Kafo Jiginew et le monde agricole : 200 tracteurs mis Ă  la disposition des paysans

2

Kafo-Jiginew-tracteurEtablissement financier dédié au monde rural, car il a été créé grâce au monde rural, d’où la création en 1987 de son premier siège social à Koutiala durant 20 ans qui, par la suite, a été transféré à Bamako en 2008, aujourd’hui, grâce à un partenariat avec la BOAD, Kafo Jiginew a pu mettre à la disposition des paysans et autres producteurs agricoles de ses zones d’intervention plus de 200 tracteurs, plus de 10.000 prêts de bœufs de labour et plusieurs autres équipements agricoles.

 

Les évaluateurs de la Boad ont fait le bilan d’un premier prêt qui s’élevait à 1 milliard 500 millions de Fcfa, ce qui a fait que Kafo Jiginew a eu un second prêt de 3 milliards 500 millions de Fcfa. La bonne exécution de ce premier prêt fait que l’initiative a été classée projet phare de la Boad au Mali en 2014. Pour en savoir plus sur les actions de Kafo Jiginew dans le domaine agricole, nous avons rencontré le Directeur général adjoint Ibrahima Keïta, qui nous a détaillé les quelques pistes explorées par Kafo Jiginew dans le monde rural, qui connaît un réel problème de financement.

 

Ibrahima KeĂŻta, après avoir saluĂ© notre dĂ©marche au nom de son Directeur gĂ©nĂ©ral David Dao, le fait de venir Ă  eux pour avoir des informations, nous a dit que Kafo Jiginew se porte bien malgrĂ© la crise multiforme qu’a connue notre pays. Car, selon lui, ce n’est pas donnĂ© Ă  tous les Ă©tablissements financiers de rĂ©sister Ă  une crise de ce genre. «Kafo Jiginew se sent très bien. Lors de notre AssemblĂ©e gĂ©nĂ©rale, nous avons prouvĂ© que l’institution se porte bien avec de très bonnes perspectives grâce aux efforts conjuguĂ©s de  655 salariĂ©s, de 327 Ă©lus, de plus 344.000 membres et la confiance de tous nos partenaires. Kafo Jiginew soutient l’agriculture, pour ne pas dire le monde rural. Et cela ne date pas d’aujourd’hui ; c’est une structure nĂ©e dans le monde rural, d’oĂą sa force. Il n’est un secret pour personne que financer le secteur agricole au Mali n’est pas aisĂ©, car la production et la productivitĂ© sont liĂ©es Ă  la pluviomĂ©trie qui est très variable et instable. Dans ce cas il faut avoir des stratĂ©gies pour rĂ©pondre aux prĂ©occupations du monde agricole. Kafo Jiginew s’est basĂ© sur une expĂ©rience canadienne pour mieux aider nos paysans, en proposant des outils de crĂ©dits agricoles innovants. Cela, dans les secteurs comme la production agricole de toutes les filières et la valorisation des chaĂ®nes de valeurs des produits agricoles, de l’embouche, l’élevage, l’aviculture, la pĂŞche… Kafo Jiginew, connaissant le monde agricole, a tirĂ© les leçons de la crise du coton, pour bien voir comment proposer des produits et services financiers mieux adaptĂ©s aux besoins de nos braves paysans. D’oĂą les outils innovants agricoles de crĂ©dit basĂ©s sur l’expĂ©rience du DĂ©veloppement international Desjardins (DID) Ă  travers le Programme de Professionnalisation des MĂ©thodologies des CrĂ©dits Agricoles (PMCA)», a longuement insistĂ© Ibrahima KeĂŻta.

 

Selon lui, pour Kafo Jiginew, développer l’agriculture sans équiper les agriculteurs de moyens de productions modernes et adéquats, devient un vain mot, car le calendrier agricole est très limité dès l’installation de la saison des pluies.

 

«Le taux de remboursement des prêts équipements de la Boad est très satisfaisant (99%)», a en outre déclaré le Dga Keïta. Avant de préciser que les  zones d’intervention de cette institution sont Sikasso, Koutiala, Fana, Bougouni, Ségou office du Niger et ODRS et Kita. Kafo Jiginew, poursuit-il, bien qu’étant à Bamako, consacre 60% de ses interventions au monde rural, mais il reste un établissement qui fait de la diversification. Ce qui lui permet souvent de jongler. En tout cas, à en croire M. Keïta, le monde rural reste la priorité de Kafo Jiginew.

Il faut signaler que le prix d’un tracteur varie entre 7 à 15 millions de Fcfa, en fonction des puissances qui varient entre 39 à 70 chevaux.

 

Kafo Jiginew en chiffres

168 guichets regroupés en 19 caisses ; 25 millions de Fcfa d’encours de dépôt, pour une prévision de 32 milliards en fin 2014 ; 23 millions Fcfa d’encours de crédit, pour une prévision de 29 milliards en fin 2014 ; un fonds propre de plus 6 milliards de Fcfa ; un total bilan de plus 37 milliards de Fcfa ; plus de 344.000 membres, avec 655 salariés et 327 élus administrateurs.

A. BAGHAKHA

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Imonsieur le directeur de kafo djiguinew je suis pays an dans le cercle de kita j’aimerai aquerir un tracteur avec son equipment complet après renseignement cela doit counter en gros 20millins de nos francs je pouraila moitie de la Somme main tenant quel Sont les demarchs a faire pour obtenir un credit au nivau de voter banque a savoir les 10 millions restart merci de voter comprehensiono,
    .

  2. Mes chers compatriotes je me veux investir dans l’agriculture pour avoir un tracteur avec tous les equipment s possible a savoir charrue semoir bineuse et charrette pour tracteur mais Je n ai pas tout le financement et j aimerai savoir pour avoir les deux tiers ou la moitie du financement je suis du circle de kita qu’est ce que peux faire comme demarche pour avoir de l’aide s’il voussoirs plait mr keita merci d’avance

Comments are closed.