ATT EN CHINE: QUE LE SPHINX SOIT TRANQUILLE!

0

Il n’en ramènera pas de dragons pour l’avaler! Le nouvel Ambassadeur de France au Burkina Faso (vous savez, la patrie d’un certain Norbert Zongo) vient de louer  ce pays pour le civisme de ses citoyens, que l’on constate même dans la circulation, leur courage au labeur et leur intégrité, promettant ferme de s’en faire l’ambassadeur en France pour, sans doute, y attirer des investisseurs.

Pour qui a bien suivi le discours et scruté l’image, il ne s’agissait pas de propos lénifiants d’un diplomate, mais de ceux d’un homme réellement admiratif. C’était quelque chose qui n’avait rien à voir avec les critiques de “Reporters sans frontières” sur un certain sujet. C’est  même cette logique du succès, du progrès, qui fait que tout l’Occident se montre indugent envers les erreurs de la Chine en matière de respect des drois de l’homme. Ceux qui ont écrit “ATT-cratie…” et d’autres tracts grossiers savent qu’ils n’auront pas le châtiment infligé (encore moins la mort) à des journalistes sous d’autres cieux pour moins que cela.

Tandis que nos chefs d’Etat vont au bagne ou au martyre, l’incivisme fleurit chez nous ; ainsi que la corruption (celle des politiques étant la plus grave), sur laquelle notre confrère Radio Bamakan, la première radio libre du pays,  a organisé un débat avec les auditeurs, dont les coups de fil étaient rares, ce que l’animateur a interprété comme le signe d’un mea culpa indirect. Il est bon de savoir que les propos du diplomate français ne sont pas forcément innocents, au moment même où se tient le premier sommet sino-africain à Beijing. Le Burkina est, en effet, l’un des rares pays africains à avoir préféré Taïwan à la Chine populaire. En sera-t-il récompensé par la France? Les propos du nouvel ambassadeur le laisseraient plutôt penser.

Mais la Chine, avec son taux de croissance à 2 chiffres, est considérée comme devant passer de sa place actuelle de 5e à celle de première puissance économique mondiale dans deux petites décennies. L’Ambassadeur de France, tout à ses louanges, devrait pourtant savoir qu’il y a à peine 10 ans, le pays de Mao était le pays des hommes intègres par excellence sur cette terre des hommes. Et que le Parti communiste chinois y a, depuis la chute du communisme mondial, en 1990, réalisé un consensus auquel l’Occident trouve peu de choses à redire. ATT, qui ne mate personne, ni étudiants ni journalistes, n’est-il pas, Messieurs les frondeurs de l’ombre, sur la bonne voie avec son consensus apaisé et efficace?

Ibrahima KOÏTA

PARTAGER