TRIBUNE LIBRE : « L’histoire retiendra que ATT est l’homme du peuple malien, le héros, le rassembleur, le pragmatique »

0

            « Les adversaires de ATT n’ont pas trouvé mieux que de le peindre par un article intitulé « ATT-cratie : la promotion d’un homme et de son clan » alors même que ses véritables partisans ont l’habitude de l’assimiler à un rônier, dont on sait l’ombre profite plus aux autres qu’aux siens » dixit Djéingoudo

            L’histoire de l’humanité nous apprend que les grands hommes ont toujours connu des détracteurs et ATT n’en fait pas exception.

            Qu’il s’agisse des prophètes notamment Nabillahi Nouhoum (Noé), Ibrahim (Abraham), Moussa (Moïse), Issa (Jésus) et le prophète Mohamed (PSL), les prophètes en se mettant au service de leurs communautés respectives ont été victimes d’agressions de toute sorte de la part de leurs adversaires sur lesquels ils ont toujours triomphé grâce à la volonté du Tout Puissant Allah.

            Les anciens Chefs d’Etat maliens ont tantôt été clamés fort, tantôt été victimes de railleries. On disait de Modibo Kéïta, père de l’indépendance qu’il voulait pour mieux asseoir son régime, se débarrasser de toutes vieilles personnes du Mali ; de Moussa Traoré qu’il avait des milliards dans les banques suisses ; on a fini par dire de Alpha Oumar Konaré, premier Président démocratiquement élu qu’il n’a élevé que des monuments pour nourrir le peuple malien. Mais ce n’est qu’avec le lieutenant colonel ATT que le vent de la démocratie a réellement soufflé dans notre pays, on disait de lui le héros.

            Aujourd’hui les adversaires de ATT n’ont pas trouvé mieux que de le peindre par un article intitulé « ATT-cratie : la promotion d’un homme et de son clan » alors même que ses véritables partisans ont l’habitude de l’assimiler à un rônier, dont on sait l’ombre profite plus aux autres qu’aux siens.

            Cependant, plutôt qu’à ATT cet article s’adresse essentiellement à l’ensemble des partis politiques jouissant de la confiance du peuple et l’ayant accordée au Général démocrate. Finalement on se demande qui est de son clan et qui ne l’est pas ?

            Quoi qu’il en soit, l’histoire retiendra que ATT, sans coloration politique partisane, fut et demeure presque l’homme du consensus ou du peuple malien, le héros, le rassembleur, le pragmatique comme en témoignent ses réalisations en matière d’infrastructures, de construction de logements sociaux, d’éducation, d’agriculture, de création d’emplois, de réduction d’inégalité de chance entre l’homme et la femme, entre tous les fils du pays.  Il peut s’agir également du rétablissement de la paix dans les régions du nord du Mali. N’est-il pas l’artisan de la paix en Centrafrique et autres. Aujourd’hui, plus que jamais il jouit de la confiance des bailleurs de fonds. L’opportunisme est toujours dans la direction du vent qui finit par l’emporter.

            En effet, lors des élections de 2002, il y avait dans l’ombre des bailleurs nationaux à triple casquette, l’une étant pour ATT, l’autre Soumaïla Cissé et la troisième pour IBK, en soutenant tour à tour les candidats. Aujourd’hui, malheureusement ils ont fini par être démasqués. Donc, les auteurs du livre finiront par être démasqués.

            En tout cas, rien ne saurait freiner l’élan du Président populaire encore que l’homme propose Dieu dispose. De ce fait, rien ne peut s’opposer à la volonté du Tout Puissant Allah. La promesse des Maliens, pour lui, étant « ATT ambi sa inofè », nous mourons pour ta cause. Finalement, compte tenu du caractère versatile de certains citoyens, il est à craindre un jour qu’un groupe ne sollicite la présidence de notre pays pour un étranger.

Amadou SOW dit Djéingoudo

PARTAGER