Mamadou Tangara, Maire de Sikasso à propos de la coupure d’électricité : «La manière d’agir de l’Edm n’est pas respectable…»

1
Mamadou Tangara Maire de Sikasso
Mamadou Tangara Maire de Sikasso

En marge de la conférence nationale de l’Adéma-Pasj, le Maire de la Commune urbaine de Sikasso, Mamadou Tangara, a réagi par rapport à la coupure d’électricité dans les différentes structures de la mairie et à travers la ville de Sikasso. Dans l’interview qui suit, il s’insurge contre certaines pratiques mafieuses de l’Edm dans sa zone.

Le Katois : La Commune urbaine de Sikasso est plongée dans le noir. Comment l’expliquez-vous ?

Mamadou Tangara : D’abord, je tiens à préciser que ce n’est pas toute la Commune qui est plongée dans le noir, mais plutôt certaines structures de la mairie. Cela est dû à une incompréhension entre l’Energie du Mali (Edm) et la mairie de Sikasso dans la fourniture de l’eau et de l’électricité. Pour la gestion de l’eau, il n’y a plus de problème, parce que nous sommes en règle avec la Somagep. Quand nous venions aux affaires, j’ai été saisi par les responsables de l’Edm et le montant indiqué était soumis effectivement à réflexion. Le problème est que certaines charges que l’Edm réclame à la mairie, sont effectivement à la charge de l’Etat. Car, des infrastructures appartenant à la mairie avaient été réquisitionnées en 2002 par l’Etat, à la faveur de la Can 2002. J’ai attiré l’attention des responsables de l’Edm afin d’analyser ce problème. Dans les archives de la mairie, un compromis avait été trouvé entre l’Edm et la mairie. On était convenu de payer ces arriérés par une compensation en nature qui a été approuvée en délibéré lors du conseil municipal. C’était un soulagement dans la mesure où nous avons manifesté notre volonté de payer les arriérés. Sur les cinq zones prévues pour la réhabilitation, 250 parcelles étaient réservées à l’Edm en guise de compensation, soit un ratio de 50 parcelles par zone. La parcelle était cédée à 400 000 FCfa environ. Donc, il fallait faire un rapprochement comptable pour démarrer les opérations de morcellement.

Qu’est-ce qui a fait alors que les choses ont brusquement tourné en un conflit ouvert entre l’Edm et la mairie ?

Pendant que nous étions en train de finaliser le processus, il y a une branche syndicale de l’Edm qui nous a saisis pour nous signifier que les prix d’acquisition desdites parcelles étaient élevés. Je leur ai répondu que ce n’était pas le moment de le dire. Après, c’est une mise en demeure de payement des arriérés que j’ai reçu de l’Edm. Je dis que cela n’est pas normal et qu’il faut qu’on se retrouve pour se parler, parce qu’on était parvenu à trouver un accord de principe.  Et subitement, si l’Edm change de veste, on ne comprend plus rien. C’est ainsi qu’on s’est retrouvé et ils nous ont signifié que l’Edm n’était plus dans la logique de compensation en nature. Donc, je leur ai signifié que l’idée de l’ancienne équipe communale avait été entérinée en conseil communal et qu’il nous fallait soumettre la nouvelle donne au conseil communal. Le jour où on devait poser le problème en session, l’Edm est venue ce même jour pour couper l’électricité de la mairie. C’est ainsi que le conseil a réagi pour les en empêcher. Une semaine plus tard, ils ont coupé l’électricité à la mairie et dans certaines structures de la mairie. Qu’à cela ne tienne, nous avons continué les discussions et je leur ai signifié que si l’Edm n’était plus dans la logique de compensation, qu’il nous notifie cela par un écrit officiel et comme ça, nous allons faire un moratoire de paiement des arriérés de 2010 à 2013. A partir de 2013, je m’engage à payer régulièrement mes factures mensuelles d’eau et d’électricité qui constituent des charges obligatoires, au même titre que les salaires du personnel. Ils étaient d’accord avec ce principe et les procès verbaux des réunions en témoignent.

En dépit de tout ce que je viens dire, la mairie de Sikasso ne saurait être responsable des quatre vingt dix millions d’arriérés occasionnés par l’Etat sur les cent soixante millions. Aussi il y a une précision de taille : les cinq années qui ont précédé notre arrivée à la tête de la mairie, aucune facture n’a été payée par mes prédécesseurs. Les archives sont édifiants, aucun paiement des charges d’eau et d’électricité en cinq année d’exercice ! En plus de cela, il y a eu des consommations abusives au Stade municipal. Les arriérés seulement en eau se chiffrent à soixante dix millions de francs Cfa.

Que préconisez-vous afin que les pauvres populations ne soient pas victimes collatérales de cette situation ?

Le seul moyen de finir avec ce problème, c’est le dialogue. Le dialogue est nécessaire et il est impératif qu’on se comprenne. Il faut que les arriérés que l’Edm nous réclame, aient une justification réelle. Il faut également que les responsables de l’Edm comprennent que le fait de couper l’électricité n’est pas un acte responsable à l’égard de la population qui s’interroge toujours. Parce que les structures communales privées d’électricité sont l’émanation du peuple. La manière d’agir de l’Edm n’est pas respectable, car et ses agents ne sont animés que par le seul désir de recouvrir l’argent qui leur est dû. Ils s’en foutent éperdument de ce que la population peut encourir comme souffrance. Aujourd’hui, la population est en train de grogner à cause de la non-satisfaction des engagements pris par l’Edm face aux éclairages publics. Ces populations payent leur redevance, mais sur mille et quelques foyers, plus quatre cent ne fonctionnent pas. Or, il y a un contrat entre l’Edm et la mairie qui stipule que les fonds des redevances doivent être gérés par les deux parties. Mais, à la date d’aujourd’hui, nous ne savons pas, à la mairie, la destination de ces fonds. Cette situation est déplorable actuellement à Sikasso et la population s’insurge, parce qu’on lui prélève de l’argent. Les feux tricolores ne fonctionnent plus et on accuse, à tord et à travers, la mairie qui ne sait nullement pas où vont ces sommes. On a tout fait pour en être au courant, mais en vain.

Réalisée par Mamadou DIALLO     

PARTAGER

1 commentaire

  1. IL YA PAS PLUS ESCROT QUE SE MESIEUR,IL A VENDU TOUT LES ESPACES VIDE DE SIKASSO ET MEME LES ESPACES VERT .TANGARE=adama SANGARE

Comments are closed.