Cri de cœur de Kolokani : Une agence BNDA tout de suite

0
BNDA

Jadis bassin arachidier du Mali avec Kita, le déclin de la production consécutive tire ses racines dans l’existence d’une substance toxique décelée dans l’arachide jamais prouvée scientifiquement.  Plombant les exportations vers l’Europe, principal débouché de l’arachide du Mali. Du coup, le gain des producteurs s’effondre et la pauvreté gagne du terrain. Conséquence : l’insécurité grandissante notamment des attaques à main armée et vols de bétail défraient régulièrement la chronique.
Kolokani court derrière l’ouverture d’une agence de la banque verte, la BNDA. Sachant tous les avantages y afférents : domiciliation de comptes, crédit agricole, entre autres. Pour l’instant, la BNDA n’en fait pas une priorité. D’autres citadelles sont jugées financièrement plus intéressantes. Mais les paysans ne s’avouent pas vaincus. Ils se battent pour obtenir gain de cause.
Georges François Traoré

PARTAGER