Remise des véhicules, ambulances et Motos ambulances à cinq districts sanitaires de Kayes par le projet MEDIK.

1

‘’ Oui le projet va réussir, nous n’avons pas le choix sinon nous avons trois choix : le premier le succès du projet, le deuxième le succès et  le troisième le succès ‘’ dixit le gouverneur de Kayes.

Le ministère canadien des affaires mondiales à travers  le projet MEDIK (Evacuation des mères dans cinq districts de Kayes) a fait un don   de 05 véhicules de supervision, 03 ambulances et 44 motos ambulances à cinq districts sanitaires de la région à savoir : Bafoulabé, Diéma, Nioro, Oussoubidiagna, et Yelimané.

La cérémonie de remise s’est déroulée le mardi 24 janvier 2017 à la direction régionale de la santé  en présence des autorités administratives de Kayes, des districts bénéficiaires, des autorités politiques, coutumières et religieuses.

Ce don d’une valeur de 318.203.553 FCFA servira à réduire le 1er  et 2e  retard dans la référence évacuation des femmes enceintes des districts sanitaires bénéficiaires.

Pour  le représentant de l’ambassadeur du Canada au Mali  Amandou Bingaly,  « le Canada est un partenaire important de développement au Mali donc la coopération entre les deux pays est axée sur des domaines précis, qui sont basés sur les priorités identifiées par le gouvernement du Canada et celui du Mali en complémentarité avec les autres partenaires ».  « Cette coopération a-t-il ajouté, intervient dans plusieurs domaines et la santé est le domaine prioritaire, les interventions en santé font 46% des interventions globales au Mali ».

Selon le Gestionnaire du projet MEDIK Dr Soumaila Laye Diakité «  le coût total du projet est de 08 milliards quatre cent cinquante cinq mille millions  six cent trente trois  mille quatre cent FCFA ».

Dans un ton engagé, le chef du projet  a ajouté que   le résultat ultime visé par le projet est de contribuer à la réduction de la mortalité maternelle OMD5, Néo natale et l’OMD4 dans les cinq districts d’intervention.

Pour sa part, le directeur national de la santé Dr Oumar Guindo a exhorté les districts bénéficiaires à en faire bon usage.

Le gouverneur de région M Babahmane Maiga a remercié le donateur et a promis que ces équipements roulants seront utilisés à bon escient  en ces termes : « Oui le projet va réussir, nous n’avons pas le choix sinon nous avons trois choix : le premier le succès du projet, le deuxième le succès et  troisième le succès » a lancé le Chef de l’exécutif régional et de poursuivre en appelant les professionnels de la santé, les collectivités bénéficiaires à la sensibilisation  de la nécessité de les empreinter.

Auparavant un sketch théâtral pour montrer l’importance de la prise en charge de la femme enceinte à l’hôpital a égaie  la foule présente lors de cette cérémonie de remise. La remise des clés aux districts bénéficiaires par le gouverneur a mis fin à la cérémonie.

Il est à rappeler que le projet MEDIK a vu le jour en 2015 et prendra fin en 2019.

Michel Yao

 

PARTAGER

1 commentaire

  1. Merci M. le président pour tous vos efforts
    Merci. M. le Ministre pour votre effort pour la valorisation de la carte Nina.
    Merci M. le DG, de la Police Nationale votre effort est salutaire.
    Le réseau de 5000 à 10000 francs est fermé pour l’acquisition de la carte d’identité nationale, d’autres réseaux sont ouverts à Ségou :
    • Poste de contrôle Ségou- Konombougou, route RN6
    • Section voies publiques plus particulièrement 2ème Arrondissement

    Poste de contrôle Ségou- Konombougou, route RN6
    Les cars de transport voyageurs restent bloquer pour les 500f que les agents collectent pour le contrôle des pièces, les jeunes et les femmes rurales sont généralement des victimes, chaque car ou mini car laissent 3000f le minimum, sur cette route les motos volées sont généralement conduites à Fana et à Bamako sans résistance.
    Section voies publiques plus particulièrement 2ème Arrondissement
    Cette section rattachée au 2ème Arrondissement agit de la sorte :
    – Les Patrouilles nocturnes, à partir de 21h à 1 heures matin, les motos et les véhicules personnels sont toujours interceptés pour contrôle des pièces des engins mais pas de contrôle de pièces pour les usagers car ils savent que les cartes Nina sont dans les poches, ces interventions sont négociées avec 5000f sans reçu avec les voleurs de moto, 6000 avec reçu quant aux vrais propriétaires, on amène les pièces le même jour ,on paye l’amende pour « défaut de vignette », quant aux véhicules c’est autre chose , tu verses l’argent et l’engin est automatiquement remis sans contrôle de conformité, quel paradoxe ?

    – L’auto route l’an 2000 est devenue la voie privée pour la police ségovienne, 5m de circulation de sens interdit n’est pas tolérable, sanctionné par 2000f voire 5000F amande sans reçu.
    A partir de 1h 00 du matin, la page des policiers est tournée et les grands voleurs continus sur le chemin jusqu’à 6h00 du matin, preuve chaque jour les motos et les matériels sont volés aux domiciles et dans les magasins, Les cars de transport passagers passent la longueur de la journée à payer 2000f sans reçu pour stationnement au bord du goudron, cette population de Ségou aux yeux impuissants mérite un soutien.
    Moi observateur, j’ai le devoir d’informer les acteurs concernés : Ministre de la Sécurité et la Protection Civile, autorités admiratives, autorités communales et usagers.
    Merci pour votre contribution.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here