Commune Urbaine de Sikasso : Une médaille et un trophée décernés au Maire, Mamadou Tangara

0

« Celui qui fait du bien est une personne bien. Mais celui qui s’est reconnaitre le bien fait est beaucoup plus bien que celui qui a fait le bien ». Cette assertion sied bien aux populations de Sikasso qui ont répondu massivement de par leur présence, hier dimanche 06 mars 2016, à la cérémonie de remise d’un trophée de mérite et d’une médaille de récompense à leur maire, Mamadou Tangara. Un homme qui a rendu de bons et loyaux service pour le développement de la commune urbaine de Sikasso.

« Mieux vaut voir une fois que d’entendre cent fois ». Le stade municipal de Sikasso qui a servi de cadre à cette cérémonie de remise d’un trophée de mérite et d’une médaille de récompense au maire Tangara par l’Association des Jeunes Premiers du Mali(AJPM), était plein à craquer. En plus de la présence d’une marée humaine dans les gradins du stade, toutes les notabilités de Sikasso étaient présentes au présidium. Il s’agit entre autres : du gouverneur de Sikasso, Bougouzanga Coulibaly, le parrain de l’événement, Moussa Koné, et notamment le maire de Sikasso, Mamadou Tangara. Riche en couleur, la cérémonie était grandiose, belle, le tout alimenté par de très belles sonorités du grand artiste Abdoulaye Diabaté.

Le ton de la cérémonie a été donné par le président de l’Association des Jeunes Premiers du Mali(AJPM), Lassine Diarra. Il dira que, cette distinction est faite au maire Tangara suite au travail colossal qu’il a abattu pour le développement de la commune urbaine de Sikasso.

A sa suite, un film retraçant les réalisations faites par le Maire Tangara et son équipe a été projeté à l’assistance sur un écran géant. Nous pouvons énumérer  entre autres réalisations faites par le maire Tangara : le balayage et le ramassage des ordures du marché central ; l’enlèvement des dépôts anarchiques à travers toute la ville ; la construction de trois salles de classes, bureau, magasin et latine à Kamalé-Sirakoro ; la construction de trois salles de classes bureau, magasin et latrine à Flazambougou ; la construction de trois salles de classes bureau, magasin et latrine à Kaféla ; la construction de six salles de classes bureau, magasin et latrine au quartier Babemba ; la construction de six salles de classes bureau, magasin et latrine à Zandiougoula ; la dotation des écoles en matériels didactiques ; la création d’un jardin d’enfants à Bougoula-Hameau ; la clôture des écoles de Babemba à Sanoubougou ; de Bougoula-Hameau, de Kaféla ; la mise en place de 57 comités de gestion scolaires (CGS) dans les écoles publiques ; le paiement régulier des salaires des enseignants du 1er et 2ème cycle ; la formation des membres des CGS sur leurs rôles et responsabilités ; la formation des maîtres du 1er cycle au curriculum de l’enseignement fondamental (langues nationales) ; la participation de la commune à tous les forums sur l’éducation ; la construction d’un CSCOM à Bougoula – Hameau, Fama, Mancourani et Wayerma ; l’organisation et le développement de la mutualité dans la commune ; la construire d’un centre de santé multifonctionnel à Banankoda. La liste n’est pas exhaustive.

Le trophée accompagné par la médaille a été remis au maire Tangara par le Gouverneur de Sikasso, Bougouzanga Coulibaly qui a souligné que cet acte est la récompense du mérite. « Le maire Tangara mérite humblement ce trophée et cette médaille vu l’énorme travail qu’il a abattu pour le développement de la commune urbaine de Sikasso », a-t-il indiqué.

Le maire Tangara de dire : « je remercie Dieu. Je remercie mes parents. Cela fait 44 ans que je réside à Sikasso. J’appartiens à la population de Sikasso. Cette distinction est venue dans un système inattendu. D’autant plus, je travaille avec conscience. Mais, je ne mets pas dans ma tête pour que je sois jugé par l’entourage de tout ce qui observe. Parce que je travail travaille pour atteindre des objectifs : rien que satisfaire les besoins de mes populations de tout temps. Cette distinction est à l’honneur de la population de Sikasso. Je pense que cette distinction est le fruit du travail de toute l’équipe communale… ». Et le maire de rappeler : « cette distinction de l’AJPM vient trouver que j’ai déjà reçu en 2002 la médaille de chevalier de l’ordre national du Mali ».    

Mes ambitions pour le développement de Sikasso, poursuit-il, sont sans calcul. ‘’Mes collaborateurs me connaissent, je ne joue jamais à l’hypocrisie. Je suis près à me défaire de ma responsabilité de maire si cela remet en cause l’intérêt et le bien être des populations de la commune urbaine de Sikasso. Nous allons tout mettre en œuvre pour amplifier notre combat pour le développement de la commune urbaine de Sikasso’’.

En effet, la journée du dimanche 06 mars 2016 restera gravée dans les annales de l’histoire de la 3ème région, puisque c’est la toute première fois qu’n acte pareil se pose dans l’histoire de la gestion de la mairie de Sikasso.

Soulignons que des prix de reconnaissance ont été également décernés aux adjoints du maire : 1er adjoint Moussa Soungalo, 2er adjoint Touré Ramata Bagayogo, 3ème adjoint Youssouf Traoré, 4ème adjoint Brehima Coulibaly, 5ème  adjoint Yaya Cissé et également à l’honorable Salia Togola et à Ousmane Koné, ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable.

 Agmour, envoyé spécial

PARTAGER