Agro-industries : Les prouesses du Groupe Toguna

1
Seydou Nantoumé
Seydou Nantouméact

En prélude à la fête du travail, le Groupe Toguna a initié une journée « portes ouvertes » à l’intention de la presse nationale, le 28 avril dernier. Objectif : faire découvrir à l’opinion publique la qualité de ses productions, le processus de production et celui de la livraison. Toguna Agro-Industries est une entreprise spécialisée dans la production d’engrais agricoles.

Entre visites guidées et échanges avec différents responsables du Groupe Toguna, les participants ont pu se rendre compte de l’immense investissement d’un compatriote, qui a de réelles ambitions pour son pays. Seydou Nantoumé veut faire du Mali une puissance agricole. Et pour cela, il ne lésine sur les moyens.

De Banankabougou à la zone aéroportuaire où un grand complexe industriel est en train d’être bâti sur 36 hectares, le Groupe Toguna multiplie les projets et s’impose comme une véritable alternative pour le développement agro-industriel de notre pays et de la sous-région. Une usine de traitement du phosphate de Tilemsi, une usine de transformation de l’huile de vidange en carburant, une usine d’assemblage de matières premières d’engrais, un laboratoire équipé et un département logistique sont entre autres les infrastructures qui font la fierté du Groupe Toguna.

Pour faciliter une utilisation adéquate du phosphate de Tilemsi, Toguna Agro-Industries a décidé d’aller vers la création d’unité de granulation. Cette nouvelle unité basée dans la zone aéroportuaire produira jusqu’à 40 tonnes par heures et permettra la création de 150 nouveaux emplois. Toguna est la 1ère société à entreprendre une production d’engrais agricoles en granulé.

L’usine de transformation de l’huile de vidange en carburants est un des projets phares du Groupe Toguna. Le Coordinateur du Système de Management de Qualité (SMQ), Hamat Macina, disait qu’à Toguna « désormais rien ne se perd, tout se transforme… ». Ce projet présente de belles perspectives avec une production de 16 barils par jour, soit 3200 litres. Toguna dispose également d’un parc logistique qui lui permet de respecter ses engagements vis-à-vis des partenaires et des clients ; plus de 350 camions connectés à un système de géolocalisation.

Aussi, un laboratoire moderne met les produits Toguna à l’abri des spéculations. Il est au service du Groupe Toguna dont la qualité des engrais agricoles dépasse les frontières nationales. Le laboratoire permet également d’effectuer des contrôles en permanence afin de s’assurer de la qualité des engrais livrés.

Enfin, Toguna Agro-Industries est la première unité de production d’engrais au Mali. Leader sur le marché national et dans l’espace UEMOA, Toguna Agro-Industries produit 400.000 tonnes d’engrais agricoles par an et emploie 900 personnes. La société consacre 60% de sa production aux besoins des paysans maliens et 40% à ceux de la sous-région, notamment le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Niger, Le Sénégal, le Bénin et Guinée.

 

Les vérités de Nantoumé…

A 49 ans, Seydou Nantoumé est à la tête d’un empire agro-industriel de plusieurs dizaines de milliards de FCFA. Le PDG du Groupe Toguna explique avec une certaine aisance son parcours et celui sa société dans le but, dit-il, de servir d’exemples à la jeune génération. « A Toguna, tout ce que vous avez vu est le fruit du travail… », a-t-il martelé dans un mélange de français et de bambara. Il a tenu à informer les journalistes sur deux sujets majeurs notamment les actionnaires de sa société et la qualité des engrais de Toguna Agro-industries.

Toguna a quatre actionnaires principaux parmi lesquels ne figure pas l’ancien chef d’Etat, dont le nom a été malencontreusement associé à la société de Seydou Nantoumé. Qui assure que Toguna est le fruit de son travail.

Ensuite, des bruits ont couru çà et là pour dire que les engrais de Toguna ne sont pas de bonne qualité. Pour toute réponse, Seydou Nantoumé a simplement renvoyé ses interlocuteurs aux résultats et aux distinctions accumulés. Mais pour couper court à ces pratiques, le PDG de Toguna Agro-Industries affirme sans ambages que ces informations non fondées viennent de ses concurrents. Bref, Toguna est tout simplement victime de son succès.

Idrissa MaĂŻga

 

 

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.