Audit de l’achat de l’avion présidentiel : Le torchon brûle entre Fily et le Végal

17
Audit de l’achat de l’avion présidentiel
Le Vegal Amadou O Touré et Mme Bouaré Fily Cissoko

Entre le ministre de l’économie et des finances et le Vérificateur général, c’est une partie de passe-d’armes qui vient de commencer, au vu d’un échange de correspondances virulent entre les deux autorités le 10 septembre dernier, à propos de l’audit du contrat d’achat de l’avion présidentiel et du contrat d’armement. Dans ce combat, Bouaré Fily Sissoko, visiblement perturbée et paniquée à la veille de l’arrivée dans notre pays de la Mission du Fmi, a étalé tout son amateurisme et son incompétence face à Amadou Ousmane Touré qui a fait preuve de professionnalisme et de maîtrise de soi, mais non sans avoir remis le ministre « dans ses petits souliers ».

 

Une mission du Fmi est dans nos murs depuis le 11 septembre pour sa traditionnelle revue de l’action gouvernementale. Seulement, l’actuelle revue a un caractère particulier parce qu’en plus des secteurs ordinaires tels que la santé et l’éducation, la Mission du Fmi est venue spécialement pour l’audit du contrat d’achat de l’avion présidentiel et du contrat d’achat d’équipement et matériels militaires. C’est une Mission très attendue par les Maliens, car le déblocage de l’appui budgétaire en faveur de notre pays dépend des conclusions de leur séjour. Selon que celles-ci soient positives ou négatives, le sort du Mali sera sauvé ou scellé.

 

C’est dans cette perspective que le ministre des finances, Bouaré Fily Sissoko, s’attaqua inutilement, à travers une lettre datée du mercredi 10 septembre (soit la veille de l’arrivée du Fmi), au Vérificateur général, Amadou Ousmane Touré. Mais, au vu de la riposte de celui-ci, Fily ne le referait sans doute pas, si c’était à refaire.

 

 

De quoi s’agit-il ?

Sous le sceau de la confidentialité, Bouaré Fily Sissoko écrit pour dire qu’il lui a été donné de constater que « l’avant-projet de rapport de vérification relatifà l’audit du contrat d’achat de l’avion de commandement et du contrat d’achat d’équipement et matériels militaires est disponible depuis quelques jours mais reste à ce jour non transmis, par
les voies de droit, au ministère de l’économie et des finances en sa qualité de structure objet de la dite vérification, ordonnée par la Primature. Et Fily de juger cet état de fait est contraire aux règles d’éthique et de déontologie régissant le contrôle externe et devrait par conséquent être corrigé sans délai. En effet, poursuit la correspondance, ce comportement du Végal contribue à donner une perception de vouloir faire circuler ce document « sous le manteau ». « Toute chose qui de notre point de vue serait de nature à écorner l’image du gouvernement », ajoute, dans la missive, la signataire Fily Sissoko. Elle invite, par conséquent, le destinataire à mettre le Ministère de l’Economie et des Finances dans ses droits dans le délai qu’il jugera les meilleurs.

 

Fily mise hors-jeu

Le Vérificateur général a réagi promptement à cette correspondance du ministre, dans l’heure qui a suivi son enregistrement au Bvg. Dans sa démonstration, Amadou Ousmane Touré fait des révélations qui mettent en exergue le profond amateurisme de Mme le ministre et qui démontrent que Fily Bouaré ne semble même pas faire partie du gouvernement et que tout se passe à son insu.

 

Lisez attentivement le contenu de la réponse du Vérificateur général (lettre N°conf. 173/2014/BVG) à lettre confidentielle (n°530/MEF-SG du 10 septembre 2014) du ministre de l’économie et des finances :

« Par Lettre confidentielle n°358/PM-CAB du 10 Juin 2014, Monsieur le Premier Ministre nous a saisi en vue de procéder à la vérification de conformité de l’achat d’un aéronef et de matériels et fournitures militaires. De cette date au 4 septembre 2014, aucune autorité ou structure n’a reçu d’avant-projet de la part du Bureau du Vérificateur Général (BVG). Toutefois, c’est ce 4 septembre 2014 que copie du rapport provisoire a été remise à Monsieur le Premier Ministre, à sa demande en qualité d’autorité de saisine.

 

 S’agissant de la restitution qui a eu lieu le lundi 8 septembre 2014, l’assurance a été
donnée par Monsieur le Premier Ministre au BVG qu’à cette séance seront invités les acteurs concernés, notamment le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, autorité contractante des marchés, le Ministre de l’Economie et des Finances et le Ministre de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement.

 

Dans ce sens, le rapport a été produit en nombre pour les participants et remis à Monsieur le Premier Ministre qui a fait distribuer les copies aux Ministres et cadres administratifs présents. A l’occasion et sur proposition du Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Monsieur le Premier Ministre lui a remis la copie qui revenait à votre département pour vous la remettre immédiatement et nous a ainsi donné décharge en indiquant que vous nous répondrez dans les 24 heures. Si l’image du Gouvernement est alors écornée, ce ne serait pas du fait du BVG.

Au regard de tout ce qui précède, j’ai l’honneur de vous informer que nous avons une  conscience très élevée de notre responsabilité qui ne vous permet nullement de qualifier notre démarche «d’infraction aux règles éthique et déontologique prescrite en matière de contrôle externe».

 

Par conséquent, je vous invite à reconsidérer ces propos que vous auriez pu éviteren
demandant simplement des informations au Vérificateur Général.

 

 Aussi, voudriez-vous recevoir copie dudit rapport aux fins sollicitées».

 

A la lecture de ces mots, on établit une évidence : dans un dossier qui la concerne en premier chef, le ministre Fily Bouaré est visiblement mise hors-jeu par le Premier ministre, ses collègues ministres et ses collaborateurs. Fily se fait ridiculiser lamentablement.

 

En outre, cet échange épistolaire entre Fily et le Végal suscite moult interrogations. Pourquoi le Premier ministre n’a pas informé son ministre des finances que le rapport provisoire d’audit est disponible ? Pourquoi Mme le ministre des finances n’était pas présente à la restitution du 8 septembre alors qu’elle est à Bamako n’ayant pas quitté le pays depuis sa mission ratée à Washington au mois de juin? Pourquoi leMinistre de la Défense et des Anciens Combattants n’a pas transmis à Fily (immédiatement), la copie du rapport à lui remise par le Premier Ministre pour elle ? En conséquence, Bouaré Fily Sissoko est-elle isolée dans l’appareil gouvernemental ?

A chacun ses réponses !

 

Sékou Tamboura

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

17 COMMENTAIRES

  1. Si nos autorités jouent au bris de confidentialité alors pas question d’en vouloir au simple citoyen. Apprenez a laver vos linges sales dans vos bureaux feutrés.

  2. watergate au Mali!!! un pays ou le ridicule fait pousser des ailes, plutôt un coup de éclat pardon un coup d état qui fini en de poisson.

  3. Koudis, tout est a’ vendre dans ce pays!!!! IBK s’est cree’ plusieurs ennemis qui sont prets a’ le faire couler par tous les moyens!!!!
    RIEN EST CONFIDENTIEL DANS NOTRE FASO!!! C’EST BIEN POSSIBLE QUE CE SOIENT LES GRANDS ACTEURS DE CE SALE JEU QUI ONT DONNE’ LA LETTRE A’ LA PRESSE. JE NE BLAME PAS LA PRESSE PARCE QU’ELLE FAIT SON BOULOT EN JETANT LA LUMIERE SUR CE QUE NOUS AVONS TOUJOURS CONNU, A’ SAVOIR LE MANQUE DE SOLIDARITE’ AU SEIN DE L’EQUIPE DIRIGEANTE! CHACUN TRAVAILLE POUR LUI MEME ET/OU ELLE MEME ET NON POUR LE MALI!!!!
    ENTRE ALPHA ET ATT, NOUS COMPTONS 20 ANS DE POUVOIR! IBK NE PEUT PAS S’ATTAQUER A’ CES DEUX HOMMES QUI ONT EU LE TEMPS DE PLACER LEURS HOMMES DANS TOUTES LES STRUCTURES DE L’ADMINISTRATION, ET PENSER QUE TOUT IRA BIEN POUR LUI!!!
    LE PROBLEME N’EST NI MARA NI FILI NI TOURE’!!!! AUJOURD’HUI, IBK EST LE PLUS GRAND PROBLEME DU MALI!!! EST-CE QUE NOTRE FASO PEUT FAIRE 4 ANS DANS CETTE SITUATION? J’EN DOUTE!!!

  4. Nous avons une presse d'investigation, qui sait chercher l'information par ses propres moyen . N'oublie qu'il y a eu l'affaire Watergate aux USA qui a précipité la chute d'un président américain. Laissons la presse faire son travail.

  5. Merci Monsieur le journaliste. Si tout ce que vous dites ici est fonde, alors Mme Fily, ministre des Finances n’a plus sa place dans le gouvernement. Elle a mal agi et je pense d’ailleurs qu’elle a toujours mal agi depuis sa rentree au gouvernement. Depuis le debut jusqu’a la presque fin de cette malheureuse affaire d’avion presidentiel, je ne l’ai pas trouvee convaincante. Et cette affaire releve quand meme de son departement: Elle semble plutot aimer la fanfaronnade que de prouver qu’elle maitrise ses dossiers. IBK doit la faire partir et aussi profiter pour reduire la taille de l’equipe gouvernementale.

  6. Pourquoi avons-nous cette manie persistante de toujours vouloir divertir, de continuellement fuir en avant, de chercher de façon obsessionnelle un bouc émissaire ? On attaque la coépouse du mal causé par le mari. C’est le thermomètre qui est toujours accusé de la fièvre.
    Pourquoi ne pas reconnaitre tout bêtement que l’Etat a failli, que les mesures correctives seront prises, bref que la leçon a été apprise. TOUT DE MEME AU RISQUE DE SE RETROUVER EN PRISON! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    • Salut nonalinertie.

      TU DIS: “Pourquoi ne pas reconnaitre tout bêtement que l’Etat a failli, que les mesures correctives seront prises, bref que la leçon a été apprise. ” 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
      UNE LEÇON APPRISE AU MALI, ACTUELLEMENT ? ? ?
      TU ES TROP FORT….. 😆 😆 😆 😆 😆 😆
      J’AI FAILLIT SOMBRER DANS L’INERTIE, TU M’AS TIRE DE LA AVEC TON ECLAT DE RIRE… 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  7. Les fuites sont certainement le fait de gens mal intentionnés qui se vengent de la fermeture du robinet de la corruption dans l’administration ! 😉

  8. je n’aime pas cette pouffiasse de Fily parce qu’elle croit qu’elle est là pour assouvir les fantasmes de notre Naloma national avec l’argent du peuple et des partenaires. Cependant, il faut reconnaître que le Vegal a tord. Il devrait s’assurer que tous les acteurs sont au même niveau d’information. Par conséquent, touré est de mèche avec Maramenteur pour faire porter le chapeau à la seule Fily et à Boubeye. Ce qui me fait vraiment douter de la qualité de ce rapport.

  9. Comment le journaliste a eu l’accès à cette lettre confidentielle? Il faut des sanctions soient prises pour ce genre de situation . Pour compromettre madame la ministre des finances on est prêt à tout même à faire l’impossible ,c’est trop .
    Cela doit cesser et suivit d’une bonne correction par l’état malien.

  10. Le vegal ne joue pas franc jeu. Le principe du contradictoire l’oblige à saisir les entités vérifiées avant toute communication, fusse à un Premier ministre. Arrêtons de jouer la comédie. De plus, Amazon Ousmane Toure vegal, le Mali est le pays de la bizarrerie. Cet homme est tout sauf propre.

  11. Je pense que c’est bien fait pour Bouaré Fily Sissoko qui a joué toujours au valet des régimes qu’elle a servis .Sous Alpha ,en tant que MINISTRE DU DOMAINE, elle a cautionné la distribution des bâtiments administratifs entre les CADRES de l’ADEMA.Sous IBK aujourd’hui c’est l’achat maffieux d’un avion qui n’a pas un prix fixe.( 16 ,18 ou 20 milliards). IBK a compris c’est une toupie raison pour laquelle elle est là.Les temps ont changé et elle fait les frais .
    Le ministre des finances le mieux indiqué était Tiénan COULIBALY .Pourquoi IBK ne l’a ps reconduit?

  12. Vous croyez aider le Mali comme ça ??? Moi je critique mais il est temps que nos journalistes et nos cadres corrompus et pourris pensent à ce pays. Ce document est arrivé dans la presse comment ??? Vous jouez avec la stabilité des institutions de votre propre pays avec ces genres d’article. 👿 👿 👿

  13. Je crois savoir que le bureau du végal n'est pas une structure rattachée au PM. Donc Mme Bouaré a bel et bien raison de demander officiellement le rapport provisoire pour pouvoir donner ses éléments de réponse. Si le végal laisse faufiler son rapport avant même qu'une des parties concernées n'est eu à donner ses éléments de réponse, cela peut donner effectivement l'impression d'une combine. Il y a un adage qui dit ceci: " Tout ce qui se fait sur ton dos est censé être fait contre toi."
    Môgô kô ko Ani i chou ko bè yé kélen yé.
    J'ai vraiment eu peur de voir que des lettres confidentielles se trouvent rapportées par la presse. Où sommes-nous alors? Je souhaite qu'une enquête soit ouverte à ce sujet. Soyons sérieux

  14. Une lettre confidentiel dans la presse: si le journaliste a écrit, c’est qu’on lui a donné des documents et une certaine lecture de ces documents lui a été faite. Le tout avec un esprit de coterie au détriment du Ministre des Finances. La mauvaise fois de celui qui a remis copie de LC au journaliste est établie. Le Malien champion dans la médisance.

  15. Des lettres confidentielles dans la presse ? J’ai des inquiétudes pour le fonctionnement de nos structures administratives. L’Etat n’est pas protégé.

  16. Cela veut dire simplement que ça ne tourne pas rond au gouvernement qui doit être avant tout une équipe au lieu d’une vrai bande avec des dards prêt à frapper.

    Vivement une correction.

Comments are closed.