2ème pont de Kayes – Remise des sites et présentation de la maquette : La victoire de la jeunesse kayesienne !

6
2ème pont de Kayes - Remise des sites et présentation de la maquette

Dans le cadre du démarrage des travaux  de construction et d’aménagement des routes d’accès du 2ème pont de Kayes, les sites ont été remis officiellement aux différentes entreprises concernées : SOMAFREC et COVEC. Selon la mission nationale, cette remise des sites marque le début des travaux à partir de ce 19 janvier 2017 pour 24 mois hors saison des pluies. Lors de cette journée, la maquette  du nouveau pont a été présentée aux populations de Kayes. « Notre combat a été payant » dixit, le jeune Amara Dagnoko, membre de la plateforme des associations des jeunes de Kayes.

La plateforme des associations des jeunes de Kayes s’est réjouie de la remise des sites et qui marque le démarrage des travaux de construction du 2ème pont conclu  entre le Gouvernement de la République du Mali et l’Entreprise SOMAFREC-SA pour un montant de 36 milliards 588 millions 500 mille 449 francs CFA TTC et un délai d’exécution de 24 mois hors saison des pluies ; mais l’aménagement des routes d’accès du 2ème pont de Kayes conclu entre le Gouvernement de la République du Mali et l’Entreprise COVEC-Mali pour un montant de 18 milliards 999 millions 399 mille 534 francs CFA TT.

La plateforme des associations des jeunes de Kayes a  félicité et remercié le Gouvernement d’assurer le financement  par le Budget national à hauteur de 100%.

Les Jeunes de Kayes disent qu’ils resteront vigilants et veilleront pour l’exécution correcte des travaux.

Pour rappel, le samedi 16 juillet 2016,  la plateforme des associations de jeunes de Kayes et la société civile de Kayes ont organisé une marche pacifique allant du pont de Kayes Ndi au stade Bassi Coulibaly en traversant le pont à pieds pour demander un nouveau pont moderne au Gouvernement du Mali à travers le Président de la République.

Kayes Infos

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. Comrades if we get corruption out of equation even more could be done. However, may bridges be built with godspeed plus safety. Live Well Africa. It is what we deserve. Very much sincere, Henry Author Price Jr. aka Obediah Buntu Il-Khan aka Kankan.

  2. Merci M. le président pour tous vos efforts
    Merci. M. le Ministre pour votre effort pour la valorisation de la carte Nina.
    Merci M. le DG, de la Police Nationale votre effort est salutaire.
    Le réseau de 5000 à 10000 francs est fermé pour l’acquisition de la carte d’identité nationale, d’autres réseaux sont ouverts à Ségou :
    • Poste de contrôle Ségou- Konombougou, route RN6
    • Section voies publiques plus particulièrement 2ème Arrondissement

    Poste de contrôle Ségou- Konombougou, route RN6
    Les cars de transport voyageurs restent bloquer pour les 500f que les agents collectent pour le contrôle des pièces, les jeunes et les femmes rurales sont généralement des victimes, chaque car ou mini car laissent 3000f le minimum, sur cette route les motos volées sont généralement conduites à Fana et à Bamako sans résistance.
    Section voies publiques plus particulièrement 2ème Arrondissement
    Cette section rattachée au 2ème Arrondissement agit de la sorte :
    – Les Patrouilles nocturnes, à partir de 21h à 1 heures matin, les motos et les véhicules personnels sont toujours interceptés pour contrôle des pièces des engins mais pas de contrôle de pièces pour les usagers car ils savent que les cartes Nina sont dans les poches, ces interventions sont négociées avec 5000f sans reçu avec les voleurs de moto, 6000 avec reçu quant aux vrais propriétaires, on amène les pièces le même jour ,on paye l’amende pour « défaut de vignette », quant aux véhicules c’est autre chose , tu verses l’argent et l’engin est automatiquement remis sans contrôle de conformité, quel paradoxe ?

    – L’auto route l’an 2000 est devenue la voie privée pour la police ségovienne, 5m de circulation de sens interdit n’est pas tolérable, sanctionné par 2000f voire 5000F amande sans reçu.
    A partir de 1h 00 du matin, la page des policiers est tournée et les grands voleurs continus sur le chemin jusqu’à 6h00 du matin, preuve chaque jour les motos et les matériels sont volés aux domiciles et dans les magasins, Les cars de transport passagers passent la longueur de la journée à payer 2000f sans reçu pour stationnement au bord du goudron, cette population de Ségou aux yeux impuissants mérite un soutien.
    Moi observateur, j’ai le devoir d’informer les acteurs concernés : Ministre de la Sécurité et la Protection Civile, autorités admiratives, autorités communales et usagers.
    Merci pour votre contribution.

  3. J’ai l’impression que sous ce régime les coûts des infrastructures sont doublés voir triplés à chaque fois.

  4. Comment le 2ème pont de Kayes coûte 36 MILLIARDS pour environ 500 m et le 3ème pont de Bamako au même montant pour 1600 m? Je note que les 2 ponts ont les mêmes largeurs.

  5. il ne faut pas que ce pont soit aussi le pont de la honte que aplha konare a construi à kayes et qui fait l’objet de grosse reparation presque chaque deux ans. Un pont doit pouvoir faire au moins un siècle. Alpha et djigue doivent rembourser les frais de reparation de ce pont.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here