Village de Kodié dans le cercle de Yélimané : Suite à un conflit fraticide, la justice ordonne la fermeture d’un château d’eau et la démolition des bornes fontaines

23
Suite à un conflit fraticide, la justice ordonne la fermeture d'un château d'eau et la démolition des bornes fontaines
ci-contre le château d’eau

Face aux hommes de presse, le porte-parole des ressortissants du village de Kodié à Bamako, Oumar Koïta n’a pas caché son étonnement et son écoeurement face à cet imbrogolio judiciaire et fraticide qui dure depuis une dizaine d’années. A le croire, ce sont certains habitants dudit village avec à leur tête le chef de village qui ont saisi la  justice afin de démolir toutes ces infrastructures financées à plus de 400 millions de FCFA par les fils de la localité installés à l’exterieur.

Nos frères  qui sont en France en Espagne et un peu partout à travers le monde, se rendant compte que leurs parents ont soif et qu’ils n’ont pas accès à l’eau potable,  ont pu cotiser environ 400 millions de FCFA pour construire un château d’eau. Qui, en plus des habitants de la zone ravitaille même des villages frontaliers mauritaniens ” a  expliqué M.Koïta. A le croire, c’est suite à un confit de personnes entre quelques habitants du village de Kodié que l’affaire s’est retrouvée au tribunal. Car ajoutera t-il, certains villageois étaient opposés  à  la construction de l’insfrastructure et avaient  instruit  la fermeture du château et la destruction des  bornes fontaines. Cependant, le conférencier a regretté que malgré toutes ces réalisations faites sur place et le bien fait de cette eau potable dont toute la population bénéficie que la justice ait suivie récemment la voie des opposants au projet.

C’est pourquoi, il a demandé au nom de ces parents, aux plus hautes autorités de prendre les mesures idoines pour préserver cet investissement précieux pour la communauté.

” Avant que l’affaire n’arrive à ce  niveau, on avait informé l’ancien ministre de l’Administration territoriale d’alors, le général Kafougouna Koné  sur les intentions de ceux qui ne souhaiteraient pas la réalisation de ce projet, il a ordonné à toutes les autorités politiques administratives de   faciliter la tâche à nos expatriés par la réalisation de ces insfrastrucures. Depuis que les travaux ont été faits en toutes quiétude jusqu’à cette recente décision de la justice ” a regretté Oumar Koïta.

Djibril Soumaré, un ex-migrant, qui  a contribué à hauteur de 3 000 euros soit près de 2 millions de FCFA pour la construction dudit château, ne cache pas  son incomprehension face à l’attitude   de ces parents.

En déboursant cette somme, malgré que ma famille ne soit pas sur place, je me suis dit que c’est une manière pour moi d’aider mon village d’origine et au délà mon pays. Aujourd’hui je suis écoeuré d’apprendre que cet investissement ne servira plus à rien ” a ajouté M. Soumaré. Il se trouve aujourd’hui   que les députés de la région de  Kayes ont été saisis par les ressortissants.

Kassoum  THERA

PARTAGER

23 COMMENTAIRES

  1. Originer de set regions de yelimane
    Je pris halla soubana houha ta’halla que le conflit prend fin et que no perre nous le rent comme au temps de no arrierre-grand PARENT TOUS LE MONDE MAINS DANS LA MAINS VERS LE FUTURE

  2. Nous ne cône pas nom de bob à kodie on ce pas ou tu via tu te ferme ok

  3. C qu’ils ont payé maliwe pour écrire de mensonges ce n’est pas normal à propos de château d’eau à kodie vous pouvez y aller à yelimane à kodie pour se renseigner avant de dire ne porte quoi. Pour détruire ce château il ya une raison ok merci

  4. Comme dirait un proverbe bambara au moment ou les autres achete le cheval vous vous discuter sur sa Quai regarder autour de vous les kodienko vous allez voir que tout le monde est bien avancé dans le développement de leurs villages vous êtes le seul qui pensent toujours aller gaspiller votre argent dans la justice qui est corrompu en avance donc si vous avez une tête ou un coeur pensez a vos migrents qui veulent faire bouger les choses au lieu de détruire à bon attandeure salut

  5. Tolérance à raison tout ce qui a été dit fausse à propos de château d’eau à kodie. Mr koita à menti il dit qu’il y a un un château c’est archi faux nous sommes de kodie il y en à 2 château celui de village et opposant arrêté de dire ne porte quoi.

  6. L’information elle même est erronée et partiale.Comment on peut démolir l’unique et seul château -d’eau d’un village? C’est parce qu ‘il y’a a deux:l’un construit sous l’égide du chef du village et celui qui est à démolir sous l’égide des gens qui n’adhèrent pas à la cause villageoise et s’opposent au chef de village.Comme vous le dites un conflit fratricide,cela suppose qu’il y’a deux partis donc le parti du chef de village et ses opposants.Au de ATT au Mali tout est possible dès l’instant qu’on a de l’argent au lieu de réunir la population .Si 400 millions ont été dépensés pour construire ce château de la discorde plus de 400 millions ont servis de pot de vin pour l’autorisation de son édification.Cette situation pouvait générer une guerre civile au sein du village.La vérité est qu’après quinze ans de conflit est que tout le monde adhère à la même et unique cause celle du chef du village.

  7. Le juge qui a ordonner la destruction de e château d’eau nous trouvera sur son chemin nous les responsables es associations villagoies n’allons jamais l’accepter même qu’il n’est pas de chez nous c’est inacceptable espérons que sa sois une blague nous allons tous de suite saigir les autorités administratives conserne pour cela

  8. Qu’il y a d’eau ou pas ont ne détruit pas infrasucture pareil ont peut le déplacer s’il y d’autres endroit plus promoteur en eau mais ont ne le dtruit pas .qu’il y a même 3 châteaux d’eau dans un village où est le problème n’maremou kha sabari .qu’elle est le juge qui ordonne la destruction d’un château d’eau au mali ? sa c’est qu’elle justice et aussi qui demande que l’on ferme un château d’eau même qu’il est sec

  9. Que pense vous la jeunes kodie o’na pris 20ans de retard parporaeu d’otre villagesoi!!!. Réveil vous plus vite pousible on ne pouvez pas contine commi ça en pousible kodie 70% veux paix a kodie pourquoi pa nous. On ne fatigue vraiment fatigué !

  10. je pense que démolir ces infrastructures est une décision bette de la part du juge et qui n’abouti pas à la solution entre ce peuple

  11. Mes frère on n’a raté ça ce ne pas la bonne ide pour les peuple du kodie!!!!

  12. je veux dire qu.on a jamais vu 2 chateau d.eau dans un village au mali.2 chef de village aussi mais la justice est conroppu .

  13. moi je suis de kodie il n.ya pas d.eau dans cet chateau il cherche la merde ce sont des menteurs on a jamais vu é chateaux d.eau dans un village au mali.

  14. Ce n’est pas étonnant venant des sarakolés. Eux ils voient la vie autrement.
    Et c’est sur que la partie qui a obtenue la fermeture et la démolition judiciaire de cette oeuvre ont du débourser beaucoup d’argent pour amener le juge à prendre cette décision.
    cette animosité ou adversité fraternelle ne conduis nulle part.
    Il faut que cela s’arrête.

    • Que l’ETAT rachete les deux forages avec le village , cet argent servira à faire des Ecoles , un centre de sante , un centre de formation ( valeur ajoutee sur nos produits agricoles) pour les filles et femmes du village ou un centre d’animation pour jeunes . PAS DE DEMOLITION

  15. Ce n’est pas étonnant venant des sarakolés. Eux ils voient la vie autrement.
    Et c’est sur que la partie qui obtenue la fermeture et la démolition judiciaire de cette oeuvre ont du débourser beaucoup d’argent pour amener le juge à prendre cette décision.
    cette animosité ou adversité fraternelle ne conduis nulle part.
    Il faut que cela s’arrête.

  16. Pauvres les immigrés qui veulent fait avancer leurs peys voilà les sans coeur qui veulent détruire est ce que vous savez quel souffrance font ces migrant pour faire avancer leurs villages leurs régions leurs peys les sans coeurs les sans fois vous détruisez ça pour quel conflit n’oubliez pas ont dit que l’eau est source de vie donc ne détruits pas le travail de plusieurs années de ces migrants surtout pensez à ces femmes qui vont puisé l’eau à des dizaines de kilomètres

  17. mensonge il n y a pas d eau de forage dans ce château il faut aller vérifier c est simple

  18. On tire de l’avant, d’autres par tous les SAINTS DIEUX te tirent en arriere pour LEURS EGOS.
    KABAGO.

Comments are closed.