Lutte contre la pauvreté en milieu rural : Le Fida a investi plus de 241 milliards de F CFA en 30 ans au Mali

0

Le Fonds international pour le dĂ©veloppement de l’agriculture appuie les programmes axĂ©s sur le dĂ©veloppement villageois, la sĂ©curitĂ© alimentaire, la protection des ressources naturelles, la micro entreprise et la modernisation de l’agriculture au Mali. De 1982 Ă  nos jours,  le Fida a financĂ© douze projets de dĂ©veloppement dans notre pays, pour un montant global de près de 241 milliards de F CFA.  Les 30 ans de collaboration ont Ă©tĂ© cĂ©lĂ©brĂ©s, le jeudi 6 dĂ©cembre au MussĂ©e national de Bamako.

La cĂ©lĂ©bration de ce 30ème  anniversaire a Ă©tĂ© marquĂ©e par l’exposition de stands  des projets financĂ©s par le Fida au Mali et le tĂ©moignage des bĂ©nĂ©ficiaires. On pouvait noter  le stand du Programme fonds de dĂ©veloppement en zone sahĂ©lienne (FODESA), de celui du Programme de micro-finance rurale (PMR), en passant par le Programme d’accroissement de la productivitĂ© agricole au Mali (PAPAM), du programme intĂ©grĂ© de dĂ©veloppement rural de la rĂ©gion de Kidal (PIDRK) et du Programme d’investissements et de dĂ©veloppement rural des rĂ©gions nord du Mali (PIDRN). Le thème retenu pour cette commĂ©moration Ă©tait le FIDA: 30 ans au service des familles rurales pauvres.

A l’occasion, le Directeur de la division rĂ©gionale du Fida pour l’Afrique de l’ouest et du centre, Ides de Willebois, s’est dit fier du partenariat exemplaire qui a Ă©tĂ© bâti au fil des ans sur un partenariat fĂ©cond.

MalgrĂ© des difficultĂ©s rencontrĂ©es, nous avons toujours su les remonter ensemble afin de s’attaquer aux vrais problèmes que les populations locales sont confrontĂ©es” a-t-il soulignĂ©.

Avant d’ajouter que le Fida compte Ă©largir ses interventions vers la partie sud du Mali et confirme sa volontĂ© de promouvoir l’emploi des jeunes  en milieu rural en valorisant les compĂ©tences locales, afin de lutter efficacement contre la pauvretĂ©.

Pour sa part, le ministre de l’Elevage et de la PĂŞche, Makan Aliou Tounkara, soutiendra que n’eut Ă©tĂ© la situation sociopolitique du pays, cette manifestation aurai plutĂ´t Ă©tĂ© grandiose.

Il prĂ©cisera que les interventions du Fida ont dĂ©marrĂ© en 1982 au Mali. Ce partenariat est Ă©maillĂ© d’une longue et riche   expĂ©rience. ” Le Fida et le gouvernement malien ont initiĂ© 12 projets et programmes de dĂ©veloppement dont les rĂ©sultats obtenus ont comblĂ© les espoirs en matière de lutte contre la pauvretĂ© ” a-t-il fait savoir. Les interventions sur le terrain ont permis de rĂ©aliser des puits Ă  grand diamètre, des forages, des centres de santĂ© communautaire. De mĂŞme que  l’octroi de petits crĂ©dits pour le commerce et autres activitĂ©s gĂ©nĂ©ratrices de revenus comme le maraĂ®chage et les activitĂ©s de protection de l’environnement et de conservation de la nature, a dit  le ministre Tounkara.

Les bĂ©nĂ©ficiaires n’Ă©taient pas Ă  court d’argument pour tĂ©moigner les bienfaits des diffĂ©rents projets financĂ©s par le FIDA.  Si le Fida n’existait pas, il fallait le crĂ©er, laissent -ils entendre.

 

Ramata TEMBELY

 

PARTAGER