ATT-Cratie : UNE MENACE TERRORISTE

0

Comme annoncé, nous vous livrons la suite des réactions qui nous sont parvenues par rapport au pamphlet ATT-Cratie. L’auteur de cette contribution assimile purement et simplement l’attitude du sphinx à une menace terroriste.


Le document tract qui met en cause le Président de la République du Mali et un nombre important de cadre de l’homme politique malien est unique en son genre dans les œuvres littéraires généralement connues. Le livre s’apparente beaucoup plus aux déclarations et autres menaces terroristes diffusées sur des chaînes de télévision comme Aljazira. Les auteurs, loin de se montrer au grand jour se cachent derrière un pseudonyme pour faire chanter la république.


Le document satanique de par son titre éveille la curiosité intellectuelle des habitués des œuvres critiques savamment bien écrites et qui dénoncent des pratiques aux antipodes des principes démocratiques et républicains. Mais hélas, quelle ne soit pas la dectique des lecteurs dés les premières pages d’avoir à faire à une œuvre grotesque, grossière et malveillante qui bas en brèche toute éthique et déontologie en matière d’écriture.

D’abord, le livre frappe par sa bassesse et son arrogance. Dune violence qui laisse entrevoir la personnalité de ses auteurs dont nul ne fait de sur leur éducation et sur leur état d’âme, le document s’en prend méchamment au Président de la République et à ses proches.


Leur seul tort est d’être aux commandes des affaires de l’Etat et de ne pas faire de la place à des sueurs de l’Etat de la pire race des prédateurs. Nul n’est encore besoin de philosopher sur l’identité des auteurs du livre ATT-Cratie, on les reconnaît à travers la déception et la rancœur qu’il déverse à travers leur prix de la médiocrité littéraire, j’ai voulu nommer le livre en question. Tels des serpents venimeux en manque de proie, ils mordent tout sur leur passage. Messieurs les ex agents de la sécurité d’Etat, pardon messieurs les ex maîtres chanteurs de la république en chômage technique, les prétendues vérité ou révélations contenues dans votre livre, au lieu d’informer et de  sensibiliser l’opinion, heurte plutôt le moral et la dignité du peuple.


Ensuite, le document manque  de toute pédagogie en matière d’information et de sensibilisation. Le mali, pays de culture, de respect, de moral et de dignité ne peut en aucun cas adhérer à une œuvre cousue de long en large de mensonges, d’insultes, d’atteintes à la dignité et même à la stabilité sociale. Comment oser déshabiller des pères de famille, des maliens et des maliennes tout simplement en public au nom  des intérêts personnels et d’autres intentions inavouées ? Au Mali, humilier un homme, c’est humilier une famille, un village et une nation. Les mots et autres qualificatifs attribués à vos victimes donnent plutôt un effet de boomerang. De Paris à Bamako, les lecteurs sont plutôt indignés œuvre. Toute chose qui nous fait croire que les auteurs ne peut pas jeter le masque au risque d’être lynchés par les proches de tous ceux qui ont été méchamment traînés dans la boue.


Enfin, la litanie dont il est question est un déshonneur pour notre pays. Comment des patriotes peuvent aussi infliger un tel traitement à leur pays ? La question à tout son sens si l’on sait que le vœu de tout patriote est de bien vendre l’image de son pays. Mais des individus qui sabordent et qui étalent des vraies fausses tares de leur pays sur la place publique méritent plutôt une lettre à tapon. Mais puisque nous ne sommes pas au moyen âge, le chien aboie, la caravane passe.


Cependant, il convient de signaler que ce  tract n’aura aucune  influence sur les élections de 2007 si tel était l’objectif visé par nos terroristes. Le malien n’à que faire des complots et aucune tentative subversive ne pourra encore mener les maliens en bateau vers  destinations. Surtout pas avec des fantômes et des zombis qui brillent par leur gravissime lâcheté.

  Mamadou Keïta, Etudiant à Paris

Commentaires via Facebook :

PARTAGER