INPS de Kayes : Le nouveau directeur régional de l’Institut National de Prévoyance Sociale de Kayes, Ismaël Diarra, affiche ses ambitions !

3

Après un passage comme chef de service et chargé des relations extérieures de l’INPS, Ismael Diarra est le nouveau Directeur Régional de l’INPS. Il se sent bien fier de succéder à Seydou Siaka Diarra, l’homme qui a révolutionné l’INPS de Kayes aujourd’hui promu Directeur Général Adjoint National de l’INPS. Avec ses collègues, il prépare activement à préserver et à améliorer les acquis de son prédécesseur. Venant de Bamako où il a été chef de service accident de travail et maladies professionnelles (ATMP), puis chef à direction en charge des relations extérieures de l’Institut National de Prévoyance Sociale. Diplômé de l’ENA en Droit et détenteur d’un DEA en France dans la même filière, M. Diarra  se sent à l’aise dans la région et prêt à relever le défi pour le bonheur des retraités et des kayesiens.

KayesInfos : Bonjour Directeur, Comment se porte l’Institut National de Prévoyance Sociale de Kayes ?

Ismaël Diarra : Nous pouvons dire que tout va bien, dans la mesure où j’ai eu un prédécesseur qui a énormément travaillé dans la région. Donc en réalité avant moi il a presque que tout mis en place. Il nous appartient aujourd’hui de parfaire le service. Nous arrivons à recouvrir les cotisations et à servir les prestations comme il se doit.

KayesInfos : Quels sont les services que vous rendez aux usagers ?

Ismaël Diarra : Notre service est de couvrir les salariés des secteurs public et privé. Il comprend les branches suivantes : accidents de travail et maladies professionnelles, les allocations familiales etc. Les travailleurs indépendants peuvent adhérer volontairement aux couvertures des différents risques.

KayesInfos : Etant le nouveau Directeur de ce service, quelles  sont les vos perspectives pour cette année 2016 ?

Ismaël Diarra : Je tiens encore, une fois de plus à remercier mon prédécesseur qui travaillait en parfaite harmonie avec les employés et les retraités. Il a déjà érigé un bon soubassement. Nous allons préserver les acquis et puis les améliorer. Les cotisations doivent nous aider et nous comptons sur les uns et autres à payer à temps. Le rapprochement de la structure est l’une de nos priorités pour l’année 2016 notamment dans certains cercles et communes de la région.

 

KayesInfos : Votre dernier mot ?

Ismaël Diarra : Nous opérons pour le bien être de la population. Toutes nos  actions sont pour le bonheur des populations. Nous resterons attentifs à leurs préoccupations et leur satisfaction sera notre souci premier.

KayesInfos

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

Comments are closed.