Banque Atlantique du Mali : l’Assemblée générale mixte des actionnaires évalue positivement les résultats de l’exercice 2015

0

La banque atlantique du Mali, filiale du Groupe du même nom, a organisé, le mardi 29 mars dernier à l’hôtel Salam, une Assemblée mixte de ses actionnaires. La rencontre a donné l’occasion aux actionnaires d’apprécier les résultats financiers de la banque au titre de l’exercice 2015. A la suite de la réunion, il est résulté qu’en dépit de la détérioration du climat des affaires (par le fait de la crise sécuritaire dans laquelle notre pays est tombé) la Banque atlantique du Mali a su garder sa position dans un secteur hautement concurrentiel.

Au terme de l’exercice, elle (la banque) a réalisé un résultat net de 3,6 milliards de F CFA contre 2,5 milliards de F CFA à la fin décembre 2014, soit une croissance de 44%. Au cours de l’exercice et malgré le contexte, la banque a poursuivi ses efforts de collecte de ressources en faveur du financement de l’économie nationale. Les crédits directs consentis à la clientèle et qui ont atteint les 143,6 milliards de F CFA, font partie de l’un des points de satisfaction des actionnaires. Qui ont salué la performance de la banque qui a su répondre présente chaque fois qu’elle a été sollicitée par l’Etat pour faire face au financement de certaines de ses obligations.

Lors d’un point de presse organisé juste après l’Assemblée générale, le Président directeur général de la banque atlantique du Mali, Mady Compaoré, est revenu sur la situation financière de la banque en constante progression. Le Directeur Général a insisté sur la performance et la bonne santé financière d’une banque qui a su maintenir sa position de 7è banque malgré un contexte national et international défavorable…

Le Dg de la banque a également évoqué quelques faits saillants ayant marqué la vie de sa banque, durant l’exercice écoulé. Entre autres, on peut citer la modification apporter aux statuts avec la suppression des postes de secrétaires généraux (qui existant au niveau de certaines filiales) et leur remplacement par la nouvelle formulation de directeurs généraux. Dans la même dynamique, et courant du mois de septembre, la BAML a procédé au lancement de la 1ère édition du forum institutionnel. Au mois d’octobre, elle prend part avec un réseau bancaire la signature d’une convention de prêt au ministère de l’énergie et de l’eau relatif à un projet «d’énergie renouvelable ».

Société de droit malien, la banque atlantique du Mali est une des nombreuses filiales que compte le Groupe à travers l’Afrique. Avec 25 agences sur l’ensemble du territoire, 48 000 comptes sur son système et quelques 40 000 clients à ce jour, la banque ambitionne (dans ses perspectives) de se rapprocher d’avantage des populations à travers le développement de certaines activités de micro finance. Ce qu’elle a déjà entamé avec son nouveau produit «Amifa » et qui vise deux objectifs : toucher certaines populations qui ne sont pas très portées vers les banques et, chercher à accroître le taux de bancarisation dans le pays.

Papa Sow

PARTAGER