Amélioration du système bancaire au Mali : L’APBEF s’offre un nouveau siège à plus de 65 millions de FCFA

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer

D’un coût global de 65 millions de millions de nos francs, le nouveau siège de l’Association professionnelle des banques et établissements financiers du Mali (APBEF) se veut un bâtiment moderne offrant à l’organisation un meilleur cadre pour améliorer ses prestations pour la promotion du système bancaire dans notre pays.

 

Le nouveau siège de APBEF

L’inauguration du joyau architectural a eu lieu vendredi 16 novembre dernier sous la présidence du ministre de l’Economie, des Finances et du Budget, Tiéna Coulibaly. A ses côtés plusieurs responsables de structures bancaires et autorités du pays. Il s’agit notamment des PDG et DG des banques et établissements financiers à l’image de Abdoulaye Daffé (BDM-SA) et Babaly Bah (BMS-SA), le maire de la Commune IV et de plusieurs autres invités de marque.

Le président de l’APBEF a précisé que cette présence massive constitue un symbole fort témoignant de l’intérêt des plus hautes autorités à la promotion des banques et des établissements financiers dans notre pays. Selon Moussa Alassane Diallo, qui a rendu un vibrant hommage à ses prédécesseurs, le partenariat étroit public-privé est un gage d’espoir dans l’avenir du système bancaire malien.

D’un coût global de 65 millions de F CFA, le joyau architectural est situé au quartier de Sébénicoro et comprend cinq bureaux, une grande salle de réunion, des salles d’attente, une terrasse pour différentes réceptions et une cafeteria.

« L’inauguration du nouveau siège de l’APBEF, construit sur fonds propres, marque l’importance et le rôle que jouent les établissements de crédit dans la promotion et le développement économique de notre pays. Et la construction de ce bâtiment flambant neuf était un objectif majeur et un engagement du bureau de l’APBEF », a expliqué son président, qui a exprimé sa reconnaissance à la Banque de l’habitat du Mali (BHM) dont la disponibilité a permis la réalisation de l’important projet.

 

Surmonter les effets de la crise

La présente cérémonie inaugurale intervient au moment où l’économie mondiale est confrontée à une crise financière internationale et une crise de la dette souveraine sans précédent. Elle a entraîné un effondrement brutal des marchés financiers avec des impacts négatifs sur l’économie et l’entrée en récession de certains pays industrialisés. L’absence de supervision, a expliqué le président de l’APBEF, de contrôle et de régulation d’un nombre important d’établissements bancaires et financiers est à l’origine de cette débâcle financière qui ébranle les fondements de l’économie internationale.

Le défi pour l’APBEF, soulignera Moussa Alassane Diallo, est d’entretenir les échanges et une large concertation avec les différentes missions de la Banque mondiale et du FMI. L’objectif, a-t-il précisé, est d’inscrire dans les orientations des politiques publiques des mesures qui sont de nature à préserver le secteur financier malien.

L’APBEF compte aujourd’hui 13 banques et 2 établissements financiers. Le budget de l’organisation a connu une forte évolution au cours des dernières années. Il est passé de 55,5 millions de F CFA en 2007 à 85,9 millions de F CFA en 2008 pour atteindre 250,7 millions de F CFA en 2012, soit une progression de 352 % entre 2007 et 2012. Cette évolution s’explique par la mise en œuvre d’un programme d’activités couvrant les périodes 2008-2010 et 2010-2012, adopté par l’assemblée générale de l’Association.

Pour le ministre de l’Economie, des Finances et du Budget, il s’agit de résultats plutôt encourageants qui traduisent le dynamisme du secteur bancaire et financier de notre pays. Selon Tiéna Coulibaly, cette cérémonie restera longtemps gravée dans la mémoire des banquiers. Ce nouveau siège, précisera-t-il, vient enrichir les infrastructures modernes de Sébénicoro, mais il confirme le dynamisme du secteur bancaire en matière d’investissement. Le ministre a souhaité que ce bâtiment crée les conditions idoines de travail pour le personnel de l’APBEF. Il a invité les professionnels des banques et établissements financiers à consolider le cap des belles performances des dernières années.

Issa Fakaba Sissoko

 
SOURCE:  du   21 nov 2012.