Niono : Plus de 66 hectares de canne a sucre partent en fumée

0
1

Un champ de canne à sucre de la société Sukala-SA à Séribala a été détruit le 28 novembre dernier, précisément au « Pivot A ».

L’incendie, d’une rare intensité, a ravagé plus de 66 hectares de canne à sucre. Les flammes ont également endommagé des installations électriques. Après le sinistre, le préfet du cercle de Niono, Seydou Traoré, s’est rendu sur place en compagnie du maire de Niono et de responsables de la sécurité de la zone. La délégation s’est d’abord rendue à l’usine avant de rallier le champ incendié situé à une quinzaine de kilomètres de là. Elle était guidée par le chef de centre de l’usine, Adama Bolezogola. Les causes du sinistre restent encore inconnues. Mais en attendant, le préfet a jugé nécessaire de prendre des dispositions pour éviter la réédition d’une telle catastrophe. Pour cela, la population a besoin d’être sensibilisée sur les enjeux. Dans cette optique, il a suggéré aux responsables de l’usine de renforcer leur rapport de collaboration avec les autorités communales. Au cours d’une rencontre avec le délégué du personnel et les responsables syndicaux de la société, le préfet a prodigué d’autres conseils susceptibles de favoriser une prise de conscience et d’inciter à vigilance afin de protéger le domaine de l’usine. Les enquêtes sont en cours pour déterminer les causes de l’incendie. Elles sont menées par la brigade de gendarmerie de Niono. Selon la brigade de gendarmerie, c’est une société privée de gardiennage dénommée « Mladic » qui est chargée du gardiennage des lieux. Cet incendie est survenu à la veille du lancement officiel de la campagne 2011-2012 de Sukala.SA. L’événement qui est prévu pour aujourd’hui est placé sous la présidence du ministre de l’Industrie, des Investissements et du Commerce. Au cours de son séjour, Mme Sangaré Niamoto Ba visitera les champs de canne à sucre de Séribala, le projet N- Sukala. SA, l’usine de sucre de Dougabougou et rencontrera les cadres de N-Sukala.

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.