Scandale dans la fourniture d’engrais au secteur coton : Bakary Togola et Bocary Tréta à l’index

7
Scandale dans la fourniture d’engrais au secteur coton : Bakary Togola et Bocary Tréta à l’index
Bocary Tréta, le ministre du Développement rural, et Bakary Togola, président de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (Apcam)

Devenus complices ces derniers temps, Bocary Tréta, le ministre du Développement rural, et Bakary Togola, président de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (Apcam) sont dans le collimateur des fournisseurs d’engrais pour une prise illégale d’intérêts sur leur dos. Et les faits sont tels que le président de l’Apcam est indexé pour avoir fermé les yeux sur le mode d’attribution des contrats.

 

L’espoir suscité par la subvention par l’Etat de l’engrais aux paysans s’estompe à cause des nombreuses maladresses de la commission d’attribution dirigée par le président de l’Assemblée permanente de la chambre d’agriculture du Mali (Apcam), Bakary Togola.

Des sources proches du dossier, c’est une importante manne financière qui se trouve être en jeu. Au total, ce sont 2 milliards de F CFA qui ont pris une destination autre que les caisses de l’Etat, car il est avéré que chaque fournisseur d’engrais a déboursé 10 000 F CFA sur chaque tonne.

Dans cette opération d’approvisionnement d’engrais, ce sont 99 000 tonnes dévolus au seul secteur coton.

 

Les raisons de la grogne

Si cette magouille est rendue publique, c’est parce que nombre de postulants à ce florissant marché ont été tout écartés. Sur la question, notre source est formelle : “Tous ceux qui ont refusé de payer l’argent demandé par la commission de dépouillement ont été d’office exclus”.

Certes, au départ de l’opération, nombreux étaient les fournisseurs d’engrais qui avaient placé une confiance aveugle au président de l’Apcam, Bakary Togola pour présider la commission de dépouillement, mais la réalité est que ce dernier n’avait pas tous les leviers. D’aucuns sont catégoriques et réfutent la responsabilité de ce scandale financier à la naïveté de Togola dans une affaire qui rapporte gros.

Le fait que des proches du ministre du Développement rural Bocary Tréta étaient trop présents dans le dossier facilite le rapprochement. “Tout au long des travaux de dépouillement, nous avons eu la nette impression que c’est le ministre qui gère le dossier. Bakary Togola était une sorte de marionnette qui suivait les directives tracées par des cadres agissant au nom du chef du département”, nous confié une source.

Au stade actuel de nos investigations, il y a une évidence : l’attribution des marchés de fourniture d’engrais échappe à la règle de transparence en la matière.

Approchés par nos soins, des proches de Bakary Togola crient à la machination de certains milieux politiques qui tendent à le discréditer. Ce au moment où le président de l’Apcam revendique son appartenance au Rassemblement pour le Mali (RPM, parti au pouvoir).

Alpha Mahamane Cissé

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. C’est maintenant que vous savez sur BAKARY TOGOLA ces manœuvres et ben le monsieur est multi milliardaires grâce aux commissions sur les intrants. Il a un de ses lieutenants MR N’DIAYE qui s’occupe de ses transactions financières entre BAMAKO et DAKAR et il est loin d’être idiot mais il se plait à se faire idiot . Donc TERETA EST DEVENU son complice. On est pas encore sorti de l’auberge pauvre MALI

  2. Cela ne surprend pas, nous sommes dans le pays de ALIBABA et les 40 VOLEURS. Quand Bakary Togola venait à Bamako en 2002 après l’élection d’ATT , il n’avait même pas un vélo. C’est ATT qui l’a fabriqué et ce fils de broussard pense qu’il est tout au MALI aujourd’hui; ce n’est qu’un voleur et bandit de grand chemin qui fait honte à tous les bambaras dignes de ce nom. Tout bambara honte ne cours pas derrière l’argent. Même les profanes savent qu’il faut payer 10 000 FCFA par tonne de commission pour être adjudicataire du marché GIE CMDT OHVN.
    Cet illettré ce moque des maliens, il sera un jour rattrapé par la justice. Mille fois Bandits.
    Quant à toi Tréta tu ne seras jamais premier ministre de ce pays; car tu ne connais que la magouille; et tu fus le premier ami de TOMI avant l’ouverture du casinos. C’est à cause de tes magouilles qu’Alpha Oumar Konaré ton premier mentor a pris ces distances de vous.
    Toute l’erreur d’IBK c’est ce Monsieur de Malheur formé en Ex Union Soviétique;

  3. Quand on voit des gens qui pendaient au cou d ATT cette grande chaine en or en guise de reconnaissance et voir aujourd hui ces mêmes personnes spoluer nos pauvres paysans de leurs engrais pour des actions qui n ont pour but que de séduire un autre parti nous disons tout simplement que le ridicule ne tue plus dans ce pays.Que Dieu sauve le Mali.

  4. Franchement le gouvernement doit prendre toute sa responsabilite pour assainir un secteur aussi vital qu’est l’agriculture; le verificateur general doit aussi passe a l’APECAM verifie ce que Bakary Togola et ces agents font. Je me rapelle un article parru dans un journal disait que les dirigents de l’APECAM ne faisait pas la peine de laisser un livre de compte lors des achats ou des depences. Je crois qu’on doit finir avec l’etat voyou, irresponsale, insoussiant qui laisse les elitent depou
    illes a leur guise la population.

    J’interpelle une fois de plus IBK!

  5. Le peuple demmande le renboursement???États voyous avec des diligents voyou est délinquants les imbéciles ne changent pas ??? il sacrifier les enfants des autres ??? dans ces conditions nous demandons la pendaison des tous les mafia au sommet de l’État tout ce qui arrive au Mali c’est la faute à personne ??? Le peuple doit s’organiser et prent son destin en main 😈 😈 😈 😈 😈

Comments are closed.