Le ministre de l’agriculture en 3eme région : -La Campagne agricole 2012-2013 jugée satisfaisante -L’achat de coton graine aux producteurs commence en novembre

0

Le ministre de l’agriculture à la tête d’une forte délégation composée des membres de son cabinet, du directeur national de l’agriculture, du PDG de la CMDT, du président de l’APCAM a entamé une visite de terrain en troisième région du 18 au 20 octobre. L’objectif est de constater le déroulement normal de la campagne agricole qui est sur le point de s’achever et de s’enquérir des difficultés rencontrées par les paysans. Sur le terrain, Dr. Yaranga Coulibaly a constaté de visu la réussite de cette campagne. Cette réussite est la combinaison des efforts de l’Etat, des services techniques relevant de la direction nationale de l’agriculture et de la CMDT. Le PDG de la CMDT, Salif Sissoko a informé les paysans que le payement des prix du coton va commencer au début du mois de novembre.

La région de Sikasso produit une bonne quantité de céréales sèches consommées au Mali. Pour la campagne 2012-2013, les superficies cultivées  s’élèvent a 131 000 ha dont 30 921 hectares pour le riz Nerica, 252 628 hectares pour le mil, le sorgho 388 900 ha, le mais 435 319 ha dont 3 058 pour le maïs hybride  et pour le coton, elles s’élèvent a 345 592 hectares. Pour cette sortie en troisième région, le ministre de l’agriculture, Yaranga Coulibaly était accompagne des membres de son cabinet, du directeur national de l’agriculture, Daniel Siméon Kéléma, du PDG de la CMDT, Salif Sissoko et des services techniques.

Cette mission avait un double objectif, c’est-à-dire évaluer la campagne agricole qui est sur le point de s’achever, recueillir les impressions des paysans et leur donner des conseils. La ville de Sido était la première étape. Dans cette localité, le ministre Yaranga et sa délégation ont visite le champ de Forhoko Diallo. Cet éleveur converti en agriculteur a fait visiter au ministre son champ de coton. Il a affirme qu’il cultive le mil, le riz Nerica, le coton et le sorgho sur un espace de 26 ha. Après Sido, c’est Zantiébougou et Niamala qui ont reçu le ministre dans la journée du jeudi 18 octobre. Dans ces localités, le ministre a visité successivement le champ de Yaya Bagayogo et de Bakary Togola. Dans le champ de celui-ci, Dr. Coulibaly a pu apprécier l’initiative prise par Bakary Togola qui consiste à moderniser l’agriculture en la rendant plus productive par l’utilisation des machines. Ici, le premier responsable de l’agriculture a vu les 300 ha dans lesquels le président de l’APCAM cultive plusieurs variétés de riz et 25 ha de coton. Le lendemain vendredi, le ministre et sa délégation se sont rendus à Oulobougou et à Signe dans le cercle de Koutiala. Ici, respectivement, ce sont les champs de Mamadou Diarra et Fatogoma Traore qui ont été visités. Dans tous ces champs visite le chef de la délégation a apprécié les qualités des cultures et le courage des producteurs. Dans toutes les localités, le président de l’APCAM a exhorté les paysans à se regrouper pour profiter de leur récolte. Quant au PDG de la CMDT, Salif Sissoko, il a informé les paysans que sur instruction du gouvernement la compagnie a pris toutes les dispositions pour commencer à payer les producteurs de coton des le début du mois de novembre. Cette décision du gouvernement, selon Dr Yaranga Coulibaly s’explique par la volonté d’appuyer les producteurs pour qu’ils ne vendent pas les céréales rapidement. Cela va permettre de sauvegarder les récoltes jusqu’à la période de soudure. Il va permettre également d’approvisionner les zones déficitaires. Pour cela, le ministre a dit que les dispositions seront prises pour appuyer les producteurs. Il a expliqué aux paysans les efforts fournis par le gouvernement pour assurer la subvention des intrants et cela malgré la période difficile que le pays traverse.

Youssouf CAMARA

Envoyé spécial

PARTAGER