Restitution de l’inventaire national des points d’eau moderne à Kayes

0

9000  PEM (Points d’Eau Modernes) environ recensés dans la région de Kayes en 75 jours par la Direction Régionale de l’Hydraulique. Ce grand inventaire a conduit les équipes d’enquêtes de la direction dans toutes les villes, villages et hameaux de la région a affirmé le nouveau directeur de l’hydraulique, Bala  Traoré.

Selon le conseiller aux affaires économiques et financière du Gouverneur de région, Moussa Ali Maïga, cet inventaire « se justifie entres autres par le besoin d’actualisation de la situation des PEM en région de Kayes, le besoin de renforcement du système d’information sur le sous secteur de l’eau par une  mise à jour de la base des données et l’intégration de ces données dans la base SIGMA. »

Dans un proche avenir ce travail permettra l’arrimage des données collectées avec celles de la base SIGMA, le transfert des technologies aux collectivités territoriales, le suivi périodique des PEM et la possibilité de passage à l’échelle du test de qualité de l’eau, a ajouté le directeur régional de l’hydraulique.

Cette restitution a eu lieu ce lundi 07mars 2016 dans la salle de conférence du Gouvernorat en présence des responsables des services techniques, des autorités politiques et administratives de Kayes.

Pour rappel en 2014 l’Organisation Néerlandaise de Développement (SNV) en collaboration avec le la Fondation Akwo a initié une expérience dans 4 communes de Koulikoro pour la collecte des données et le suivi du fonctionnement des points d’eau modernes. Au regard des résultats positifs de cette expérience pilote, la Direction Nationale de l’Hydraulique a décidé, en partenariat avec le SNV, la Fondation Akwo, l’UNICEF, la Kfw et l’ambassade de Suède, l’inventaire national des PEM des régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti et le District de Bamako dans une première phase et les régions du nord dans une 2ème phase.

On n’appelle Point d’Eau Moderne (PEM) l’ensemble des puits cimentés à grand diamètre, les forages équipés de pompes à motricité humaines (PMH) et les adductions d’eau.

KayesInfos.

 

 

 

 

PARTAGER