Lutte contre les mauvaises qualités d’intrants sur le marché : Les producteurs de coton soutiennent Nango Dembélé

0

Le ministre de l’agriculture Dr Nango Dembélé est en guerre contre les distributeurs de mauvais engrais. De sa nomination à aujourd’hui, il est en train d’abattre un travail d’hercule afin que les paysans puissent vivre dignement de la sueur de leur travail.

Une des premières actions qu’il a menées est la lutte contre les mauvais engrais sur le marché. La lutte va être difficile mais pas impossible car il croisera sur son chemin le géant du groupe de distributeurs, la faitière dirigée par  Bakary Togola et l’association des distributeurs d’intrants dirigée par Sinaly Bakahina.  Ce groupe, depuis quelques années sucent le sang des pauvres paysans à travers la vente des engrais et pesticides de mauvaises qualités compromettant d’année en année le rendement des cultures et le faible revenu des paysans maliens.

Les opérations d’approvisionnement des paysans de ces engrais, le placement à crédit, le règlement cash des distributeur après livraison et la récupération des crédit de ces intrants par la retenue à la source lors du payement de coton seraient d’une manière maligne orchestrés et exécutés par des suceurs de sang à savoir : la confédération des producteurs de coton , les distributeurs locaux d’intrant, et la Compagnie Malienne de Développement Textile, sans l’avis des pauvres paysans qui subissent toujours sans en être coupable car on décide de leur sort en leur absence.

Quand le voleur crie au voleur !

La confédération des cotonculteurs dirigée par Bakary Togola exprime les besoins les quantités devant être conformes au recensement des intentions paysannes faites par la CMDT. Cette opération, apprend-on de source proche du dossier est toujours tripatouillée pour commander les types et quantité pouvant dégager des marges de la commission. Il fait en ce moment appel à des dizaines de fournisseurs pour d’abord multiplier le nombre de cahier de charge vendu pour la passation de marché. C’est pourquoi dans le lot de distributeurs locaux il y a des badauds  qui se résument à leurs ombres flatteuses de Bakary Togola à qui on attribue le marché des tonnes et des tonnes d’engrais à des prix concurrentiels. L’accès est facile pour tous, la seule alternative possible est de bien lécher le soulier de Togola.  Ils empochent donc des milliards  sans importer même un gramme d’engrais, car au finish, c’est le paysan qui va payer à la récolte manu militari. C’est pourquoi d’ailleurs, l’adjuration signée et accordée par le seul Bakary présente autant de prix variés pour un même engrais, un même magasin central des filiales que des distributeurs locaux.

Comme exemple illustratif, par exemple vingt fournisseurs, vingt prix différents d’urée à déposer toutes dans le même magasin de Kita variant souvent de 245 000 à 320 000F, le paysan paye la moyenne 278 000F et chaque fournisseur aura son compte bien garni.

Un paysan de Fana  très remonté contre la CMDT s’exprime en ses termes  « la CMDT qui doit avoir le regard le veto pour bien arbitrer les opérations est dominée par le même Bakary qui est arrivé à faire chanter les cadres indignes du nom. Au lieu de faire respecter l’article 8 des contrats de vente qui met en place un comité de suivi des normes des intrants, la CMDT a barré cette disposition pour se fier aux verbiages insensés et ignorant mais profondément malhonnêtes de Bakary Togola.»

Nango Dembélé comme un messie ?

« Dieu merci  Dr Nango Dembélé digne fils de paysans veut voler au secours », martèle F. kéita, un paysan de Kita. Selon lui l’association des distributeurs s’oppose du retrait de la mauvaise qualité d’engrais sur le marché, c’est vraiment scandaleux. Aux dires de M Kéita,  ces distributeurs méritent la prison pour avoir causé la perte des dizaines de milliards aux paysans. Cet autre de Koutiala pense que si Nango reste sur cette lancée, il essuiera certainement les larmes des paysans. « Je pense qu’il ne fait que suivre les consignes du président de la République qui accorde une grande importance à la cause paysanne. Je sais que cette association de distributeurs d’intrants est dirigée dans la pratique par les amis inconditionnels de Bakary Togola qui sont entre autres Sourakata Diata de SOMADECO, d’Omgoiba de la croix de transmission d’un importateur de la place etc. C’est pourquoi, nous producteurs de coton, saluons et félicitons  Dr Nango Dembele  et nous le  soutiendrons dans cette œuvre autant nationaliste que courageuse.»

Comme si cela ne suffisait, Dr Nango vient d’être réconforté dans sa position avec les américains de l’USAID qui ont donné l’information sur les appuis qu’ils accordent au Mali pour lutter contre les mauvais engrais et toutes formes de pratiques pouvant compromettre la productivité agricole au Mali.

Dougoufana Kéita

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here