Campagne agricole : Perspectives favorables dans la région de Mopti

0

Campagne agricole : Perspectives favorables dans la région de MoptiSi les pluies se poursuivent jusqu’au mois d’octobre, les objectifs de production seront atteints.

Dans la Région de Mopti comme dans les autres parties du pays, la campagne agricole a débuté difficilement à cause d’un déficit pluviométrique. Aujourd’hui, la situation s’est normalisée et les travaux champêtres battent leur plein. L’état végétatif des cultures et l’aspect des champs sont bons.  Le constat a été établi par  une mission de supervision de la direction nationale de l’Agriculture qui vient de séjourner dans la région du 19 au 25 août.
Cette mission a sillonné les  cercles de Douentza, Bandiagara, Bankass, Koro, Djenné et Mopti pour y visiter des champs et rencontrer des paysans.
La tournée a débouché sur une rencontre de synthèse. Dans sa présentation de la campagne développée à cette occasion, le directeur régional de l’Agriculture de Mopti, El hadj Oumar Maïga, a noté que c’est dans la troisième décade du mois de juillet que la situation difficile de démarrage de la campagne liée à l’installation tardive des pluies s’est nettement redressée, permettant ainsi d’atteindre 100% des objectifs en cultures sèches.
Selon les notes techniques de la direction régionale de l’Agriculture, sur une prévision de 656.320 ha de semis en cultures sèches, les réalisations sont de 100%, en riz dont les semis sont en cours. Les superficies emblavées étaient de 356.489 ha soit  85% des prévisions.
Pour les légumineuses alimentaires, les réalisations ont atteint un niveau satisfaisant de 114% pour le niébé, 91 % pour l’arachide et 100% pour le voandzou (Tiganikourou) et le sésame (Bènè).

Selon les techniciens, à la date du 20 août, en terme d’emblavures, les réalisations  étaient supérieures à celles de la campagne précédente à la même période pour toutes les spéculations confondues. Le riz est au stade de levée feuilles pour 95 % des superficies réalisées. Pour les semis en bonne date pour les céréales sèches, les entretiens culturaux (premier et deuxième sarclages) et le démariage se poursuivent. Le mil et le sorgho sont au stade du tallage, le maïs à la montaison, le fonio et le niébé sont à la ramification.

Les paysans bénéficient comme par le passé du soutien des pouvoirs publics en termes d’appui-conseils et de mise à disposition des intrants subventionnés. Grace à la subvention publique, l’engrais est cédé aux producteurs au prix de 11 000 Fcfa contre 12 500 Fcfa.
La Région de Mopti compte 89.277 producteurs de céréales dont 8.179 femmes. 57% de ces producteurs ont bénéficié d’engrais subventionnés. Pour la présente campagne, 7 259 tonnes d’urée, 5 300 tonnes de DAP, 4 400 tonnes NPK et 1100 tonnes de PNT ont déjà été mis en place, soit un taux de réalisation de 55%. Les fournisseurs poursuivent les livraisons (Toguna SA, Arc-en-ciel, Faso Djigui  et SMCI).
La délivrance des cautions techniques aux producteurs des organisations professionnelles agricoles et aux chefs d’exploitations agricoles familiales approuvées par la profession agricole et ou par le conseil municipal, se poursuit normalement. La situation phytosanitaire est jugée relativement calme avec une présence négligeable de chenilles mineuses de tige à Diafarabé (cercle de Ténenkou). Les relevés hydrologiques sont marqués par une hausse de niveau sur le Niger et le Bani à la date du 20 août.

Le directeur régional de l’Agriculture, El Hadj Oumar Maïga, a répété que l’inquiétude majeure des producteurs et de l’encadrement technique se fondait sur l’installation tardive des pluies. Elle s’est totalement dissipée à partir de la troisième décade de juillet. Si les pluies se poursuivent jusqu’au mois d’octobre, les objectifs de production établis à environ 978.000 tonnes de céréales, toutes spéculations confondues, seront atteints.
El Hadj Oumar Maïga a remercié le ministère du Développement rural d’avoir équipé les agents techniques de la région de 50 motos en vue de rapprocher  l’encadrement des producteurs.
D. COULIBALY
AMAP-Mopti

PARTAGER