Affaire du château de Kodié : Le chef de village dément les propos de l’honorable Député Ahamada Soukouna à la quête de popularité !

3

chateau-KodieKodié est un gros village de Diafounou dans le cercle de Yélimané. Pour fournir de l’eau potable à toute la population du village, il fut décidé à l’unanimité, d’un projet d’adduction d’eau et cela depuis 2008. En 2010, l’Association pour le Développement de Kodié, représenté par Manthia KOÏTA N°1,  a voulu édifier une autre adduction d’eau  avec l’argent que l’un de ses membres, Bassirou KOÏTA avait  détourné au détriment de l’Association des ressortissantes de Kodié en France d’une valeur de plus 60 000 000 F Cfa.

Craignant des heurts tant au village qu’en France, au sein des ressortissants, le chef de village sollicita et obtint du juge de Yélimané, la suspension des travaux par jugement N°156 du 17 Juin 2010 qui sera confirmé par Arrêt N° 49 du 22 Mars 2010 de la Cour d’appel de Kayes, Arrêt confirmé par l’Arrêt N° 57 du 18 Mars 2013 de la Cour Suprême.

 

Les réalisations, dont la démolition ordonnée par l’Arrêt N°34 du 18 Mars 2015, furent faites par défi à toutes les autres décisions ayant ordonné leur suspension.

 

Contrairement aux déclarations contenues sur les réseaux sociaux, la démolition du château n’a pas été ordonnée par ledit Arrêt. Même l’astreinte sollicitée par le chef de village au cas où l’Association ne s’exécute pas, n’a pas été ordonné.

 

L’Arrêt N°34,  bien qu’ayant force exécutoire, n’a pas été exécuté par le gagnant non pas par peur, mais par soucis d’une paix à venir.

 

Finalement, les auteurs des réseaux sociaux, au lieu d’éteindre le feu versent plutôt de l’essence dessus.

 

Certains députés en mal de popularité veulent par des tambours battants  faire de la publicité autour d’une décision pourtant juste et apaisante pour le village de Kodié. Le député qui évoque la corruption du président de la cour d’appel prend une grande responsabilité et sans doute son immunité lui sera levée sans l’apport des preuves de cette corruption par le chef de village de Kodié.

 

Lorsque le député Soukouna affirme s’opposer formellement à la décision de la cour d’appel de Kayes, il fait d’ailleurs une opposition inutile,  nulle part, il n’a été  question de la démolition du château d’eau.

NB : Système d’alimentation en eau potable du village de Kodiè (cercle de Yélimané)

 

–         1 château d’eau en béton de 100 m3  sur une hauteur de 12m

–         3 Forages équipés avec un débit de 12,6m/h

–         Environ 12 km de réseau hydraulique

–         18 bornes fontaines à travers le village

–         1 bâtiment d’exploitation avec un groupe électrogène de marque Härtz type 2 M41,15 KVA

–         Coût total : environ 322 millions de francs CFA

–         Financé entièrement par l’association des jeunes de Kodiè en France (AJKF) en collaboration avec le chef de village.

KayesInfos

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. moi je connait personnelment le dosier kodjie jais ete laba avec la radio kayira mais le probleme ces BATHALIE ki etait avocat de bassirou apre il est devenu ministre de la justice il etait mieu indike pour gere le probleme le juge bamassa ki a fait gagne tout les deux partie donc bref si kodjie v kil kace le chateaux de toute facon bassirou a toute sa famille en france et en plus etat cherche a faire des chataux donc ces a etet de prendre ces responsabilite

  2. AHAMADA SOUKOUNA CEST UN GROS MENTEUR TOUT CE QU.IL A DIT A PROPOS DE KODIE C.EST FAUX .IL VIENT DE DIOUCOULANOU SA MERE DE KODIE SON VILLAGE NATAL PERSONNE NE L.AIME .PARCE QU.ON LUI A DONNE DE L.ARGENT POUR DIRE NE PORTE QUOI IL EST DE COTE OPPOSE .IL A VECU EN FRANCE IL A ETE ELECTRICIEN IL N.AVAIT RIEN DU TOUT L.ORSQUE IL A ETE L.AMI DE ALHA OUMAR ON LUI A DONNE UN MARCHE IL A VOLE BEAUCOUP D.ARGENT.

  3. Effectivement nous ne sommes pas favorable de détruire ce château d'eau :mais résolument entre le population que le village vivre en fraternité! Un peuple un but une fois. Vive la paix

Comments are closed.