Kidal : Le DDRK III appuie « ADAGH finances »

0
2

Le Programme de développement durable dans la région de Kidal phase III (DDRK III) a mis à la disposition de la caisse d’épargne « Adagh finances » 49. 280. 000 Fcfa.

Ce fonds permettra d’alimenter une ligne de crédit de 15 millions pour les AGR (activités génératrices de revenus) ; une ligne de crédit de près de 25 millions pour contribuer aux projets d’équipements soumis à la caisse par les artisans et une somme de 2 780 000 Fcfa pour soutenir le plan de communication de la caisse. La cérémonie de remise du chèque s’est déroulée lundi à la Chambre régionale d’agriculture de Kidal en présence du gouverneur de région, Salifou Koné. Il avait à ses côtés le responsable des opérations du programme du DDRK III, Alhousseiny Coulibaly, le président du conseil d’administration de la caisse « Adagh finances », Abdoul Karim Ag Taki, et son gérant, Dicko. Le constat le plus palpable, a souligné Abdoul Karim Ag Taki, est l’insuffisance d’institutions financières dans la région de Kidal. Alors que pour une promotion du développement économique, il a été démontré que les institutions de microfinance de proximité constituent un efficace outil financier dans la lutte contre la pauvreté. Ainsi des initiatives locales ont décidé de mettre en place un système de caisse d’épargne et de crédit au service des populations nécessiteuses, a-t-il expliqué. « Cette remise de chèque consacre une étape de mise au point d’importants appuis du DDRK à la caisse allant du renforcement des capacités et de compétences à la mise à disposition de lignes de crédit.

Le résultat escompté par le DDRK à travers les appuis à la caisse est de faciliter l’insertion des jeunes en dynamisant la micro et la petite entreprise artisanale », a expliqué Alhousseiny Coulibaly. Le responsable des opérations du programme a précisé que cet appui financier est destiné à créer un environnement permettant aux jeunes et aux femmes d’avoir de mieux en mieux accès à des crédits dans des conditions accessibles et de proximité pour eux, afin de bien mener les actions de réduction de la pauvreté en 8ème Région. Le gouverneur a félicité la coopération luxembourgeoise, le bureau « Proman » et l’équipe du programme qui « malgré des difficultés réelles ont tenu à maintenir le cap et apporter à nos communautés des appuis conséquents. « Nous saluons et apprécions à juste titre les efforts louables déployés par le DDRK depuis plus d’une décennie dans le cadre du développement de la région de Kidal », a dit Salifou Koné. l

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.