De l’incivisme à l’extrême : Le Maire adjoint de Fana, Lassine Traoré, déchire et piétine au sol le drapeau malien

2
Le Maire adjoint de Fana, Lassine Traoré
Le Maire adjoint de Fana, Lassine Traoré

Le 2e adjoint au Maire de Fana, Lassine Traoré n’est-il pas en train de se muer en terroriste sous l’œil indifférent des autorités sous-préfectorales, judiciaires, politiques, militaires et paramilitaires de la petite ville. En tout cas, le samedi dernier, Lassine Traoré, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a arraché publiquement et violement le drapeau malien du fronton d’un bâtiment public pour le réduire en lambeaux et le jeta par terre puis l’a piétiné avec des propos anti-maliens et des menaces de mettre la localité à feu et à sang. Cela, juste parce qu’il se réclame du parti au pouvoir. Donc, à cause des futilités politiques. Un acte qui doit amener le Sous-préfet, le CB de la Gendarmerie, le Maire et le Juge de Fana à réagir en lui ramenant à la raison ; car, personne, quelque soit son appartenance politique, ne doit pas s’estimer au-dessus de la loi jusqu’à porter atteinte aux symboles de la République, au drapeau national de Maliba.

Les faits remontent au samedi 14 octobre dernier, lors du passage de Ras Bath dans la ville, en partance pour Mopti. Ce jour là, les populations de Fana s’étaient fortement mobilisées pour réserver un accueil chaleureux à Ras Bath. Ainsi, pour donner un caractère solennel à l’événement, ses partisans du Rasta man avaient attaché des drapeaux tout au long de la route nationale qui traverse la ville de Fana. Chose qui provoqué une colère rouge chez notre élu qui s’est mis à arracher le drapeau accroché devant un cyber appartenant à un grand fan de rasta et un autre flottant sur le fronton d’un édifice public de la place pour les déchirer et chiffonner puis les jeter par terre avec des propos frisant le terrorisme.

Mais, selon nos informations, cette histoire de drapeau ne date pas d’aujourd’hui chez Maire-adjoint. En fait, bien avant, Lassine Traoré s’était toujours montré prêt à en découdre avec ses voisins à cause de ce drapeau qu’il ne voudrait pas du tout flotter sur les édifices publics de la localité de Fana.

En effet, selon un confrère bien introduit dans le milieu, « le Maire en question a arraché, froissé et jeté à la figure du Gérant du Cyber devant lequel le drapeau est accroché. Ce cyber est situé au bord de la route Bamako-Ségou au niveau de la Boulangerie du Niger. Ce geste de rage a été accompagné du geste abominable. Il a jeté le drapeau déchiré par terre et a marché dessus». Selon des proches du Maire en question, ce geste, il explique que ce drapeau est tenu par des militants URD, qui veulent faire de la récupération. Les observateurs s’indignent en disant que, quand on appartient au parti au pouvoir aujourd’hui, on peut faire subir aux autres ce qu’on veut dans l’impunité totale. Aussi, certains pensent que le RPM est devenu une épine dans le pied de Maliens.

Pour notre part, nous interpellons le Ministre de l’Administration Territoriale et son homologue de la Justice.

Mahamadou Yattara 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Quelle naïveté et quelle ignominie que de dérouler le drapeau national à un citoyen lambda ! Vous appréciez mal le degré de transgression de cet acte inqualifiable qui peut retourner contre ses auteurs .

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here