Annulation d’exonération : La caisse Kondo Jigima assignée par des opérateurs économiques

8

Annulation d’exonération : La caisse Kondo Jigima assignée par des opérateurs économiquesPlusieurs opérateurs économiques pétroliers maliens disposant de cautions bancaires avaient bénéficié de titre d’exonération. A cet effet certains pêcheurs en eau trouble s’étaient mis dans la danse, ne disposant d’aucune exonération. Ce qui amena l’administration, soucieuse d’assainir le secteur, à écrire aux différentes banques, dans le but d’identifier les opérateurs disposant de caution à la banque, et bénéficiaires d’exonération. Parmi les 25 sociétés présumées en irrégularité, bon nombre disposait en réalité d’exonération en bonne et dues formes, assortie de cautions bancaires et ont été remis dans leurs droits. Tan disque d’autres non. Que s’est-il passé ?

Suite à la sollicitation de l’administration, des banques avaient répondu que des opérateurs économiques ne disposaient pas de caution à leur niveau, provoquant ainsi l’annulation des titres d’exonération de 25 sociétés. Certaines de ces banques se sont vite ravisées pour confirmer l’existence desdites cautions. Ainsi, peut-on lire dans la lettre du Directeur national du Trésor et de la Comptabilité publique (DNTCP), à son homologue du Commerce et de la Concurrence (DNCC): « Suite à la réception de listes additionnelles de confirmation de cautions de certaines banques de la place relatives aux cas d’omission, je vous ai demandé de bien vouloir surseoir à toute prise de décision relative au retrait des agréments ciblés par ma lettre n° 00933/Dntcp du 12 novembre 2014. Il ressort de l’exploitation de ces listes additionnelles, … que les cautions de certains opérateurs économiques précédemment mises en cause ont été confirmées par les banques. A cet effet, ces importateurs de produits pétroliers … ne sont plus concernés par ma demande de retrait de d’agrément ». Il s’agit de 8 opérateurs économiques dont les banques ont accouru chez le Directeur national du Trésor et de la Comptabilité, pour confirmer leurs cautions et le convaincre de la régularité de leur situation. Ces banques sont la BCI, la BOA, la BMS, Kafo Jiginew, Ecobank. Elles ont rattrapé la situation de leurs clients au nombre de huit opérateurs économiques, redevenus des opérateurs en règle.

D’autres banques n’ont pas su le faire au bénéfice de leurs clients, dont les cautions bancaires ont été jugées « non garanties par les banques ». Par la faute de leurs banques, qui n’ont pas confirmé leurs cautions bancaires à l’administration, plusieurs opérateurs économiques ont vu leurs agréments retirés par le DNCC sur injonction du DNTCP.

Parmi les établissements financiers qui se sont caractérisés par une léthargie particulière, on note l’Union Kondo Jigima. Parmi les opérateurs économiques dont l’agrément a été retiré, on note : GUEDE SERVICE OIL, AB OIL SARL, SOCIETE MAMPO SARL, NIORO SERVICE SARL, AFRIQUE OIL SARL, MALI OIL SARL, PETRO BAMA SARL, GOLFINGER. Ils ont été victimes d’imbroglio bancaire et administratif, bien que disposant de cautions en bonne et dues formes, selon des documents émanant de Kondo Jigima, mais qui n’ont pas été mis à la disposition de l’administration par ledit établissement financier. Pire dans une lettre au Receveur général du district, la Caisse Kondo Jigima avait signifié que «le Réseau Kondo Jigima ne dispose pas d’une situation de caution bancaire relative aux opérateurs importateurs de produits pétroliers ». Kondo Jigima n’a d’autre argument que la vacance momentanée du poste de Directeur général en son sein, ne permettant pas de confirmer les cautions (ce poste a été occupé après par une  Directrice générale). Conséquence : la lettre de « protestation et la mise en demeure » de ces sociétés à la Directrice générale de Kondo Jigima, puis une assignation en justice. Affaire à suivre.

B.Daou

PARTAGER

8 COMMENTAIRES

  1. Thank God d matter has been reelsvod.. muna,am not criticizing u, but to give u an advice! we should try to emulate African culture d most. in our culture,we do respect each other and this bring unity among us, and with unity, we progress more n more in d society both home and abroad And as for mode9, there is a proverb in Yoruba language that says: Agba ma n gba ni meaning, elders should be calm in a situation like this.. Dont let us destroy what we’v built for so many years with our own hands within a few seconds. Let us go out there and compete with the rest of the world,i believe we must be great. Thanks to mode9,thanks to muna and every other nigerian artists that always make us proud all over the world.d sky is your limit.

  2. Yes, a very good piece indeed. The photo is not neaisscrely representative of today’s 70-year-old (I know because I’m over 70 myself), but her facial expres…

  3. ibk n’a rien a faire pour le mali .il aété élu sans programme sauf inchallahou il cré tout ces mascarades pour tromper la vigilences des maliens ;depuis kil est elu , il a fait quoi si se n’étais pas d’ acheter des belles voitures et parler sans rien dire. dans tout les cas les maliens sont passiants mais il y’a unelimite . il ne faut pas kil oubli de jour au lendemain les maliens peuvent demander kil degage.

  4. Mr Daou, cherchez à comprendre le fond de ce problème au lieu de vous embarquer dans une aventure que vous ne maitrisez pas. Il y a trop de confusion dans ce texte. Ce ci dit, le portrait qui s’affiche ici avec le DG en cravate à droite ne reflète pas le Kondo actuel. Ce DG a disparu des radars; la directrice dont vous parlez n’est plus là!!! Pour quelles raisons? je ne saurais le dire. En tout cas Kondo a des difficultés de trésorerie si bien que les épargnant difficilement accès à leur épargne.
    En tout cas si cette affaire de fausse caution délivrée n’assigne pas ce réseau en justice cela ne saurait tardé, les épargnants le feront. A l’Etat de prendre ses responsabilités.

  5. c’est un amateur vaurien qui a pris un peu de sous avec ces voleurs diogoramés pour attaquer à tort kondo jigima. comme le justicier l’a souligné il faut demander à Takiou au lieu de raconter n’importe quoi parcequ’on t’a donné tout juste 5000 ou 10 000 FCFA. on aurait tout vu dans ce mali d’ibk COMMENT DES VOLEURS PEUVENT ATTAQUER EN JUSTICE DES INNOCENTS. rEGARDER LES JUGEMENTS DES COURS D’ASSISES de la comedie avec des comdaznations pour detournement de 1 millions alors que des milliardaires voleurs sont meme pas inquietés. Ou est ta verité IBK? ou est ta justice ?

  6. Un article confus et depourvu de tout contexte coherent. Cet article a un accouchement par césarienne. Très difficile!!! SOS JOURNALISME . Vous rendez la vie dure a vos lecteurs. Que Dieu sauve la qualite du travail intellectuel surtout au Mali.

  7. Une confusion terrible il ne s’ agit pas d’annulation d’exonération mais plutôt d’agrément d’importation. C’est dommage pour ce pays que ce sont les voleurs qui portent plainte. C’est l’image même du pays. Et pour 5000 ou 10 000 Fcfa la presse écrit du n’importe quoi our défendre ces délinquants qui doivent dormir en prison . impunité totale au Mali d’IBK et ce ne sont que des petits fonctionnaires qui sont arrêtés et jugés et condamnés pour des miettes. Un pays vraiment injuste .

  8. Un mauvais article Mr le journaliste si vous ne connaissez pas ce dossier il faut demander à votre confrere Chahana Takiou. Ces huit sociétés sont tous des bandits diogoramés avec à leur tête un certain Seye Bathily. Ils n’ont même pas de compte bancaire chez Kondo Jigima à plus forte raison de caution donc ce sont des fausses cautions non garanties par Kondo. Il faut les poursuivre pour faux et usage de faux mais malheureusement ce sont eux les grands voleurs qui poursuivent les honnêtes personnes devant les tribunaux comptant corrompre les juges malhonnêtes. Je pense que le DG du Trésor a fait un excellent travail qui doit être salué mais bon on est au Mali et c’est lui qui risque d’avoir des problèmes. Il faut vérifier tous les dédouanements de ces bandits importateurs de carburant.

Comments are closed.