BDM-SA: Encore des performances

0
1

Il en ressort de la 43ème session du conseil d’administration de la Banque de développement du Mali (Bdm-sa), tenue le 27 décembre dernier au siège de l’institution, qu’en neuf mois d’activités, la banque a obtenu un résultat d’exploitation de 5 milliards 869 millions pour un objectif programmé de 5 milliards 388 millions de F CFA. La cérémonie d’ouverture des travaux était présidée par le président du conseil d’administration, Abdoulaye Daffé. 

Etait inscrit à l’ordre du jour de cette réunion, l’évaluation de la situation économique de la banque au titre de l’exercice 2011-2012 et les perspectives  à l’horizon 2012.

C’est avec un sentiment de satisfaction d’avoir franchi la barre de l’objectif fixé par la Bdmau titre de l’année 2011 que les membres du conseil d’administration de la banque se sont réunis mardi dernier pour la 43ème fois en vue d’échanger sur la vie de l’institution bancaire. Comme à l’accoutumé, l’occasion a été saisie par les actionnaires de partager les performances enregistrées par la banque au cours des neuf premiers mois de l’année 2011 et de dégager les perspectives à l’horizon 2012. La cérémonie était présidée par le Pca Abdoulaye Daffé.

Celui-ci a félicité le personnel de la banque pour les acquis au titre de l’année 2011, qui a été « une année excellente pour la Bdm-sa ».

En effet, au terme de neuf mois d’activité, la banque a obtenu un résultat d’exploitation de 5 milliards 869 millions pour un objectif programmé de 5 milliards 388 millions de FCFA.

Cette performance, selon Daffé, est le fruit de l’engagement constant du personnel dela Bdmqui a toujours su offrir à sa clientèle un niveau de sécurité rassurant et à ses actionnaires le rendement escompté.

Cependant, le Pca dela Bdmestime que de nombreux défis restent encore à relever. Par conséquent, il demande au personnel et aux administrateurs de redoubler d’ardeur dans le travail en vue de doter la banque des moyens dont elle a besoin pour suivre le chemin qui la conduira à son installation progressive et effective dans la sphère des autres établissements membres de l’Uemoa.

Youssouf Z. Kéita

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.