Batteuse Mali : Un atout pour la mécanisation agricole

1

Dans une interview exclusive accordée à votre hebdomadaire d’information générale, Batteuse-Mali s’est  prêté  à nos questions, afin d’informer les acteurs du monde agricole sur la mission et les opportunités qu’elle offre au Salon international de l’agriculture, SIAGRI 2016.

« La mécanisation de l’agriculture est possible grâce à la gamme des machines agricoles que sont : la batteuse de riz, les repiqueuses, les semoirs, les motoculteurs etc. Présents au salon international de l’agriculture SIAGRI, représenté au Mali, à Ségou, par la  Société Cheick Sadibou Ballo, à l’immeuble Gaoussou Haïdara, nous importons les machines agricoles de la Chine que  nous adaptons à la réalité du terrain. Nous reconnaissons les efforts du gouvernement, grâce à la subvention  que L’Etat  accorde au dédouanement des matériels agricoles et le programme WAAP de la BAD. C’est elle qui nous a déniché de Niono, nous à mis à découvert. Notre objectif est réduire le temps de repiquage, à une semaine par hectare, avec un rendement de 120 sacs à l’hectare, donc  augmenter le revenu de riz à travers un bon semis. Cela permet  d’accroitre le revenu des exploitants sur les cultures, et par conséquent à lutter contre l’autosuffisance alimentaire et la pauvreté ».

Alassane Cissé

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.