Inauguration de l’usine Eléphant vert : Le géant du bio fertilisant s’installe

0

La nouvelle filiale du groupe Éléphant vert, l’usine d’engrais organique de Ségou a été inaugurée le 31 mai dernier dans un climat festif. Bâtie sur une superficie de 6 hectares, la nouvelle unité a couté 5 milliards de F CFA pour une capacité de production de 50 000 tonnes.

Située dans la Commune rurale de Pelengana, le groupe Elephant vert a choisi le premier jour de l’hivernage pour solennellement ouvrir sa nouvelle usine de fabrique d’engrais.

C’était sous la coprésidence du ministre de l’Agriculture, Kassoum Denon et son homologue de l’Industrie et du Commerce, Abdel Karim Konaté, en présence de la directrice France du groupe Eléphant vert et d’une foule d’opérateurs économiques et de représentants d’associations paysannes du Mali

Au cours de cette cérémonie d’inauguration, toutes les autorités administratives et politiques qui ont pris la parole n’ont pas manqué de saluer l’ouverture de cette usine qui va donner un nouvel élan, non seulement à l’économie du Mali, mais aussi à l’agriculture malienne.

Construite sur une superficie de 6 hectares, l’usine a couté près de 5 milliards de F CFA. Elle a une capacité de production de 50 000 tonnes d’engrais par an, mais peut produire jusqu’à 100 000 tonnes.

L’usine comprend un bâtiment administratif, des équipements et installations modernes, des magasins de stockage, une unité de granulation qui a une capacité de production de 10 tonnes par heure et peut atteindre 25 tonnes par heure et emploie cent personnes dont 90 % de la région de Ségou.

De l’avis de la directrice Pays, Mme Hoobeke Oumou Sidibé, le groupe Eléphant vert compte faire du Mali une puissance agricole dans la sous-région en sécurisant son approvisionnement en intrants agricoles.

Après la coupure du ruban symbolique, une visite guidée de la directrice s’en est suivie sur le processus de fabrication de l’engrais jusqu’à l’emballage.

Albert Kalambry

 

PARTAGER