan ecripta manet “la parole s’envole l’écriture reste” l’image dans ce cas précis.
    Aux cesar Abderrahmane, ah le fait que je l’appelle par son prénom ne fait de lui un intime. Non je ne le connais ni d’Eve (Awa) ni d’Adam.
    La Gaule a été envahie par Rome, et plus tard la France dans son histoire contemporaine deux fois par les Nazis, ça ne lui a pas empêché de se développer.
    Je suis né au Mali, vit aujourd’hui en France je n’ai pals plus de gratitude envers le Mali qu’envers la France, car le Mali m’a mis au monde et la France me nourri, me soigne pas gratuitement, j’y travaille et paye mes impôts. Je ne suis ni vendu ni complexé ni toubaboubo. Et je défie quiconque sur la connaissance de l’histoire du Mali. Et je ne regarde pas mes collègues en ancien colonisé complexé mais par mon bagage intellectuel, à compétence égale personne égale. Je ne suis pas un vendu mais un enfant du monde moderne auquel je contribue. Et qui veut voir son pays d’origine avancé. Cette histoire c’est aussi l’histoire de Sissako. Le film a d’abord marché parce qu’il est poésie (la poésie n’est pas seulement la beauté des sentiments elle aussi douleur). La productrice est Française, le compositeur de la musique du film est tunisien, la scénariste mauritanienne, les acteurs maliens et marocains, les assistants réalisateurs maliens, c’est d’abord un film africain, il est présenté comme tel aux César. Il ne peut pas renié son père la Mauritanie parce qu’il a étudié à Bamako. Le fait de fixer sur image l’histoire du Mali est une forme de reconnaissance. Qui l’aurait fait sinon? Je me fous qu’il reconnaisse quoi que ce soit au Mali, mais à l’Afrique. Quand il a reçu ses césar il a parlé de l’Afrique en de termes forts: “L’Afrique est un continent riche et fort. Je pense à l’AFRIQUE ce soir”
    Ce film n’est ni pro français ni pro MNLA, mais surtout pro-mali, pour que jamais ce genre de crime ne puisse se reproduire au Mali. Je le dis par ce que je suis malien parce que j’aime mon continent et parce que je n’ai pas peur d’affronter la réalité. D’ailleurs au lendemain des césar c’est au Mali à Bamako qu’il y a eu des recueils de témoignage et non en Mauritanie.
    On ne peut pas se contenter de regarder une bande annonce et s’improviser critique cinéma.
    Lisez deux fois mes propos avant de vous jeter avec émotion sur eux… Avant de proférer des âneries derrière vos pc et téléphone. La fierté malienne n’empêche pas de lire clairement l’histoire.
    A vos caméra et raconter l’histoire du Mali, comme semblez tout savoir!
    Nota bene: Deux films de l’histoire du cinéma africain ont été sacré en France, le premier est du réalisateur souleymane Cissé (prix spécial du jury à cannes) et le deuxième près de trente ans après. C’est par aussi et surtout ces intellectuels que l’Afrique émerveillent le Monde, soyons fiers pour une fois!
    An té yelemadoni wallassa malika tayen…

  2. c'est ridicule, après avoir semé le désordre dans notre pays, la France nous offre des conneries….

  3. Je suis vraiment dégoûté.
    A chaque fois le Mali se fait avoir à cause de notre naïveté légendaire et notre légèreté.

    Voilà un Monsieur, Un malien d’origine qui se revendique Mauritanien qui est récompensé pour une imposture sur une épreuve en terre malienne -> il y a forcement quelqu’un qui n’a pas fait correctement son boulot.

    C’est la même chose pour les rebelles séparatistes : des fils de p.u.t.e.s nés au Mali, grandis au Mali et formés dans des écoles maliennes, qui ont décidé d’enfoncer le Mali dans une guerre infondée, immorale et ethnique pour faire plaisir aux esprits tordus occidentaux. Des enfants ingrats, opportunistes sans foi, ni loi qui sont allés salir la réputation du Mali partout dans le monde.

    C’est de cette façon qu’on essaie toujours de travestir l’histoire au détriment de ceux qui l’ont véritablement vécu.
    Ce film est un montage grotesque de mensonges et propagandistes en faveur de la rébellion.

    ça nous apprendra à accueillir n’importe qui et n’importe comment chez nous et dans nos écoles. C’est une bonne leçon!

  4. Faras a fait une partie de ses études à Bamako et une autre en Mauritanie avec une bourse Mauritaniene il est parti à Moscou. Donc il est Mauritanie

    • “une bourse mauritanienne” ???
      Ah bon!
      Si cet imposteur n’avait jamais fait ses études à Bamako (Mali), je t’assure qu’il n’allait foutre les pieds à Moscou.
      Demande à cet imposteur comment a-t-il fait pour aller à Moscou? Et avec quelle carte d’identité?

  5. pour ceux qui n’ont encore pas compris , c’est un film ,pas un documentaire animalier 💡 💡 💡 💡 💡 💡

    • Le documentaire animalier a ete tourne par les valeureux soldats SS LORS DE TA NAISSANCE: gros porc blanc pervers…

      tu parles d’un truc que tu n’a meme pas vu…

      D’ailleurs c’est comme ca que tu choisis tes prostituees…

      😈 😈 😈 😈 😆 😈 😈 😈 😈

  6. SISSAKO oublie d’où il vient. C’est le Mali qui lui a formé et envoyé à Moscou. Maintenant il se dit Mauritanien. Quelle honte… Ce type est un ingrat abana…

    • Donc Mamoutou si tu fais tes études dans un pays tu dois avoir de la gratitude envers ce pays..

      Ceux qui ont fait leurs études , aux USA , en Angleterre et en France doivent avoir de la gratitude envers ces pays ???

      Très intéressant…

      • On ne demande de la gratitude à ce monsieur mais du respect pour le peuple malien.
        Ce monsieur est un imposteur et un opportuniste qui a fait ce film pour faire plaisir aux esprits tordus occidentaux en déformant volontairement les faits, en disant pas la vérité.
        Dans son film il n’a fait que travestir la vérité. C’est un montage grotesque de mensonges et propagandistes.

  7. Toutes mes felicitations pour ces 7 cesars remportes pour la cause une grande fierte pour le cinema africain surtout dans les contextes dont vous avez mis votre vie et d’autres en danger pour la realisation de ce ce film qui montre tant la barbarie, la sauvagerie et tous les maux dont les populations du Nord (Gao, Tombouctou et Kidal) ont subi pendant ces periodes ou le Mali est retourne 200ans en arriere ❗ .

  8. Manifestez dans les rues de Bamako pour demander à IBK de vendre son avion pour construire des écoles et un cinéma , vous etes trop nuls ,juste bons a regarder les séries brésiliennes pour analphabètes à la télé 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  9. Je suis content pour sissako , même si le contenu de son film est partial et parcellaire , avec pour objectif de plaire au public français au mépris de la vérité , et de maintenir le mythe de l’homme bleu éternellement opprimé et oppressé. Bravo tout de même pour avoir atteint ton objectif et eu ce grand succès , même si c’est au mépris de la justice et de la partialité. le MNLA peut être fier de toi!

  10. quand je lis des conneries comme “le film a obtenu des Césars parce que c’est une production française ” c’est dépasser le sommet de la bétise .
    C’est vrai qu’il était difficile d’aller tourner ce film à Tombouctou ou Gao en raison de l’occupation des islamistes 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄
    Dans ce film on parle de l’impuissance des populations face aux djihadistes qui font régner la terreur . Finis le foot ,la danse ,la musique ,les cigarettes !!! Justes des tribunaux islamiques improvisés qui balacent leurs sentences au gré de leur humeur !
    @ CRITIQUE ,je ne sais pas si tu as vraiment vu le film ,mais tu devais etre pendu par les pieds au plafond :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: pour ce qui est de la rebellion soutenue par la France il faut etre le roi des cons pour sortir un truc comme çà ! On soutient une rebellion et ensuite on envoit des soldats français se faire tuer pour vous ,sans compter ce que çà nous coute financièrement .Pour dire çà il faut etre une sous – mer.de comme toi 👿 👿 👿 👿
    pour ceux qui veulent avoir un résumé de l’histoire ,allez sur Google et tapez Timbuctu , puis vous verrez sur ” allo ciné ” le résumé du film !

    Cet après midi je vais voir ” American Sniper ” de Clint Eastwood , une grande partie des scènes ont été tournées au Maroc et les autres en Californie ; C’est çà le cinéma ,difficile de tourner les scènes en plein Bagdad …………..comme pour Tumbuctu !!
    Au lieu d’etre fiers qu’un film concernant le Mali rafle des prix , vous continuez a cracher dans la soupe comme d’habitude !!!! Vivement que les islamistes coupent toutes les tetes des maliens !!

  11. La diplomatie malienne malienne est vraiment mediocre . Ce film n’aurait jamais du avoir une telle recompense .
    Ce film est pro-mnla car il sous-entend que les touaregs seraient non seulement des victimes opprimés mais aussi anti-terroriste .
    Si la SE etait efficace ce appatride de s.a.le mau.re serait dejà en enfer .
    Le nègre est vraiment desesperant . pff

    Vive le Ganjisme, vive la science universelle !!

    • @ le scientifique , toi tu n’est meme pas un nègre ,tu es un sous nègre du temps des cavernes quand tes ancetre marchaient encore comme les singes 😆 😆 😆 😆 😆 je ne sais pas en quoi tu es un scientifique ,meme en connerie ce n’est pas suffisant :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  12. …félicitations,parci,félicitations parlá,aviez-vs vraiment visionné et analysé ce film?
    1. Il est tourné a Oualata et non Timbuktu,dc 1 déformation d lieu,et c´est Gao l symbole d resistance contre les djihadstes,avec même 1 place d la scharia.
    2.Belles images ds le format,ms le contenu déformé avec 1 vision q l´occident(RFI surtt) se fait des touaregs coe ethnie opprimée:ds l film 1 noir tire sur 1 blanc au dos,c´est le contraire qui s passe tjrs au nord avec les rebellions,c´est les tuareg qui ont tjrs pris les armes…Aguel-Hoc,soldats froidemt assassine au dos!!!
    3. Les djihadites touaregs et autres ont violé les femmes, ms ds l film ils fuient devant1 femme qui leur tend le couteau pr l´ámputer des mains, certes 1 acte d bravour,ms la réalité fut autre á Tombouctou,Cissako aurait dû mentionné l´aspect brutal d ces djihadistes au lieu d les présenter dociles et fuyards…et bcp d´autres aspects qui sortent d leur contexte pr faire plaire aux blancs.Ms demandez un citoyen d Gao ou Tombctu pdt l´occupation, il vs décrira le contraire d c q vs êtes entrain d nommer félicitations…
    4.Les Césars récompensent les films dont la PRODUCTION est française, en totalité ou en partie. Or, Timbuktu est franco-mauritanien de par ses bailleurs de fonds. Ceci expliquant cela…
    1 pb du Malien qui n réfléchi point,laisse les autres réflechir á sa place en devélopant chez lui des réfexes d pures consommateurs d infos t d´images…

  13. Ce film est un montage grotesque, une déformation de la réalité, un mensonge mis en scène par un renégat, un opportuniste.

    Pourquoi utiliser le nom “Tombouctou” et nier volontairement les faits?
    Comment peut-on tourner un film qui parle de résistance face aux djihadistes au Mali tout en excluant volontairement les populations de Gao qui ont vécu l’enfer sur terre pendant cette occupation?

    Un film qui nie volontairement les faits par des montages grotesques et propagandistes est un danger et un poison pour l’histoire du Mali.

    J’ai regardé ce film : et je n’ai vu aucune réalité.
    Ceux qui ont réellement souffert de cette barbarie sont occultés.
    Ont-ils mentionné la souffrance des populations de Gao? La souffrance quotidienne des bellahs?
    NoN!

    Je pense que ce film représente un réel danger pour le peuple malien.
    Ce film est purement et simplement Pro-rébellion au Mali soutenue par la France.

    On cherche à tout prix à travestir l’histoire du Mali à travers une rébellion.
    Ce film est simplement et purement de la PROPAGANDE.

    Ce film doit-être interdit au Mali.

  14. Je n’ai pas vu le film et il m’est difficile de le commenter .Un point pourtant ,c’est que ce genre de film est généralement soutenu par des acteurs gauchistes et milliardaires ,ce qui ne va guère ensemble , et qui défilent dans la rue pour que l’état fournissent des logements aux sans papiers mal logés …………….pourtant pas un seul d’entre eux n’en hébergerait un chez lui 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 Dans ces conditions c’est facile d’avoir une grande gueule . Et comme çà ils se donnent bonne conscience laissant croire qu’ils ne sont pas racistes puisqu’ils votent pour un film africain 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿

Comments are closed.